Handi Cap Evasion

Pages: ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |...

Massif des Aravis du 22 au 29 juillet 2017

Le top 25 des Aravis

Ce qui aurait pu menacer le séjour

1- Un déluge dès le premier soir annonçant une semaine au temps capricieux 2- Une journée d’initiation qui commence fort sous la pluie avec un bon dénivelé pour tester nos jambes

3- L’état des affaires, rangées ou non, allant de mouillé à trempé 4- Un itinéraire modifié par les conditions météorologiques

5- Une succession de chutes malencontreuses lors du repas du soir en bivouac : la casserole de crozets dans l’herbe, chapeau bas au grand cuisinier Philippe, et les bières dans le camion, merci Raphaël 6- Le téléphone d’Alexandre qui prend l’eau n’ayant à rien d’autre à proposer qu’un verre de riz

7- Cacher le sac d’Aurélien le « mono » pensant qu’il le retrouverait (et bien non)

8- Les blessures dues aux joëlettes comme l’ongle en moins de Quentin ou le bras amoché de Michel

9- Une montée corsée pour aller au refuge de Gramusset 10- Un dernier jour où, pour descendre du sommet, il faut monter !!!

Ce qui fait que ce séjour n’en reste pas moins merveilleux

11- La venue de 4 « bleus », Agathe,Fady, Florianne et Philippe qui ont été très performants

12- Une équipe hétéroclite qui a su se souder dans la difficulté, menée par un guide dévoué 13- Un mulet qui, malgré les blessures, a tenu bon pour nous 14- Une semaine rythmée par des chants en tout genre

15- Des soirées belote ou saboteur avec des maîtres en la matière

16- Des paysages à couper le souffle : la vue depuis le refuge de Gramusset, les massifs dans le brouillard et les nuits étoilées

17- Des repas toujours composés avec soin par Sylvie l’intendante et son mari Jean-Pierre

18- Des renforts plus qu’appréciés avec ,entre autres, Jean-Luc et Mégane d’HCE, la famille Reynal, Sergio du refuge de Gramusset et les parents de Philippe

19- Des passagers joëlettes prêts à marcher pour nous laisser souffler 20- Un roulement des équipes associant technique et force 21- Le refuge de Gramusset avec une excellente cuisinière/joueuse de ukulélé/gardienne Samia

22- Un apéro toujours bien accueilli après une rude journée (avec modération) 23- Un tour de table le dernier soir chargé en émotion

24- Une entre-aide et une bonne humeur qui feraient oublier n’importe quel temps

25- Et des rires assez forts pour couvrir le bruit de la pluie

Un conseil : Faites un séjour, peu importe la destination car le chemin qu’emprunte HCE est le plus beau.

Merci Agathe, Alexandre, Aurélien, Elisabeth, Élodie, Fady, Florianne, Gilles, Jean-Pierre, Maioui, Michel, Philippe, Philippine, Quentin, Raphaël, René, Sandrine, Sébastien, Sylvie, Vincent

Partager

Lacs du Jura - 29 juillet au 5 août 2017

Six participants à ce séjour sont arrivés en train à la gare de Lons le Saulnier vers 16h, et d’autres sont arrivés en voiture de Nantes, Bordeaux, d’Auxerre, de Dijon et des environs de Lyon à cette même gare. Nous n’avons pas tardé à apercevoir le camion d’HCE, Frédérique, notre AMM, Bruno et l’âne Charlot, et sommes aussitôt repartis pour le camping des tilleuls à Clairvaux les lacs.

Frédérique

Vite installés après un bon repas et une bonne nuit, notre intendante Valérie nous a "briffés"sur l’utilisation de l’éponge grattante : 3 couches c’est pour la vaisselle, 2 couches c’est pour nettoyer la table !

Valérie

Bruno et Daniel viennent à son secours pour égoutter les lentilles. Le dimanche matin, initiation au montage et à la conduite de la joëlette, petit exercice de passages d’obstacles dans le camping, avant d’entamer une promenade autour du lac de Clairvaux.

