Vercor’ridor du 11 au 18 juin 2022

16 octobre Reportages

11 juin 2022 : clap de début pour une aventure de 5 semaines au pays des Vertacomicoriens

De Bois Barbu aux Liotards, nous avons partagé une semaine exceptionnelle (comme d’hab’ !).

Notre cheminement nous habite encore aujourd’hui et des noms résonnent en nous comme Valchevrière pour son histoire, Malaterre pour son scialet, Herbouilly et Darbounouse pour leurs grands espaces, Roybon pour le confort de son refuge et la soirée passionnante partagée avec le guide du parc naturel régional du Vercors, fontaine de la Chau, son orage et sa nuit typique en Tipi, grand Veymont (surnommé Grand Raymond)...

Nous avons aimé les vires vertigineuses et les ravioles de Stéphane, les mouches et les sources sans eau, les marmottes et les lapias. Passagers et accompagnateurs ont vite compris ce que signifie « terrain de jeu résolument calcaire » comme le précisait la fiche technique ! Que de cailloux que de cailloux (choux, hiboux ....) !!! Et la flore resplendissante du mois de juin fut bien là pour nous émerveiller.

Une très belle réussite à l’unisson comme a souhaité en témoigner Pascal dont je vous laisse maintenant déguster la prose sobre, émouvante et tout en délicatesse :

« HCE, c’est d’abord un groupe de personnes qui arrivent des 4 coins de France. Pour la plupart, elles ne se connaissent pas, pour certaines, elles font leurs premiers pas dans l’association.

Il y a la « vieille garde », les anciens, expérimentés et sages, et des jeunes sans complexe, les jeunes loups qui dévorent tout sur leur passage…

Puis la magie opère, cette fameuse alchimie qui naît au jour le jour, entre jeunes et moins jeunes, entre personnes valides et celles en situation de handicap.
HCE, c’est la démonstration de ce qu’est le don de soi pour l’autre :
- la coiffure matinale d’Adèle par Camille afin qu’elle resplendisse sur la joëlette,
- l’attention des jeunes loups, Florentin, Quentin, Emilio et Lyderic, aux petits soins quotidiens de Sébastien,
- la gestion des soins oculaires d’Adriana auprès de Guillaume,
- le doigté de Jean-Patrick, Didier et Stéphane dans la conduite des joëlettes qui a permis à Danièle de gagner en dextérité,
- ... sans oublier les jeunes loups et leur conduite sportive.

Je n’oublie pas bien sûr mon infirmière Marie-Sylvie aux petits soins de mes orteils…
J’ai constaté aussi que les crèmes Mont Blanc au chocolat et à la vanille n’avaient qu’à bien se tenir.
Michèle, ma vielle quincaille, je te citerai Mike Horn, le célèbre aventurier : « pour se mettre en marche, il faut avoir 5% de réponses à ses questions, les 95% restants viennent le long du chemin. Ceux qui veulent 100% de réponses avant de partir restent sur place". Alors pour l’instant, fonce, on a qu’une Vie.
Oui ce temps suspendu de cette semaine humaniste, nous la devons aussi et surtout à notre accompagnatrice en montagne Fred et à notre intendant Stéphane sans qui rien ne serait possible…

De manière plus personnelle,
MERCI à mes compères des joëlettes, Adèle, Sébastien, Guillaume, Nathalie pour leur authenticité, leur courage, leur abnégation. Je me suis nourri de votre hymne à la VIE.
Enfin, MERCI à toi Nathalie l’accompagnatrice ; qui nous aurait dit que le chemin de St Jacques nous mènerait au chemin de HCE, pour moi, ils ont un point commun, ils ne se racontent pas, ils se VIVENT, aussi MERCI d’avoir osé. »

Merci Pascal, merci à tous sans oublier Charlot !
Marie Sylvie.