Antenne du Rhône

Présentation

Tout d’abord "association locale", puis "antenne", le groupe de la région lyonnaise a vu officiellement le jour le 03 mai 1995. Les adhérents se comptaient sur les doigts de la main, mais tous avaient en commun le fait d’avoir participé à un ou plusieurs séjours en montagne avec Joël Claudel et tous voulaient trouver les moyens humains et financiers pour continuer cette activité.

Aujourd’hui, les "vétérans" sont toujours là, mais heureusement ils ne sont plus seuls puisque la région lyonnaise compte environ 170 adhérents. L’activité et les contacts débordent sur les départements voisins.

La priorité reste la promotion des séjours en montagne. Une dizaine de sorties locales sont organisées chaque année, pour permettre à de nouveaux adhérents de se familiariser avec la pratique de la joëlette ou tout simplement, pour passer un agréable moment en pleine nature .Les sentiers des Monts d’Or, des Monts du Lyonnais ou du Beaujolais sont assez propices à la pratique de la joëlette et lors des week-end, les joëlettes lyonnaises vont découvrir des contrées plus lointaines comme le Jura, l’Ardèche, le Bugey, les Monts du Forez, etc..

Les randonnées sont souvent assez tranquilles.

Il est impératif de vous inscrire en joignant le responsable de la sortie dans la quinzaine qui précède. Celui-ci vous donnera les indications nécessaires pour l’organisation des co-voiturages. Pour les passagers de joëlettes : la priorité est toujours donnée à ceux qui veulent découvrir notre activité. Plusieurs personnes dites "handicapé marchant" peuvent se joindre au groupe.

En dehors des randonnées programmées, il est toujours possible d’emprunter les joëlettes (dès lors qu’au moins une personne formée à la conduite des joëlette peut vous accompagner), que vous souhaitiez découvrir des contrées lointaines ou tout simplement faire une balade sympa entre amis. Pour cela, il suffit de téléphoner à Simone Vincent au : 04 78 22 71 02

Nous participons aussi à de nombreuses actions de promotion de l’association telles que tenue de stands, courses solidaires, paquets-cadeaux chez Décathlon... Faites-vous connaître si vous avez un peu de temps libre

Les contacts :
- Simone Vincent : 04 78 22 71 02 ou : la.creuzette@free.fr
- Bernard Moulin : 04 78 29 56 15 ou bea.moulin@wanadoo.fr
- Jean Yves BEAU : 04 78 45 98 02 ou : jean-yves.beau@ac-lyon.fr

Le Programme des randonnées 2019 :
De belles randonnées partagées dans les Monts d’Or, les Monts du Lyonnais et le Beaujolais. Pour le week-end de mi-juin, nous irons découvrir des sentiers un peu plus escarpés en montagne.

Programme 2019 des randos locales

Partager

Balcons sud d’Yzeron, 14 octobre 2018

Nous avions rendez-vous à 09h30 au parking du petit lac du RONZEY juste à la sortie du village. Jusqu’à 10h les participants arrivent en tenue, sac sur le dos, avec ou sans chapeau car le vent souffle et le soleil a lui aussi un rendez-vous officiel avec les nuages.

5 joëlettes sont apprêtées avec beaucoup d’efficacité et de sourires par la troupe des experts ou volontaires : Jean-Yves, bien sûr, et ses fidèles lieutenants, Jean-Luc, Bruno, Domi, Denise, David, Jean-Patrick, Ghislaine…Laurent, joyeux, malgré une jambe au repos forcé, est prêt à partir dans sa joëlette conduite par Marie ; Eric sur sa joëlette attend impatiemment le départ car c’est un fan de rando ! Finalement ils sont 4 assis sur leur joëlette. La 5è joëlette vide sert de porte -affaires pour la route.

Et puis il y a aussi les irréductibles : Monique avec sa canne, Henri toujours partant et Brigitte qui marche avec son bâton et son accompagnateur attentif à son équilibre tout en conversant, même pas essoufflée mais elle est entrainée …… !

Bref, c’est parti sous la houlette de Jean-Yves qui guide et qui pousse la joëlette (même vide). Sous les yeux ébahis des pêcheurs, une vingtaine de personnes de 7 à 77 ans, aguerries ou non aguerries à la rando- joëlette, traverse le plan d’eau et se hisse au-dessus du petit lac, direction village, pour tourner à droite vers le cimetière et arriver sur l’autre versant : le chemin du Garon…qui descend et tout le monde est content sur cette petite route goudronnée mais désertée par les voitures, qui serpente entre champs et maisons isolées, et qui, bientôt nous plonge dans le ravissement des couleurs d’automne.