Baignade l’après-midi pour ceux qui le souhaitent, les appareils photo commencent à crépiter... On a eu quelques petites pluies dans la journée, mais c’était sans commune mesure avec les orages que nous avons essuyés le soir et dans la nuit ; d’un seul coup, tout le monde a plongé dans les tentes jusqu’au lendemain matin.

Lundi, nous attendons une accalmie pour démonter le campement. Laurence et Anne partent à pied avec Charlot jusqu’au village de Barésia sur l’Ain, lieu de ralliement des voitures et du camion. Départ pour le lac de Vouglans, arrêt pique-nique au village d’Auge par un temps incertain ; très gentiment au moment où nous nous installons, des gens nous proposent leur sièges de jardin, leur grange et même leur salle à manger... malgré quelques gouttes de pluie, nous n’en avons pas eu besoin, et après le repas, la traditionnelle sieste d’Handi Cap Évasion a été respectée. Poursuite de notre périple, traversée du Pont de la Pyle où Charlot a fait des siennes en refusant de s’engager sur le pont ! Baignade dans le lac de Vouglans et montée au belvédère de Pré Richard pour le bivouac. Nuit assez calme, réveil en douceur et pour ce mardi, longue, longue matinée de marche à travers des forêts moussues où l’on s’attendait à voir des trolls.

Déjeuner vers 15h et baignade dans le même lac. Les chauffeurs partent rechercher les voitures, pendant ce temps, Michèle en profite pour "croquer" le paysage. Transfert jusqu’au camping de Narlay pour 4 nuits.

Mercredi, départ pour les cascades du Hérisson. Anne tombe en panne de chaussures et Daniel et Bruno conjuguent leurs talents pour une réparation de fortune. Descente au Saut Girard, au Saut de la forge et au Château Garnier.

Pique-nique, les pieds dans le ruisseau ; c’était très tentant de faire des ricochets et de s’asperger... Longue marche de retour au camping. Vers 18h tout le monde était exténué, mais quelques bonnes bières fraiches et de la limonade nous attendaient à l’arrivée.

Notre AMM Frédérique a eu pitié de nous et nous a prévu une journée plus courte pour le jeudi : transfert vers le lac d’Ilay, traversée de bois et montée au pic de l’Aigle, la dernière partie étant très abrupte. Deux estivants nous donnent un coup de main pour franchir les derniers mètres.

Pique-nique, ni vu, ni connu !
En redescendant, baignade pour tous au lac d’Ilay et retour au camping. Vendredi, petit transfert en voiture jusqu’au lac de Chalain que nous avons d’abord aperçu de haut en randonnant à travers bois. Nous avons rencontré des coureurs, ceux qui nous avaient aidés hier au Pic de l’Aigle : "toujours les mêmes" ont-ils dit. Bonne promenade sur les sentiers forestiers. Arrêt pique-nique sur une esplanade surplombant le lac. Sieste pour les plus fatigués. Descente progressive jusqu’au lac et baignade. Retour en voiture et arrêt à la fruitière (fromagerie) du Hérisson pour acheter des produits locaux. Rangements du camp en prévision du départ matinal du lendemain.

Samedi, branlebas de combat ! Réveil à 6h, petit déjeuner à 7h et démontage du camp, rangement du camion... Tout le monde est prêt à partir à 7h45. A part le camion HCE , nous quittons le camping pour Lons le Saulnier et accompagnons ceux qui doivent prendre le train à 10h. Dernières embrassades et adieux. A bientôt peut être sur d’autres sentiers. Bonne fin d’été à tous !

Partager

Pages: ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |...
Page 7
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

7 octobre 2017

Retrouvez le bulletin d’inscription à notre AG et son programme !

>> Convocation AG 2017

30 juillet 2017

A la recherche de (bonnes) photos !

L’association a un grand besoin de bonnes photos pour illustrer nos documents de communication mais aussi pour transmettre à nos partenaires et aux journaux qui veulent bien faire la promotion de nos activités.

Les photos devront être transmises avant le 13 octobre, par mail : hce@free.fr ou la.creuzette@free.fr.
Le résultat sera donné lors de l’AG. Il y aura une belle surprise pour les 3 meilleures photos !

Pour en savoir plus, c’est ici !

>> Concours Photos

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017