Les Suchet, ça vous tente ?

29 novembre Antenne d’Auvergne

Bonjour à toutes et tous,
Voici un petit compte rendu de notre balade HCE du 15 Décembre 2019 vers les deux Suchet, entre le Puy de Piriou et le Puy de Dôme.

Pour cette balade, il y avait quelques promesses tenues : celle d’un très beau paysage du haut du Grand Suchet, celle de muscles bien chauds pour y monter, celle d’un vin chaud très très bon à la pause de midi (Merci Laurence), et tout plein d’autres gourmandises pour redonner du courage à nos passagers et nos accompagnateurs.

Il y avait aussi des promesses plus difficiles à tenir. Les prévisions météo nous ont fait douter longtemps, mais finalement, nous avons eu une journée sans pluie, avec un peu de soleil, et un bon grand vent d’Ouest.

Un petit pincement au cœur quand même, faute d’un nombre suffisant d’accompagnateurs, Patrick et Valérie n’ont pas pu se joindre à nous.

Tout de même, Dimanche à 10h30, vous étiez 4 passagers, trente accompagnateurs, dont 6 nouveaux, merci.

Voici quelques photos de cette belle balade. D’autre sont visibles sur la page Facebook de l’antenne Auvergne (https://www.facebook.com/HCE63/).

Début de promenade en pente douce bien cool, au point que je me disais : « Mais aurions-nous pu nous permettre de prendre une joëlette de plus ? »

La suite nous a vite démontré que les belles pentes vers les deux Suchet imposaient 6 voire 7 personnes autour des joëlettes.

Le paysage au sommet du grand Suchet a tenu toute ses promesses. Le Puy de Dôme également, jamais très loin, et toujours un peu indiscret !

Le vent bien frais était bien là. Donc, on n’y reste pas des heures.

Redescente vers les grottes du petit Suchet en espérant qu’elles nous mettraient à l’abri du vent. Échec ...

Finalement, repli dans une combe du petit Suchet à l’abri du vent. Repos mérité pour tous, pour les joëlettes aussi.

Partage de gourmandises et de bonne humeur.

Après la pause, passage sur le traversin en direction du Puy de Dôme, et belle descente dans la pouzzolane.

Retour vers la fontaine du Berger par une longue ligne droite. Là, nos nouveaux accompagnateurs ont pu expérimenter complètement le maniement des joëlettes, devant, et derrière (et oui !).

Merci à toutes et tous pour cette jolie sortie et ce très beau moment de partage.
Et puisque j’écris ce compte rendu avec un « peu » de retard, bonne et heureuse année 2020 à toutes et tous !

Jean-Luc