Week-end du 05 et 06 février 2022 dans le Vercors

Décembre 2022 Antenne de la Loire

Ce week-end là nous étions nombreux à nous réunir dès le vendredi soir chez Jean-Michel et Marie Christine à la Chapelle en Vercors. Petit à petit la maison se remplit, avec des jeunes, des moins jeunes, des anciens et quelques nouveaux ! Un seul mot d’ordre pour l’installation des couchages... Les ronfleurs dormiront dans le garage !

C’est le début de ce week-end tous ensemble, chacun a apporté de quoi manger pour le vendredi soir, nous sommes environ 25 et tous ravis de nous rencontrer ou de nous retrouver.
Samedi matin, réveil des troupes. Certains ont préféré passer la nuit dehors, d’autres au milieu du salon. Petit déjeuner dans la bonne humeur et départ du groupe autour de 10h, direction Herbouilly. Arrivés au départ de la randonnée, le groupe s’étoffe encore, puis il a fallu un peu de temps pour installer les snowellettes (je ne connais pas l’orthographe officiel de cet engin) et apprivoiser les raquettes et leur fonctionnement... En effet, nous n’étions pas tous très expérimentés ! On s’élance enfin sur les chemins. La journée sera froide, en particulier la pause casse-croûte à Darbounouze, mais la bonne humeur toujours présente. Fin de la randonnée dans l’après-midi, après cette journée dans le brouillard mais ponctuée de chansons avec Patricia en cheffe de chœur, nous trouvons enfin le soleil sur la route du retour.

Samedi soir Jean Paul nous a prévu une fameuse choucroute qui a eu son petit succès. La soirée se poursuit entre jeux divers et discussions. D’un côté, le sort s’acharnait contre Jean-Marie au jeu de cartes le “6 qui prend”, d’un autre, Rose perdait patience après ses 12 défaites au jeu de dés “le Killer” et refusait d’aller se coucher tant qu’elle ne gagnait pas au moins une fois... et puis il y a eu le “Pit la Vache”, un jeu très sonore dont je ne pourrais vous expliquer la règle exacte, mais qui semble-t-il, déchaine les passions.
Deuxième réveil dans cette grande maison joyeuse et départ pour le but de Saint Genix. Cette fois le soleil est au rendez-vous et les paysages sont magnifiques. Ça grimpe jusqu’au Pas Bouillanain (1444m) puis le but de Saint Genix (1643m) mais la vue en haut en vaut la peine. Sandrine et Marie Christine ont échangé leurs bolides, et Sandrine a “kiffé” la descente !

Retour à la Chapelle en Vercors pour un dernier repas tous ensemble avant de clôturer ce joli week-end. Une fois que chacun à rassembler ses affaires, que certains d’entre nous ont hésité à acheter du terrain à plusieurs reprises, que les rendez-vous ont été pris pour les prochains week-end, ou prochaines journées, chacun a repris la route en direction de sa contrée respective (Loire, Rhône, et même l’Isère).
Encore un grand merci à Jean Michel et Marie-Christine pour leur accueil !