Vieux Moulin - 1er octobre 2022

10 octobre Antenne de Picardie

Nous étions 9 : Jérôme, son accompagnatrice Valentine et sa copine Inès (qui découvraient toutes deux la joëlette), Martine, Jean-Pierre, Isabelle, Lucas, Laurence et moi (Lénaïk)...

Le parcours présentait deux montées rendues glissantes par les abondantes pluies tombées durant la nuit. Nous avons donc choisi la route forestière en lacets plutôt que le chemin de terre pour accéder au Prieuré Saint Pierre en Chastres. Nous étions sur le "parcours des moines". Cette abbaye a été fondée en 1308 par Philippe le Bel et abrita une communauté de célestins jusqu’à la Révolution. Le bâtiment fut ensuite habité par des forestiers. Il est devenu très récemment lieu social (chantiers d’insertion) et culturel (résidence d’artistes et festival des forêts).

Puis, nous avons choisi la descente douce sur un sol plus sablonneux vers les étangs Saint Pierre, merveilleux site pour pique-niquer.
Sur le chemin, nous avons salué un chêne de 460 ans et 217 cm de diamètre. Hélas, il vient de tirer sa révérence, tout en étant encore debout et imposant par sa stature, il n’a pas reverdi au printemps dernier.

Le chêne, à gauche !

La pause fut appréciée de tous.

Un cri strident retentit : Laurence effrayée devant un orvet !

Nous repartons,avec des forces pour une deuxième montée vers le mont Saint Mard et son magnifique résineux de plus de 30m, il surveille la forêt de Compiègne et semble veiller sur la vallée de l’Aisne. Âgé de 160 ans environ, c’est un authentique pin Laricio de Corse greffé sur le pied d"un pin sylvestre. En 2007, lors d’une importante coupe de bois, il fut épargné et échappa au marteau forestier et se trouve ainsi dégagé. Il est devenu un symbole de la forêt de Compiègne et est appelé "Le Veilleur du mont saint-Mard".

Nous continuons notre chemin mais la descente sur Vieux Moulin était rendue glissante par les pluies de la veille et nous choisissons la route forestière en lacets nettement plus praticable.


Encore perdue Lénaïk ?
Non, on cherche seulement la route forestière qui nous évitera de glisser dans la gadoue de la forêt...

Retour aux voitures à 17 h

Bravo Valentine et Inès car pour une première sortie, vous avez vraiment assuré sur des terrains variés et dans la bonne humeur !