Au revoir Jean-François ...

17 octobre Antenne Grand Est

Après l’annonce de la fermeture des écoles, les antennes s’étaient interrogées sur la possibilité de maintenir ou non les sorties et WE prévus.
Certaines antennes avaient annulé, d’autres avaient maintenu.

L’Auvergne, le Grand Est, entre autres, étaient donc de sortie, conscients de la possibilité de profiter une dernière fois du grand air entre amis. Les hasards de la vie ...

"Très cher Jean-François ( de là où tu nous regardes) ,
Très chère équipe HCE57,

c’est avec grande émotion que je vous partage mes impressions de ce we dans le Doubs pour mon baptême en joëlette en tant qu’accompagnateur, surtout marqué par des rencontres d’hommes et des femmes d’exception, avec leur esprit d’aventure humaine et de dépassement de soi.

Qui allait savoir que ce we resterait à tout jamais gravé dans ma mémoire et dans celle de nous tous. Oui, ce devait être une sortie de plus pour certains d’entre nous fidèles aux randos HCE, chaque sortie étant bien sûr exceptionnelle, je n’en doute pas.

Cette sortie était pour moi une première, avec aussi je l’avoue, un peu d’appréhension espérant pouvoir être à la hauteur du défi physique et humain. Mais dès les premières minutes, faisant mes premières rencontres avec François de Metz et Sylvain de Besançon puis arrivant à Nans, mes craintes se sont bien vite estompées. J’ai été accueilli avec beaucoup de chaleur et vives embrassades.
Bref, je me suis tout de suite senti membre de la famille HCE.

Sylvain de Mulhouse nous avait concocté de superbes parcours avec aussi quelques légers dénivelés afin de profiter pleinement des beautés de Nans et ses alentours. Le camp de base au gîte Les Repaires faisait aussi bonne figure.

Le départ de la rando fut donné pour 13h direction La Source du Lison, puis la Grotte Sarrazine et le Gouffre du Creux Billard, avec une pause pique-nique en plein nature, bercés par les flots du Lison. Le soleil nous souriait aussi ! Tout s’annonçait sous les meilleures auspices.

Jean-François nous a régalé une fois de plus avec ses blagues , ses malicieuses réflexions et discussions…on a bien rigolé … une autre des valeurs de HCE - et pas des moindres - que je découvrais.

Et puis voilà…sur le chemin du retour en fin d’après midi, certains l’appelleront le destin, Jean-François est terrassé subitement par un malaise. Tout va très vite et en même temps c’est interminable, le temps qu’arrivent les secours pour reprendre la relève de nos premiers gestes que nous lui prodiguons avec Virginie, Anne, Claudine, et le soutien de tous les autres …. une force et une volonté extrême de nous battre tous pour lui, de garder espoir pour le maintenir parmi nous en lui parlant, en l’encourageant à tenir bon. Sincèrement , j’y ai cru…nous avions fait le maximum et lui, fort, sportif, en bonne santé, un battant, une envie de vivre… Puis l’attente , le temps que les secours agissent. Puis l’annonce, l’insupportable réalité.

Il me manque déjà. Je n’ai eu guère le temps de le connaître …. et pourtant il m’a déjà beaucoup donné en si peu de temps…probablement l’essentiel de ce qu’il faut savoir de lui et de la vie générale : chaque seconde doit être vécue sans compter et sans limite et encore mieux lorsqu’on peut le partager que ce soit dans la joie mais aussi dans la souffrance et la douleur.

Du coup le cœur n’y était plus … nous aurions pu repartir chacun de notre côté, l’âme en peine, inconsolable et c’était tout à fait normal et humain. Mais Jean-François aurait peut-être voulu qu’on ne s’arrête pas là. Aussi avons nous trouvé la force de rester ensemble pour la soirée, pour une nuit de repos relatif certes nous permettant de prendre un peu de force pour le dimanche avant le retour, pour une dernière balade en forêt sur les hauteurs de Nans. Nous avons pu partager un très beau et émouvant moment de recueillement tous ensemble en mémoire de Jean-François sur les hauteurs donnant sur la Source du Lison. Sylvain, encore un grand merci pour avoir organisé ce moment précieux !

Je remercie Anne, Claudine, Virginie, tout comme Serge, Sylvain, Pascale, Francis, Sarah, Sylvain et Mélanie pour m’avoir accompagné dans cette première aventure HCE , en ses hauts mais (et surtout) en ses moments plus difficiles, remerciant tout chaleureusement l’inoubliable Jean-François.

Je vous dis à bientôt !"

Norbert Weber

Jean-François avait également fait 5 séjours avec Handi Cap Évasion. Séjours où il a apporté calme, bienveillance, sa grosse voix si basse, son œil pétillant de malice et son humour. Retours en images sur sa présence, en séjour comme en antenne :

Au revoir Jean-François. Et merci.