Sous les nuages légers, le soleil éclaire un horizon de verts coteaux où les chemins l’emportent sur les routes et les bois sur les prés clôturés. Dominique joue aussi l’éclaireuse avec son T-shirt et ses baskets rose vif ! Donc direction le barrage de Thurins : après un début de parcours très facile car pas trop de nivelé – et une pause pipi-, on aborde une vraie montée.

11h20 : au carrefour du BITERNAY, les choses sérieuses commencent. On remplace ou on renforce les équipages des joëlettes qui passent de 1 à 4 pilotes. Non seulement il y a celui qui pousse mais aussi ceux qui tirent la joëlette avec de fines cordes d’amarrage. Il faut gagner le pique-nique qui nous attend à BELLEVUE

Et c’est sur des chemins de terre et de pierres, couverts de feuilles…et de châtaignes à ramasser… et à griller (car c’est aussi un de nos sain(t)s objectifs !) que nous commençons l’ascension un peu raide et en épingle : la file des randonneurs se distend de plus en plus et les premiers (les joëlettes) ne voient plus les derniers (les marcheurs autonomes et solidaires, les ramasseurs de châtaignes…et les pisseurs solitaires qui peuvent se perdre !



Jean-Yves me charge alors d’une mission passive donc reposante : faire le panneau indicateur au coin des carrefours, ce qui me convient tout à fait !

Encore quelques mètres à monter dans les sous-bois et soudain c’est une grande aire herbeuse et ensoleillée qui se déroule pour pique-niquer et qui nous offre un joli balcon sur les monts et les vallées : Bellevue !
Au bout du chemin, une belle ferme… près de laquelle nous béquillons et sortons allègrement nos vivres.


Un moment très convivial et chaleureux qu’on a envie de faire perdurer malgré la bise…et c’est Bruno Grillon, un grand nom de l’agriculture à Brindas (village aux portes des Monts du Lyonnais), qui se propose de nous divertir en improvisant un sketch bucolique ; lui fait le paysan nostalgique et Jean-Yves …la vache Marguerite ! Leur objectif : évoquer l’Age d’Or des éleveurs dans le bas et haut pays des Monts du Lyonnais « mosaïque de paysages uniques au monde ! », raconter avec force et gestes le déclin de cette honorable filière paysanne avec l’exploitation actuelle intensive.

Mais c’est l’heure de rebéquiller pour terminer notre rando avec le soleil qui commence à jouer à cache-cache en ce début d’après-midi. On retrouve les sentiers qui descendent et qui montent sur des tapis de mousse ou de feuilles mortes. Parfois l’aide est indispensable surtout dans les chemins creusés par les ornières.

Et l’on sort des sous-bois au feuillage vert ou mordoré pour entrer dans de nouveaux paysages plus touffus ou plus aérés qui nous permet d’entrevoir les plateaux et la plaine lyonnaise, avec des vues panoramiques, délimitées par l’horizon brumeux des Alpes et des monts du Forez. Puis on retrouve une route relativement plate et le monde civilisé sur quelques petits kms, mais le décor reste champêtre avec, dans les prés ou fermes bordant la route, des chèvres ou des cultures maraîchères.



Au détour d’un champ magnifique de poireaux, de choux et brocolis, c’est un chemin très étroit et caillouteux qui nous attend : après une pause joëlette ou pipi, et quelques changements (Petit Jules, fatigué, a décidé d’occuper la joëlette vide), c’est une montée un peu rude qui nous mène, en passant par LA CROIX- PERRIERE au Col du BOIS de la LIENNE, à 850 m d’altitude. La troupe s’est clairsemée et les derniers (j’en fais partie) sont même un peu perdus et hésitent à la lisière du bois de LA LIENNE : le chemin à droite ou à gauche…



Heureusement mon portable nous sauve et on rejoint l’ensemble de la troupe dans le bois. Nous descendons sous les grands arbres un chemin pentu et caillouteux qui, brusquement, débouche sur une belle clairière qui sert de carrefour à plusieurs sentiers…La clairière des BROSSES nous attendait sagement sur la route du retour, à 3 km d’Yzeron, pour faire cuire, à l’abri du vent, notre récolte de châtaignes pas encore grillées car le vent sur Bellevue nous en avait dissuadés avec regret…

Donc vers 15h, dernière pause et non la moins gourmande et chaleureuse puisqu’elle fit sortir des sacs les précieuses poêles trouées à grande queue que les plus actifs et les plus motivés remplirent de châtaignes ; elles furent placées sur un magnifique feu allumé comme par magie (merci Bruno et Caroline en autre). D’ailleurs on devait offrir aux regards un tableau charmant et sympathique entre ceux qui dégustaient et ceux qui se chauffaient auprès des flammes puisque bientôt nous sommes rejoints par 6 jeunes randonneurs attirés par notre hospitalité du moment.



Rando rencontres et échanges avec le sourire sur la châtaigne grillée et Handi Cap Evasion…voire même au redémarrage, pour les plus motivés d’entre eux, initiation à la conduite de la joëlette !

