Mini séjour Pentecôte 2021

21 septembre Antenne du Rhône

Trois belles journées au pays des Pierres Dorées concoctées par Yannick avec tous les ingrédients nécessaires pour une ambiance inoubliable.

Tout commence le samedi 22 mai à l’espace des Pierres Folles de Saint Jean des Vignes. Le groupe est important car composé de 9 personnes à mobilité réduite, dont 4 utilisent la joëlette et une bonne quinzaine d’accompagnateurs.







Yannick nous présente les 3 journées de randonnée, les consignes Covid et nous voici vite attablés pour le 1er pique-nique tout confort et la dégustation de la délicieuse salade de lentilles préparée par Corinne.

Un dessert, un petit café et c’est partit pour une belle boucle autour de Saint Jean des Vignes. Les traversées de vignobles alternent avec des passages en forêt. Passage à Fortjards (commune de Morancé) où on apprend qu’au 18ème siècle, la source de Fortjards, très importante pour les habitants a été une source de conflits !
Grimpée vers le beau village de Charnay et retour à Saint Jean des Vignes par le hameau de Saint Pierre. La nature est magnifique après les fortes pluies des semaines précédentes et c’est un véritable régal pour les yeux.








Au retour, on installe les tentes car une petite pluie est annoncée. La nuit à la belle étoile sera possible pour les amateurs puisqu’il y a des coins abrités. Notre lieu de "camping sauvage" est très confortable avec abri pour cuisiner, évier, toilettes, lavabo.
Une soupe au pistou se prépare collectivement dans la joie et la bonne humeur pendant que d’autres préparent l’apéro. Pascale est notre pilote pour la soupe. C’est elle qui fait revenir les kilos de légumes soigneusement découpés en petits morceaux. Petit moment de panique lorsqu’elle constate que la bouteille de gaz est vide. Pas de soucis, il suffit de commencer la soirée dansante avant le repas. A la 3ème bouteille de gaz, tout s’arrange !
Heureusement, la sono ne tombe pas en panne et le petit vent frais de la soirée ne réussira pas à refroidir l’ambiance. Il faut dire que nous avons d’excellents animateurs avec Brigitte, Yannick, Vivien et Henri.
Chacun apprécie la délicieuse soupe au pistou, très réussie, malgré les aléas de la cuisson.




Dimanche 23 mai : petit déjeuner en terrasse avant de replier le camp.Trois véhicules transportent l’intendance et la remorque joëlettes à Châtillon d’Azergues où nous devons passer la prochaine nuit.
Les thèmes de la journée seront : vignobles, pierres dorées et histoire.
Départ en direction de Saint Jean des Vignes, petit village aux pierres dorées, puis nous retrouvons vite les vignobles. Les talus sont particulièrement colorés avec coquelicots et fleurs de moutarde (utilisée comme engrais verts dans les vignobles). Anne-Claire et Christophe, anciens viticulteurs nous accompagnent. C’est chez eux que nous allons passer la soirée et la nuit.
Une pause dans les vignes permet à Christophe de nous parler de son ancien métier qu’il a exercé pendant 20 ans (l’évolution des vins du Beaujolais, les différents travaux sur la vigne, les aléas climatiques, les différentes tailles, les cépages...)






Visite du beau village de Belmont d’Azergues avant de rejoindre l’aire de pique-nique située en bas de village pour une pause bien méritée. La délicieuse salade composée préparée par Corinne a toujours le même succès. Aux activités sportives et ludiques qui sont pratiquées dans ce parc (skate, escalade, toboggan ...) Yannick en ajoute une autre tout aussi spectaculaire : le yoga acrobatique ! Bravo à celles qui ont osé lui faire confiance !






Nous poursuivons notre itinérance par une montée vers le hameau du Ladri qui domine la cimenterie Lafarge et son impressionnante cheminée visible de très loin. Descente sur la vallée de l’Azergues par un petit sentier ludique. Séquence émotions lorsqu’on longe une falaise. Remontées vers le village de Châtillon où une belle surprise nous attend. Nous sommes accueillis par l’association La Licorne avec boissons et gâteaux maison avant une visite guidée de la chapelle Notre Dame du Bon Secours. Cet édifice du 12ème siècle, classé monument historique, fait partie des 2 seuls exemplaires de l’époque en France. La chapelle, jouxte le château qui domine le village. Son accès n’est pas des plus faciles : ruelles étroites bien pentues, escaliers.On croise même le chemin de l’enfer !






