Autour d’Ancy (Monts du Lyonnais), 19 mai 2019

Rubrique: Antenne du Rhône 20 mai 2019

Quelques gouttes de pluie matinales, et tout s’arrange lorsque nous nous retrouvons au village d’Ancy dans les Monts du Lyonnais. Cette fois-ci, plus de vignobles mais des collines bien vertes parsemées de genêts en fleurs, des forêts, des fermes, des vaches, mais aussi des VTT.

Nous avons le renfort de 4 lycéens du lycée de la Trinité (Jules, Félix, Léa, Marie) qui vont se montrer très courageux et bien efficaces. Il y a aussi une partie de la team Lyon 1, édition 2019, avec Thierry, Camille, Elisabetta, Idrir, Guillaume, quelques autres nouveaux et bien entendu des "anciens", bien utiles pour prendre les relais dans les difficultés.
Jean-Yves nous présente la superbe joëlette à pédalier qu’il vient de construire. C’est une "modèle séjours" avec freins à disque, amortisseur central et quelques innovations pour le pédalier. Bravo Jean-Yves et merci car elle va être très utile. Il faut dire que notre ancienne joëlette à pédalier a 25 ans et qu’elle donne des signes de fatigue.



Bernard nous a préparé une boucle de 12 km à travers prairies et forêts. Tout commence gentiment, à plat et majoritairement sur goudron. Cela permet aux nouveaux de s’essayer au pilotage arrière avec ce fichu équilibre pas toujours facile à trouver.











Vers 11h30, les choses deviennent sérieuses : plus de goudron mais un sentier bien pentu avec tout ce qu’il faut comme cailloux et comme passages boueux pour rendre le pilotage "ludique". La progression n’est pas facile mais personne n’abandonne même si quelques changements de postes s’avèrent nécessaires. Nous traversons la forêt d’Arjoux, et nous allons même passer juste en dessous du Crêt d’Arjoux, culminant à 800 m d’altitude.



Après une bonne heure de montée, Bernard nous annonce un replat, une petite descente avant de rejoindre une aire de pique-nique aménagée avec toilettes, bancs, tables. Nous ne sommes plus en forêts et le vent souffle. Heureusement, les forestiers nous ont préparé un magnifique tas de bois qui va nous abriter pendant la pause pique-nique. L’endroit est particulièrement bien choisi car le point de vue permet de mesurer l’intérêt de cette belle zone verte, que sont les Monts du Lyonnais, avec une agriculture que l’on peut qualifier de raisonnable.


L’après-midi, le paysage sera plus ouvert avec vue sur les Monts du Lyonnais et les Monts de Tarare. Le terrain est globalement descendant, à l’exception d’une remontée un peu caillouteuse. Le terrain est plus facile que le matin, ce qui encourage ceux qui n’ont pas encore osé prendre la joëlette, à se lancer dans l’aventure.






Ancy n’est plus très loin puisqu’un panneau nous indique le village à 2km. Le rythme s’accélère. Serait-ce l’effet de la surprise finale annoncée par Bernard et Edith ? Et oui, ils nous ont préparé un goûter avec gâteaux et boissons bien appréciés. Un grand merci pour cette organisation parfaite.

Merci aussi à Elodie, aux deux Eric, à Brigitte, Henry, Christophe, sans qui nous n’aurions pas partagé cette belle journée dans une belle nature, aux couleurs printanières.

Et pour ceux que cela intéresse, voici le tracé du parcours : 12 km et 480 m de dénivelé.

Partager

Autres articles dans cette rubrique