Handi Cap Evasion

Huayhuash 2015, 1er épisode

Rubrique: Pérou 2015 29 juillet 2015

Voici le début du reportage que vous attendez tous : les aventures de l’équipe qui a brillamment franchi les cols en altitude de la Cordillère Huayhuash au Pérou, fin juin, début juillet. La première partie se déroule à Huaraz (le Chamonix péruvien d’où partent les expéditions glaciaires) et dans la Cordillère Blanche pour une acclimatation progressive à l’altitude. Attention, mettez vos lunettes de soleil ...

Vendredi 12 -Samedi 13 Juin LYON-LIMA

Retrouvailles éparpillées pour une courte nuit chez ceux qui habitent la région lyonnaise.

Samedi 4h du matin, tout le monde est au rendez-vous à l’aéroport pour un petit déjeuner bien français saucisson/pinard en attendant l’enregistrement des bagages.

Une fois les « vélos » en soute, nous voilà dans un petit coucou direction Amsterdam. Grosses émotions pour Vincent qui décidément adore les décollages et atterrissages. Un sandwich plus tard, nous atterrissons et le groupe se sépare.

Les passagers d’un côté profitent des joies des multiples contrôles avec les employés de l’aéroport. Le reste de l’équipe file à travers les longs couloirs.

Quelques gâteaux, siestes et lecture de journaux plus tard, nous voilà enfin assis dans le long courrier pour Lima ! 13h de vol….Chacun trouve une occupation pour passer le temps, films, musique, livre, journal, balade et allers retours dans les couloirs…sieste. Cath en fait une petite, d’environ douze heures ‼ !

Le voyage est rythmé par le ballet incessant des hôtesses qui nous proposent boissons, plateaux repas, serviettes chaudes, encas… Nous atterrissons à 1h du matin à Lima heure française, il n’est que 18h au Pérou !

Nous retrouvons avec joie Olivier, déjà sur place, et Mercedes, notre guide Péruvienne. Après un petit frichti près de la gare routière nous embarquons dans un confortable bus à 23h…pour 7h de route dans la nuit. On passe un col à 4200 m et il n’y a qu’une seule personne pour s’en apercevoir !

Dimanche 14 Juin HUARAZ

Nous voilà à Huaraz au petit matin et après un transfert à l’hôtel nous nous attablons pour le petit déjeuner.

Chacun prend possession de sa chambre puis en route pour un peu de tourisme au centre ville. Les couleurs du Pérou nous enivrent déjà : couleurs des vêtements des femmes, couleurs azur d’un ciel sans aucun nuage, blanc des glaciers que nous voyons au loin.

Nous tombons par hasard sur un défilé pour l’anniversaire de l’université, flânons au marché « émerveillés » par les poissons sur les étals, les têtes de chèvres et les cochons d’inde éventrés !

Tous se retrouvent dans un sympathique petit resto, soupe parfumée au gingembre, truite ou poulet grillé, nous refusons à l’unissons la gélatine fluo proposée en dessert !

Retour tranquille à l’hôtel pour une sieste, une toilette et pour préparer nos sacs pour le départ à l’acclimatation du lendemain. Le dîner sera à nouveau au resto, soupe, spaghetti, brocolis, Cuy picante…puis tout le monde file au lit pour une bonne nuit réparatrice (la première vraie nuit depuis … 3 jours pour certains)

Lundi 15 juin HUARAZ-Camp d’acclimatation

Petit déjeuner à 7h30 puis nous partons enfin de l’hôtel pour près d’1h de traversée de la ville, au milieu des klaxons, des chauffards (la voiture est prioritaire ici ! Surtout si elle klaxonne fort, très fort) et des curieux qui saluent notre étrange équipée.

Puis l’ascension démarre à travers les jardins de la ville, les cochons se régalent de nos restes de fruits. Nous quittons progressivement les habitations, seules quelques fermes isolées croisent notre chemin.

Nous voilà au campement en début d’après-midi, un terrain de foot au milieu de quelques maisons. Yoder et Lucia (nos cuisiniers), Carlos et Menrique nous y attendent, les tentes et le tipi sont montés, et des assiettes toutes prêtes sortent de la tente cuisine.

Chacun s’installe dans des tentes pour 2, nous tournerons la répartition au long du séjour. Un foot s’improvise, certains font la sieste au soleil, d’autres papotent ou bouquinent. Denis se blesse et devra être de repos pour les 2 jours à venir.

Après un bon repas partagé à l’abri du tipi, nous voilà tous couchés bien tôt, tout le monde ayant besoin de se remettre du long voyage !

Mardi 16 Juin Après le petit dèj nous laissons Joce en proie au MAM et Denis blessé avec nos cuisiniers et Mercedes pour le transfert de camp.

Joce aura le grand privilège de parcourir toute l’étape « tranquilla » au bras de Mercedes !

Puis nous partons à l’ascension d’un mamelon plutôt raide par une piste de VTT. Au sommet une croix en maïs et fleurs artificielles domine Huaraz.

