Côtes et cailloux, soleil et art en Loire

20 octobre Antenne de la Loire

Le groupe sera formé de 3 passagers Joëlette, Roxanne, Sylvie et Paul, 2 handis marchants, Matthieu et Muriel, et de 31 accompagnateurs dont 12 nouveaux qui vont découvrir la joëlette.

Une fois les joëlettes montées, les explications données pour la sécurité des passagers et la conduite de la joëlette, nous partons à travers les chemins.

La montée des 400 m de dénivelé se fera tranquillement sur les parties roulantes et d’autres plus ou moins parsemées de cailloux.

Certains profitent des pauses pour ramasser quelques champignons.

Nous nous relayons toute la matinée pour arriver au village le plus haut de la Loire, Montarcher, un petit village à 1160 m d’altitude.

La pause est bien méritée. Après quelques discussions pour trouver le meilleur endroit du pique-nique, nous optons pour les marches de l’église avec une très belle vue sur le sud de la Loire et la Haute Loire.

Après une bonne pause, nous repartons par un autre chemin où nous alternons entre les bois et des zones plus dégagées dont nous apprécions les rayons du soleil.

A l’arrivée à Marols, nous passons dans le village où de nombreux artistes résident et exposent leurs œuvres.

La journée se termine par un petit goûter avant de se séparer.