Clochemerle dimanche 30 octobre 2022

12 novembre Antenne du Rhône

Une randonnée haute en couleurs, des panoramas variés, une belle équipe bien dynamique... notre saison 2022 se termine en beauté.

Nous nous retrouvons en haut du village de Vaux en Beaujolais, désormais connu sous le nom de Clochemerle depuis le célèbre roman de Gabriel Chevalier. Les joëlettes sont vite dépliées. L’installation de Julien (1ère sortie) demandera quelques adaptations car le repose-pied de sa coque, trop large, ne permet pas la mise en place des brancards. Les autres passagers (Claudette, Cathy et Kevin) ont déjà participé à une ou plusieurs sorties). Henri et Pascal, marchants, se sont joints à nous pour cette dernière sortie qui bénéficie d’une météo printanière.
Dès le parking, nous avons une vue panoramique sur les vignobles aux teintes automnales.





Passage obligé au village pour découvrir les personnages du roman de Clochemerle, d’après la version illustrée par Albert Dubout en 1945. Place du Petit Tertre, Marc, notre infatigable conteur, nous commente avec beaucoup d’humour la fresque mettant en scène les personnages du roman.






La randonnée commence par une descente mais Lucie, nous a prévenus : la matinée va être très montante. Les cordes vont pratiquement être utilisées jusqu’à la pause pique-nique.
Dès la sortie du village de belles montées s’enchaînent à travers les vignobles. Nous quittons rapidement le goudron pour des sentiers assez roulants mais avec de gros dénivelés.


De petites pauses s’imposent avec dégustation de pâtes de coing lorsque nous atteignons un replat. Admirez les belles sacoches bien colorées fabriquées par Sylvie. C’est leur première utilisation et elles vont être jugées très pratiques. Merci Sylvie !

Passage au lieu dit "Pierre Folle" où un panneau nous conte l’histoire d’un gros bloc granitique "conçu il y a 380 millions d’années au centre de la terre, au milieu d’un magma infernal". Marc évoque aussi la chute d’une météorite au même endroit.

Nous sommes désormais en forêt et nous apprécions un peu de fraîcheur car nous avons bien transpiré dans les montées. Passage à proximité du hameau Les Balmes avant de rejoindre le col du Failly, lieu choisi pour notre pique-nique.




Moment convivial propice aux échanges. Julien nous fait part de ses exploits sportifs, vidéos à l’appui. C’est un carrefour pour les randonneurs et certains s’arrêtent en découvrant nos joëlettes.
On évoque l’AG, prochain rendez-vous important pour notre association.

La progression des joëlettes demande moins d’énergie l’après -midi mais nous savons qu’il y aura encore une belle montée avant le retour à Vaux en Beaujolais.


Passage aux hameaux de Montrichard et de Champfrey. Petites descentes avant l’ascension vers la madone "notre Dame de Tolète" qui domine Vaux en Beaujolais et le Pérréon.

L’ascension finale se fait à travers les vignoble. Une occasion de plus pour grapiller quelques raisins blancs ou rouges, selon l’envie. La météo estivale de septembre et octobre a favorisé l’arrivée de ces petites grappes après les vendanges.






Les joëlettes vont bon train malgré le dénivelé et nous sommes vite au point culminant. La vue à 360 degrés est impressionnante. Nous découvrons même le Mont Blanc qui nous fait l’honneur de se découvrir.



L’ambiance du coin incite à prolonger la pause mais Lucie nous rappelle qu’il est prudent de descendre si nous voulons rentrer chez nous avant la nuit.

Nous lui obéissons, un peu à regret, car c’est vraiment un endroit où nous sentons parfaitement bien. La descente sera rapide. l’équipe de Julien avec Franck et Fabrice vont même la faire au pas de course.


A bientôt à l’AG pour ceux qui peuvent participer.
Merci à Lucie et à Michel, pour avoir osé proposer ce beau parcours un peu "technico-physique" (13,5 km et 550 m de dénivelé positif) !
Nous garderons en souvenir les belles couleurs du vignoble beaujolais, sous le soleil.