Florent et Vincent atteindront le sommet à pied après une belle montée hors-piste ! Après une bonne pause graine contemplatrice, nous redescendons pour prendre une piste en balcon. Quelques km à avaler en plein cagnard, nous sommes ravis de trouver notre nouveau campement pour le déjeuner. Une source en contrebas permet à certains de faire une petite toilette et de laver quelques affaires. Le goûter maté de Coca et Popcorn sera interrompu par une averse (la seule et unique du voyage), celle-ci ne durera pas et chacun peut finir sa toilette, sa papote ou son aquarelle.

Après l’activité filtration d’eau quotidienne nous voilà tous à « table » pour une bonne soupe, du pollo accompagné de riz et légumes et des fruits au sirop maison. Au lit !

Mercredi 17 Juin

Une longue journée nous attend, nous montons par une piste plus caillouteuse que la veille, tous à la corde, le rythme prend doucement. Joce et Jean-Pierre qui souffrent du MAM montent tranquillement tous les 2. Nous faisons une pause graines à l’entrée du Parc National du Huascaran, le fond de vallée est verdoyant et les fleurs et plantes nous enchantent.

La grimpe continue, on se relaie aux places des joëlettes pour récupérer et rendre le trajet sur piste moins monotone.

Nous atteignons un ruisseau et son troupeau de vaches en pâture pour le pique-nique, on se rince les pieds au frais et la salade de betterave est dévorée de bon cœur.

C’est reparti pour le dénivelé restant, Un passage très technique nous pousse à passer avec les passagers sur leurs 2 pieds dans les derniers mètres. La récompense est grande après le franchissement du verrou glaciaire, nous sommes sur un beau replat avec vue sur le lac qui soutient un grandiose glacier.

C’est notre premier 4500m ! Ce voyage au Pérou prend vraiment forme devant ce glacier : c’est un grand jour pour beaucoup d’entre nous qui n’imaginaient pas pouvoir atteindre cette altitude dans leur vie. Nous essayons d’imaginer ce que sera le col à 5000m… Grand moment d’émotion aussi pour Jean-Pierre et Joce qui ne pensaient jamais pouvoir se traîner jusqu’à 4500 mètres ce jour-là.

Un goûter et un test de nos rythmes cardiaques plus tard et nous repartons pour une longue et belle descente…les derniers arrivent au campement avec le coucher de soleil….Les montagnes sont roses puis s’enflamment, les glaciers prennent toutes les couleurs ! Un maté nous réchauffe face à l’allumage des étoiles et le lever de la lune. Magique !

Soupe et Spaghettis plus tard, nous voilà tous au lit sauf quelques résistants qui jouent encore sous le tipi.

Jeudi 18 Juin

Petit déj à 7h30 et c’est parti pour une piste en balcon qui nous fait franchir quelques vallées et découvrir les glaciers qui nous surplombent. Le soleil tape et nous réchauffe. Nous entamons la descente sur Huaraz et apprécions un peu de pilotage par des sentiers et marches caillouteuses. Nous traversons de nombreux villages et fermes et trouvons un paisible pré en bord de ruisseau pour pique-niquer. Tout le monde se couvre pour éviter l’attaque des mouches qui piquent !!! Attention ça gratte fort !

Christine et Joce font plus ample connaissance avec Lucia qui leur parle de sa famille et de l’agriculture péruvienne. C’est reparti, nous croisons de plus en plus de taxis et motos, qui ne l’oublions pas sont prioritaires.

La traversée de Huaraz par le haut de la ville nous fait voir la pauvreté de certains quartiers…même si les voitures rutilent, lavées avec enthousiasme en pompant l’eau dans le torrent. Ça brille !

La vue des glaciers et montagnes environnants est striée par les nœuds de fils électriques. L’arrivée à l’hôtel réjouit tout le monde avec une douche chaude et un brin de lessive.

Certains vont faire un petit tour en ville et on se retrouve à 19h30 au resto avec en fond sonore et visuel le match de foot Pérou/Vénézuela, ce sera 1-0 pour le Pérou !!

Le patron devra faire 3 allers retours au supermarché pour nous servir… Papaye et Ananas pour les jus frais de l’apéro, bananes pour le riz à la cubaine, et PQ, Florent ayant fait une escale prolongée aux toilettes en attendant le matos !

Retour à l’hôtel au milieu des bruits de la ville et au lit demain de la route nous attend pour le grand départ vers le Trek !

A très bientôt pour la suite de cette belle aventure....

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

7 octobre 2017

Retrouvez le bulletin d’inscription à notre AG et son programme !

>> Convocation AG 2017

30 juillet 2017

A la recherche de (bonnes) photos !

L’association a un grand besoin de bonnes photos pour illustrer nos documents de communication mais aussi pour transmettre à nos partenaires et aux journaux qui veulent bien faire la promotion de nos activités.

Les photos devront être transmises avant le 13 octobre, par mail : hce@free.fr ou la.creuzette@free.fr.
Le résultat sera donné lors de l’AG. Il y aura une belle surprise pour les 3 meilleures photos !

Pour en savoir plus, c’est ici !

>> Concours Photos

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017