On quitte donc la forêt avec nos jeunes randonneurs bien sympathiques sur un chemin plus facile et plus plat qui longe l’orée des bois d’un côté et les prés clôturés de l’autre. Et c’est sous un ciel encore lumineux mais bien couvert que nous traversons les derniers vallons auréolés de bois ou bosquets plus sombres. Nous arrivons sans nous en apercevoir au- dessus du Lac du Ronsey que nous abordons en descendant l’autre versant. C’est le retour triomphal à Yzeron au point de départ et les adieux de 17h-17h30 avec un rangement rapide des joëlettes, dernières photos et derniers échanges…



Tous les participants venus pour partager l’aventure (chacun avec ses capacités et ses envies) et pour goûter à la joie d’être ensemble, remercient chaleureusement les animateurs de la rando dont Jean-Yves, notre guide, qui nous a présenté l’association de Handi Cap Evasion avec ses 900 adhérents et 10 antennes en France qui, cette année, fête ses 30ans d’existence…avec 30 sommets à gravir (pari tenu !)

(le compte-rendu est celui d’une fidèle participante, Sylvie Panossian)

Partager

Courir à Vienne, trail solidaire

Dimanche 14 octobre, le club Léo Lagrange de Vienne organise sa traditionnelle course "courir à Vienne" avec des parcours en ville mais aussi 2 trails nature sur les collines qui surplombent le Rhône. Une particularité pour cette année : la course se fera au profit d’Handi Cap Evasion, chaque coureur versant 1 € pour notre association lors de son inscription.

Difficile dans ces conditions de ne pas répondre "présents". Nous tiendrons donc un stand pour présenter nos activités et 2 équipes avec joëlette vont participer au trail de 14 km, et 450 m de dénivelé.
Comme il y a une randonnée le même jour dans le Rhône, Jean-Paul apporte 2 joëlettes de la Loire. Des adhérents de l’Isère sont aussi mobilisés ainsi que les Gônes Raideurs de Fontaines sur Saône pour compléter les équipes de coureurs.
Nous mettons aussi, à disposition des organisateurs, 7 signaleurs qui se tiendront toute la matinée à différents carrefours de la ville.



Dès 08h00, l’ambiance est fébrile au gymnase de l’Isle. Les équipes joëlette se préparent et font de premiers tours de roue tout autour du gymnase.




A 09h00, c’est parti ! Les joëlettes s’élancent au milieu des coureurs. Elles ne vont pas démériter car elles vont devancer bon nombre de coureurs malgré les chemins bien accidentés. Certains coureurs vont donner des coups de main lors des passages difficiles.







Tout au long cette matinée sportive, notre association est bien mise en valeur avec la présentation de nos activités par l’animateur de la manifestation. Ce sera de nouveau le cas lors de la remise des prix avec les officiels.


Bravo à tous pour cette belle image de notre association auprès d’un public sportif.

Partager

Rencontres Montagne Partagée Solidaires

Des chapiteaux, un mur d’escalade, un petit air de montagne en plein centre de Lyon (place de la République) ce dimanche 06 octobre. La présence de jets d’eau fait penser au bruit d’un torrent.
Handi Cap Evasion a répondu à l’appel de l’association 82-400 Solidaire de Briançon pour présenter nos activités de randonnées partagées en montagne.

L’association 82-400 Solidaire est fondée sur un groupe d’alpinistes qui partagent la montagne avec des personnes en grande précarité économique. L’association organise des stages d’alpinisme. Ce qui se vit ensemble sur ces stages est proche de ce qui se vit sur nos séjours : avancer au même rythme, compter les uns sur les autres, arriver ensemble au sommet...

Nous avons donc répondu présents à l’appel de Marina Salmon pour tenir un stand Handi Cap Evasion, dans le cadre de cette manifestation.





Heureusement pour nous, nos photos attirent le regard et cela nous permet de glaner quelques contacts de personnes intéressées par nos activités.

Témoignages et conférences se succèdent dans une grande tente équipée de matériel vidéo. De 15h00 à 16h00 nous animons un forum (montagne et Handicap) en duo avec Jocelyne Briggs qui présente aussi l’association GTA Handic’Alpes.

Nous projetons la vidéo de 3 mn réalisée par Vincent Tiphine à l’occasion de l’ascension de l’ascension du Mont Thabor. Elle a un beau succès malgré les conditions un peu difficiles (trop de lumière).

Merci aux adhérents qui se sont mobilisés pour tenir le stand et apporter leur témoignage lors du forum.

Partager

Raid Saucona les 22 et 23 septembre

Comme depuis quelques années le club « gones raideurs » de Fontaines sur Saône organise, pour la 14° édition, un week -end sportif populaire d’envergure destiné aux familles et athlètes locaux.

