Handi Cap Evasion

Pages: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15

Sur les bords de l’Ain

Pour notre dernière sortie avant les séjours d’été, nous avons testé une nouvelle formule : Randonnée traditionnelle en joelettes sur les bords de l’Ain, et retour en canoës à bord de l’Ain !
Une façon d’innover tout en restant dans l’esprit cher à HCE.

La météo s’annonce magnifique et tout le monde est impatient de commencer cette agréable journée. Beaucoup de monde pour inaugurer cette nouvelle formule. Nicole, malvoyante habituée des randonnées avec HCE. Emma, notre fidèle passagère à l’antenne de l’Ain pour qui c’est déjà la cinquième sortie et qui apprécie de plus en plus ces rendez-vous avec toute la fine équipe. Et puis, Emeline était là aussi. Emeline, c’est une charmante jeune fille que nous avions rencontrée il y a quelques temps durant le week-end sur le plateau du Retord organisé en partenariat avec l’association Kiwany. Et puis, pléthore d’accompagnateurs, avec soulignons le, une récurrence de personnes qui ont connu nos sorties via le site OVS. C’est super de voir que les gens accrochent et reviennent. Bref, nous ne manquions ni de bras, ni de jambes et encore moins de bonne humeur.

Après un rendez-vous au village de Saint Maurice de Remens, nous nous sommes rendus au départ de la randonnée en réalisant une petite liaison auto. Et puis, c’était parti pour une douzaine de kilomètres sur des chemins tantôt larges et roulants, entrecoupés de portions sur de tout petits sentiers en sous-bois sur les berges de l’Ain. C’était bien agréable de randonner dans la fraîcheur relative qu’apportait cet environnement sylvestre tout en effleurant les contours de cette belle rivière.

L’ensemble représentant un dénivelé cumulé proche de zéro tout en restant intéressant d’un point de vue technique et suffisamment long en temps, a fait que chacun, les novices comme les plus aguerris y trouvèrent leur compte. Nicole, notre doyenne a fait preuve d’une belle endurance en suivant la petite troupe qui, en joelettes filait comme le vent sur des sentiers aussi agréables. Quant à Emma, la confiance gagnant un peu place à chaque sortie, on l’a un peu moins entendu crier, sauf quand elle faisait semblant d’avoir peur, mais là, c’était juste pour ne pas faillir à sa réputation !

Émeline et ses parents ont, quant à eux, pu à nouveau partager un beau moment en famille au sein de ce nouveau groupe dans lequel ils semblent bien s’épanouir. On peut dire, à voir les sourires de chacun, que tout le monde ce jour-là, trouva sa place sur notre bonne vieille planète.

Arrivés à Pont d’Ain, Gilbert et son épouse nous attendaient avec leur camion chargé de canoës. Bien sûr, il était déjà bien midi passé, et certaines priorités nous ont retenus à l’ombre des arbres le temps d’un partage de repas comme il est de coutume pendant nos sorties. Le pique-nique au bord de l’eau dans des conditions aussi agréables, ça devrait être obligatoire tous les dimanches !

Et c’est les ventres bien remplis (il parait qu’on flotte mieux !) que nous nous sommes jetés dans nos canoës pour une descente de Pont d’Ain jusqu’à Gévrieux. Quel plaisir de voir tout le monde rire, s’éclabousser, se mettre à l’eau, et accomplir quelques facéties. L’eau est un élément qui réveille les enfants qui sont en nous ! Et puis quelques passages ludiques dans un bouillon un peu plus virulent se sont chargés de pimenter cette balade au fil de l’eau. Qu’il est bon de se laisser entraîner par le courant tout en laissant traîner une main dans l’eau. N’est-ce pas Emeline ?!




Et c’est tout tranquillement qu’en fin de journée, nous accostions sur la plage de notre destination finale, les visages radieux, et les tibias rougeoyants pour certains ! Ne restait plus qu’à ranger le matériel et déjà se remémorer le bonheur de cette journée. Promis, l’année prochaine, on remet ça !

Partager

Retour aux Plans d’Hotonnes

Beaucoup de neige pour cette traditionnelle sortie commune avec l’antenne du Rhône de début de saison. Rappelez-vous, l’an dernier, au même endroit, nous avions beaucoup hésité pour chausser les raquettes et remplacer les roues de joëlettes par les patins. Cette année, pas d’hésitation, la neige est tombée en abondance la veille et dans la nuit.

C’est donc une joyeuse troupe qui se rassemble autour de Joan sur la parking des Bergonnes. Cette fois : pas de galère de remorque, mais la route enneigée a un peu retardé les véhicules.

Les personnes à mobilité réduite sont des habituées : Alex, Sandrine, Isabelle, Muriel pour les joëlettes, Sarah, Nicole, Marlène et Jocelyne pour la balade guidée.

Par contre, beaucoup de nouveaux parmi les accompagnateurs avec les recrues OVS de l’Ain et les recrues "paquets cadeaux du Décathon Lyon". Malgré la température un peu fraîche, Joan prend le temps de donner quelques indications sur la conduite des joëlettes et le déroulement de la sortie.

Quelques derniers réglages de raquettes et c’est parti pour une ascension en direction de la Croix des Termands. Nous allons vite quitter le domaine des pistes de ski de fond et des sentiers balisés pour nous enfoncer dans des paysages plus sauvages.

Une équipe de dameurs se met en tête pour faire la trace dans les 30 cm de poudreuse. Muriel et Isabelle prennent une joëlette en relais, ce qui leur permet de marcher un peu pour se réchauffer. Il est vrai que nous apprécions tous les apparitions du soleil car l’ambiance est bien hivernale.

Après la traversée d’une combe sauvage, nous plongeons sur Planvanel et sa ferme isolée sur le versant Est, côté Valromey. Si la troupe s’éparpille dans les descentes, chacun reste bien sagement dans les traces à la montée.




La pause repas ne sera pas suivie d’une sieste même si Joan a trouvé un coin à l’abri du vent. On prend tout de même le temps d’échanger sur l’association et de faire un peu connaissance entre les trocs de gâteaux, de carrés de chocolat et de boissons chaudes.

Nous repartons pour une belle traversée de forêt. Les arbres aux branches courbées par la neige semblent nous faire une haie d’honneur.


Une dernière remontée pour déboucher par le Golet Truffet dans la grande et sauvage Combe Danois, suivie de descentes qui permettent à chacun de choisir son style de glissade.



Nous croisons un nouvelle fois les pistes de ski avant de revenir près des véhicules.

Les nuages nous ont empêché d’apercevoir le Mont Blanc mais nous n’allons pas faire les difficiles car entre deux perturbations météo, nous avons pu profiter d’une abondante poudreuse et de bons moments ensoleillés.
Un grand bravo à toute l’équipe qui ne s’est pas laissée impressionner par " l’alerte vigilance orange" et surtout aux nouveaux qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour piloter les bolides dans la neige fraîche.

Partager

Pages: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15
Page 3
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017