L’Antenne Auvergne reprend les sorties… sous la pluie !

29 novembre Antenne d’Auvergne

Le mercredi 22 juillet une poignée d’auvergnats, le sourire jusqu’aux oreilles, s’est retrouvée pour une sortie à la journée avec Dorian, Fleur, Leslie, Cédric, Justine, Pierre, Gaëlle, Julien, Laurence, Fred et Alexis de l’Institut d’Education Motrice (IEM) de Romagnat.

L’Antenne Auvergne reprend les sorties… sous la pluie !

Au rendez-vous à Beaune-le-Froid les 4 joëlettes sont déjà montées. Franck est arrivé plus tôt pour les préparer, histoire de prendre un peu d’avance sur la pluie. Pour l’heure, tout le monde se salue à distance, heureux de se retrouver enfin. Fleur est aux anges, Manu est là ! Comment ça il faut y aller ? Qu’à cela ne tienne, on papotera sur le chemin !

Celui-ci commence par une petite descente le long des caves à fromages… vides quel dommage ! Nous gagnons la croix de Barbat pour rejoindre le chemin de la dent du Marais bercés par les histoires que raconte Justine, une main tenant la cordelette de la joëlette.

Il fait chaud, lourd même. Leslie qui voyage en joëlette pour la première fois ne tarde pas à le faire remarquer. Nous enchaînons les pauses eau et contemplation du paysage : à gauche le château de Murol devant lequel nous passerons au retour, à droite le massif du Sancy. Francis immortalise les équipages tandis que Sandra prend des panoramas. Dorian et Isidore s’aident mutuellement à garder l’équilibre dans la descente vers le Lac Chambon.

Arrivés au Lac, nous en faisons le tour pour rejoindre la plage Est où nous retrouvons Jacques et Martine installés pour pique-niquer avec leurs deux petites-filles. Fred et Pierre partent chercher les glacières dans le camion à l’aide d’une joëlette. Plusieurs tables sont libres : il est l’heure de manger !

Pendant le repas, le groupe tente de se rassurer ; il ne pleuvra pas avant 16h ! Mais la météo en décide autrement… le dessert fini les premières gouttes se font sentir. Le temps de ranger les affaires, remonter sur les joëlettes, gagner la forêt et l’averse est là !

De la deuxième partie de la journée nous ne verrons pas grand-chose, concentrés pour ne pas glisser, nous arrêtant pour mettre les capes de pluie, retirer les capes de pluie, remettre les capes de pluie... Un temps idéal pour tester l’imperméabilité de nos vêtements et de nos chaussures ! A découvert alors que la pluie redouble et que sa capuche ne veut pas tenir en place, Cédric éclate de rire sur sa joëlette et s’écrie « vous êtes tous complètement cinglés ! », provoquant le fou rire de son équipage.

La pluie se calme, nous regagnons les voitures presque secs. Mince la journée se termine ! En raison de la situation sanitaire, elle aura été la seule sortie joëlette de l’été pour les jeunes. C’est quand déjà la prochaine sortie avec l’IEM ?