Les adieux au Chef

17 octobre Antenne Grand Est

6 mois après, la tristesse, la stupeur, le manque sont toujours là. Mais d’autres sentiments se mêlent : le plaisir d’être ensemble, de se retrouver, d’enfin se réunir pour le chef, pour Jean-François.
La volonté aussi de partager ces moments hors du temps avec sa famille et ses amis.
Lui rendre hommage c’était aussi lui prouver que nous continuons et qu’il reste aux côtés de chacun, à commencer par ceux les plus proches.

C’est une cinquantaine de personnes qui se trouve à la gare d’Ancy sur Moselle, le village de Jean-François. L’émotion est palpable et chacun prend soin de prendre des nouvelles de l’autre, ayant encore un peu plus pris conscience que c’est important.

Les 9 joëlettes sont montées, plus ou moins facilement : c’est qu’il y en a du matériel, facile de mélanger cales-pieds de l’une avec les brancards de l’autre !

Une fois n’est pas coutume c’est un très gros groupe qui se tourne vers Virginie lorsqu’elle prend la parole : nous passerons dans le village puis monterons 2km. Ensuite ? Ce sera roulant, le long d’une piste à jeep. Cela finira avec un petit sentier technique une fois que tout le monde sera échauffé.

La pluie annoncée toute la semaine s’éclipse : ce n’est certes pas le moment de se faire remarquer. Au contraire : le soleil fera même une timide apparition.
Les cœurs mais aussi les muscles sont chauds et les vestes tombent.
Familles et amis s’alignent aux brancards et prennent peu à peu la mesure de l’investissement de Jean-François au sein d’Handi Cap Évasion.

Courant juin un cèdre avait été planté en forêt et c’est autour de celui-ci que ceux qui le veulent s’expriment.
Entre Bernadette qui rappelle les formations de pilotes à sa joëlette, sous l’œil rieur du chef, Mireille qui nous livre une interview à l’occasion de son mémoire, Nathalie et Diane qui chantent, Dominique qui s’exprime au nom du bureau, les hommages sont vibrants et allient sourires et larmes aux yeux, à l’image de ces sentiments mêlés.

"Discret et efficace, calme et jovial, sportif et amoureux de la nature, Jean-François était un homme sur lequel on pouvait compter.
Investi au sein de sa commune et de l’antenne du Grand Est de Handi Cap Évasion, il faisait preuve d’un réel engagement et d’une grande disponibilité.
Il a quitté cette terre et ces arbres qu’il affectionnait par dessus tout, lors d’une sortie en joëlette qu’il aimait proposer, organiser et y participer activement.
Parti trop jeune, il laisse un grand vide auprès de sa famille et de ses amis. Mais vous tous ici réunis en son hommage, vous allez trouver la force pour rebondir.
Vous aurez ainsi l’occasion de vous souvenir de lui dans ces moments conviviaux et chaleureux, comme Jean-François les aimait tant.
La vie continue et profitez-en pleinement."

Ces paroles, comme d’autres, comme ces rires et cette randonnée resteront gravées dans la mémoire des participants, et c’est bien ainsi qu’il fallait dire au revoir à Jean-François. Dehors, en forêt, autour des joëlettes, avec ses amis, sa famille. Mais aussi, bien sûr, au cours d’un de ces moments conviviaux ( partage et papotage autour d’un verre ou d’un café chaud) que tu affectionnais tant, car "HCE c’est tellement plus que de la randonnée avec des handis".

Bye JF, à ta façon tu as fais le lien entre HCE et tes liens du sang. Tu étais un taiseux et ta maman ne savais même pas que tes "balades avec des handis" étaient tellement plus que ça ! L’oubli est réparé et nul doute que ces liens multiples sont maintenant noués et que nous saurons tous en faire une toile solide.

Une grosse pensée, toujours, envers tes filles, ton fils, tes frères et sœur, ta maman. Que chacun soit assuré que dorénavant tu nous souris à chaque fois qu’une joëlette prend l’air et que nous pensons à toi. Merci d’avoir persévéré malgré tes dires, après ta chute lors de ta première sortie !

Et, comme l’a dit Dominique : "La vie continue et profitez-en pleinement" !