Val Maïra 2007

5 octobre Reportages

Texte et photos de Corinne et Alain Archambault

C’est bien connu, les vrais touristes arrivent en général en voiture.
On ne s’est pas méfié, mais on aurait dû !

En effet, notre cher Tartare était blessé, et son médecin personnel lui a interdit tout effort surhumain, en particulier de porter une charge.

On a bien essayé de contourner le problème, mais sans succès.

Stéphane a alors été tenté par un remplacement de dernière minute, mais il a décidé que Tartare était irremplaçable.

Il a donc entrepris de "fabriquer" un âne de substitution et...

au travail !

Tartare s’est très bien accomodé de cette situation et était même à deux doigts de nous narguer.

Il aurait volontiers profité d’une joëlette vide...

...ou serait bien rentré dans la bergerie pour se mettre à l’abri du vent,

mais la nature a vite repris le dessus.

Cela ne nous a pas empêchés d’admirer le Val Maïra...

les lacs environnants...

et la flore, magnifique à cette époque.

Encore un grand merci à Stéphane.