Handi Cap Evasion

Coup d’oeil sur le Verdon (du 17 au 24 mai )

Rubrique: Reportages 2 juin 2014

Une belle réussite pour cette première escapade de l’année près du Verdon, dans les Alpes de Haute Provence. Pendant une semaine, les joëlettes vont se faufiler entre les genêts fleuris, escalader les pentes abruptes, survoler les impressionnantes gorges pour terminer en douceur au bord du Verdon. Même les vautours fauves seront impressionnés et salueront notre arrivée au belvédère de Rancoumas.

Tout débute au hameau de Vénascle, près de Moustiers Sainte Marie. En fait, pas si près que ça, car les 10km de petite route en direction du site de vol libre de Montdenier semblent nous avoir conduits au bout du monde. Incroyable, il y a bien un terrain qui ressemble à un camping aménagé ! Les marabouts sont installés pour les deux premières nuits. Heureusement car les soirées et les nuits sont un peu fraîches et la pluie va même s’inviter pour la seconde nuit. Les participants sont tous des habitués, à l’exception de Marité, la bretonne, de Mathieu et Romain, deux jeunes stagiaires STAPS de l’université Lyon 1. Leur regard est un peu inquiet lors des premières randonnées. Il faut dire aussi qu’ils ne sont pas habitués aux nuits à la belle étoile !

Première journée de randonnée en direction de Moustiers Sainte Marie. Nous sommes vite dans l’ambiance car les marches et les cailloux ne manquent pas pour accéder au jardin de Jean Paul (le local de l’étape), avec vue sur le lac de Sainte Croix.

Après une visite de la très touristique ville de Moustiers Sainte Marie, le retour à Vénascle se fera par la voie romaine, bien pentue, mais moins escarpée que le sentier emprunté pour la descente. Nous rencontrons quelques randonneurs, ce qui nous donne l’occasion de tester le "sourire Chamina" pour financer notre projet Pérou 2015. L’accueil des randonneurs est plutôt sympathique et nous permet d’échanger deux mots sur notre association.

La troisième journée commence de manière un peu rude car les bourrasques de vent, la pluie et même un peu de grêle s’invitent pour nos premières montées en direction des crêtes de Montdenier. Nous installons notre bivouac dans une bergerie et nous pouvons même éclairer un feu dans la cheminée pour réchauffer l’ambiance.

Le beau temps étant revenu, l’ascension du Pavillon (1625m) et la traversée des crêtes en direction de Chateauneuf les Moustiers, ne seront qu’une formalité. Il faut dire que l’équipe est bien "affutée" et qu’elle ne se laisse pas impressionner par les difficultés du terrain, pas toujours très roulant.

Le 5ème jour commence par une belle ascension pour franchir le portail de Blieux que nous apercevons depuis la veille, ouverture bien découpée entre le Chiran et le Mourre de Chanier. Une botaniste providentielle nous aide dans la montée. La descente jusqu’au hameau de Thon, sera comme annoncée : technique, aérienne et variée. Une belle journée pour s’en mettre "plein les mirettes", mais aussi "plein les mollets".

La soirée se déroule dans une ambiance pastorale, à côté d’une bergerie, au hameau de Thon. L’équipe est rodée : les marabouts sont vite installés, Dominique mijote ses petits plats au pied du camion, l’équipe vaisselle s’active...

L’équipe est tellement en forme qu’Olivier décide de supprimer le transfert prévu. Et oui, nous allons tenter l’ascension du col de Colle Basse et des ses impressionnants raidillons. Une fois de plus, la solidarité et le "tous pour un" cela marche. les joëlettes sont transportées deux par deux, avec des équipes renforcées jusqu’au col. La descente sera bien raide, mais plus facile que prévue, sauf pour Lydie qui caresse un arbre de trop près. Petite pause bien sympathique au hameau de Chasteuil où nous accueille une amie d’Olivier.

Nous voici au camping de Carajuan, au bord du Verdon, pour deux soirs. Hassen est en forme, il se propose désormais de conduire la joëlette... avant de se mesurer à ses accompagnateurs à la pétanque.

La dernière journée sera à la mesure des précédentes. avec l’ascension jusqu’au belvédère de Rancoumas. Très belle montée au milieu des genêts. Les vues sur les falaises et les gorges du Verdon vont marquer cette dernière journée. Notre arrivée dans le domaine des vautours fauves ne passe pas inaperçue.

Un grand merci à olivier pour ce beau parcours et à cette belle équipe qui mêlait expérience des "anciens", fougue et dynamisme des jeunes. Tout à passé trop vite, n’est-ce pas Isabelle ?

Et, il ne reste plus qu’à espérer que la suite de la saison 2014 soit aussi belle que son début. Les prochaines aventures vont se dérouler sur l’île de la Palma, paradis des randonneurs...

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

22 juin 2017

Pour compléter nos séjours, nous recherchons :
- 2 gars pour les Hautes Vosges Vallée des lacs du 22 au 29 juillet

Contactez directement Simone Vincent au 06 10 47 49 13 ou la.creuzette@free.fr

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séours 2017