Encore quelques efforts pour remonter de l’autre côté de la vallée et rejoindre la maison d’Anne-Claire et de Christophe. Après le traditionnel apéro dans la cour, chacun se trouve le coin idéal pour installer sa tente ou tout simplement son matelas de camping.
Nos hôtes vont nous régaler pour le repas du soir avec grillades et gratins de pommes de terre. Comme toujours, la soirée se termine en musique mais ce soir nous avons droit, en exclusivité, à un concert de Johnny ! Bravo Vivien pour cette belle énergie et ce talent mais aussi bravo à Henri qui a su apporter sa touche musicale !




lundi 24 mai : la météo s’annonce plus capricieuse.
Yannick propose tout de même la montée aux carrières de Glay mais par un itinéraire plus direct. Il faut rejoindre Châtillon, puis nous suivons la rivière entre Châtillon et Chessy. Le chemin est plutôt facile pour nos joëlettes à l’exception de quelques franchissements de racines. Une petite pause avant d’attaquer les montées nous permet d’admirer les magnifiques arbres qui bordent l’Azergues.
Une première grimpette en direction d’un domaine viticole nous annonce les difficultés qui vont suivre avec une succession de passages bien raides entre les vignobles ou en forêt. La dernière montée nous oblige à regrouper les forces et à ne monter que 2 joëlettes à la fois.











Une petite pluie vient perturber notre pique-nique mais rien de très grave. On sort les ponchos et on s’abrite sous les abris des carriers. En début d’après-midi le soleil revient et nous retrouvons Jean Luc qui va nous parler de la carrière qui n’est plus exploitée mais qui a joué un rôle important dans la construction des villages en pierres dorées. Il nous présente aussi les différents outils du tailleur de pierre et certains n’hésitent pas à s’initier à leur maniement.
Jean-Luc est rejoint par d’autres membres de l’association des carrières de Glay qui nous présentent leurs travaux de gravure. Il y a même une petite forge qui sert à faire les outils mais aussi des objets d’art.
Le retour chez Anne-Claire et Christophe se fera sous le soleil.
Une dernière boisson partagée et il faut déjà se quitter.
Des derniers échanges expriment l’importance de ce que que nous avons vécu ensemble durant ces 3 belles journées.







Le mot de la fin sera pour Yannick, l’organisateur de ces journées riches en belle nature, mais aussi en belles rencontres et en moments festifs :

« J’ai la tête qui flotte, je sais pu bien ce que je fais ,j’ai les jambes en coton
Avec des supers potes ,je reviens d’un week-end Handi Cap Evasion

Edition post covidiale ,on avait perdu nos habitudes
Les retrouvailles sont émotionnelles ,on est bien sur la même latitude

Ambiance et cohésion ont tout de suite pris position
Pas le droit à l’erreur, on loge à Castel Chavagnon

Cette année Hce, c’est du niveau féodal
On squat des grands domaines, goûter à la chapelle ,avoue c’est pas banal

Heureux d’accueillir des nouveau participants
On est tous au taquet,les sourires à pleines dents

Des cailloux, des carrières, cette année, Hce,c’est culture
Rien n’empêche de s’instruire, pas passionnés, notre kif, c’est la nature

Les soirées s’animent ,toujours plus d’ambiance à la Pentecôte
Vous avez assuré sur tous les points mais il y aura des côtes

Rappelez vous la surprise, c’est pas quand çà roule si bien
Mais quand le chef annonce comme une fleur la venue d’un coup de chien

Je me souviendrai des sourires et des rires, LIVE Gallièni
Les 2 compères se passent le mike,aiguisés, ce soir c’est JONNHY

Merci à mon tour de cette formidable participation
Qui nous amené du baume au cœur, handi cap évasion

Je vous embrasse Yannick et Corinne aussi,love »

Un immense merci à Yannick et à Corinne mais aussi à tous ceux qui nous ont accueillis pour cette aventure beaujolaise si réussie !