L‘association fait appel à Handi Cap Evasion pour l’aider dans l’encadrement de cette animation : tenue de stand ravitaillement, balisage et sécurité du parcours, aide à l’embarquement/débarquement sur les rives de la Saône.En contrepartie : un soutien financier et une occasion de faire connaître notre association auprès de sportifs.

Une trentaine de nos membres, ont ainsi participé, sous le soleil, à cette manifestation, et ont pu faire connaître avec un stand dédié, l‘association HCE… Photos, dialogue et recrutement … !

Les épreuves ont eu lieu les samedi 22 et Dimanche 23 septembre, et ont réunies près de 1200 participants cumulés sur trois épreuves.
Le samedi, le « raid-famille », destiné aux familles et enfants, comportait un circuit de course à pied, canoé, vélo, et épreuves diverses (fléchettes, gymkana), le « raid saucona » s‘adressait aux 13/15 ans avec une course d‘orientation/trail, et canoë, d’environ deux heures, quand même...




Le lendemain dimanche matin, le « saucona -tri » destiné aux sportifs aguerris, par équipe de deux, comportait 11 km de trail, 20 km de VTT, et 4km de canoë.



Deux jours de convivialité avec des rencontres intéressantes et l’exposé de nos sorties locales et séjours de semaine auprès d‘un public sensibilisé et curieux de nos drôles de machines.
Cette collaboration avec les Gones Raideurs a également lieu au printemps lors de leur trail « les cabornis » dans les monts d’Or à Chasselay, et c’est aussi avec plaisir que nous les retrouvons lors d’un week-end en montagne avec nos joëlettes.

Une sympathique convergence, une aide matérielle et morale, une belle rencontre entre sportifs de tous âges.

Partager

Saint Julien en Beaujolais le 16 septembre 2018

Après la pause estivale pour cause de participation de nombreux d’entre nous aux séjours de randonnée en montagne, les sorties locales ont repris dans le Beaujolais dont les terrains vallonnés sont un beau terrain de jeu pour les joëlettes

Par une belle journée chaude et ensoleillée, une trentaine de participants se retrouvent sur l’aire de départ au parking de la cave-coopérative en activité, avec l’odeur prégnante et sympathique du pressurage des vendanges en cours….
Quatre joëlettes accueillent leurs passagers après une explication technique pour les accompagnants débutants, sous l’œil intéressé des marcheurs frétillants sur la ligne de départ…

On va suivre un circuit établi et balisé (la ligne du tacot et le crêt de Charnat) sur 12.5 km, une dénivelée cumulée de 300m, avec quelques bons raidillons à travers les vignes et quelques sous-bois ombragés bien appréciés.

La caravane, groupée, se faufile dans les charrois (chemins de vigne séparant les parcelles) sur un terrain variable, soit bien roulant, soit un peu raviné, avec quelques escaliers en marches de rondins, pour aguerrir les pilotes et solliciter les « tracteurs » dans la bonne humeur et l‘efficacité, en descente ou ascension, jamais très longues, mais parfois techniques…
La jeune classe (Bastien, 8 ans) est de la partie et n’est pas le dernier à fouiner le long du chemin, grappillant par ci par là, s ‘extasiant et présentant une belle mante religieuse, curieux de l‘altitude et du trajet à suivre en zigzaguant dans les pentes.




Une halte pour le déjeuner dans un cuvage ouvert et ombragé, permet à la troupe de se restaurer et se reposer dans un cadre convivial, avec une aire de jeux, et de sieste bienvenue !
Merci à notre hôte et son épouse pour leur accueil chaleureux.




Mais il faut repartir pour l’après- midi vers sommet du Crêt de Charnat et sa table d ‘ orientation dominant la vallée de la Saône, les monts du Lyonnais au Sud, vers l ‘Est, le Revermont et le Bugey, la chaîne du mont Blanc et le Vercors ne sont pas visibles aujourd’hui à cause de la brume de beau temps …

Un retour en descente et en douceur, passage près d’un calvaire et statue de vierge votive (protéger les vignes de la grêle), une route près d ‘une carrière de gore (terre rouge utilisée sur les terrains de tennis), en contournant quelques belles demeures de pierres jaunes, et des châteaux majestueux….
On parle de Francois d’Haene, champion mondial de trek et courses longues distances, qui réside dans le hameau et exploite sa vigne à proximité….





Et nous voilà revenus au point de départ pour un bref repos sur l’aire aménagée, et avant la séparation du groupe vers Lyon et sa grande banlieue, après cette belle journée de plein air.


On rappelle bien sûr la prochaine sortie mensuelle à Yzeron, et l‘AG de novembre.

Partager

Page 1
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

15 novembre 2018

Comment adhérer ?

Propulsé par HelloAsso

>> Adhérer à l’association

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2018