A l’assaut des volcans

Décembre 2021 Antenne d’Auvergne

Tout a commencé à l’heure sur le parking de la Maison du Parc des Volcans

Bonjour à tous,
Tout a commencé à l’heure sur le parking de la Maison du Parc des Volcans.

Heure qui avait toute son importance, car les orages promettaient de gronder en fin de journée. Notre petit groupe de 3 joëlettes s’est donc dirigé vers le Puy de Lassolas.
Ambiance de retrouvaille après tant de temps pour beaucoup d’entre nous. Après un échauffement d’à peine une heure, le joli chemin de pouzzolane bien pentu du Puy de Lassolas nous a accueillis.
Malgré notre manque de pratique cette saison, les trois joëlettes ont certes un peu hésité par moment, mais elles sont toutes les trois arrivées tout en haut du Puy.

Élodie y était la première. Nous avons pu bénéficier de l’aide d’un couple de belges qui s’aventuraient dans nos montagnes. Je suis certain qu’ils reviendront, et nous aussi. La vue de la haut vaut son pesant de sueur.

Nous sommes ensuite descendus entre le Puy de Lassolas et le Puy de la Vache, descente parfois délicate avec des marches inégales et creusées.

Et c’était l’heure du pique-nique. Tout ce qui s’est dit pendant ce pique-nique restera au pied du Puy de Lassolas. L’après-midi était plus roulante, donc plus besoin d’aide. Marc semble même prendre le temps de se prosterner devant un tas de bois.

Même Loïc semble se laisser aller à un petit coup de faiblesse, ou est ce encore une prosternation ?

Tout cela nous mène au sommet du Puy de Vichatel.

Et une belle vue sur le lac de la Cassière. Tout ce qui se dit pendant ces balades, reste sur le chemin.

Et jusque là, toujours pas de signe d’orage.

Reste une petite descente du Puy Vichatel, avec un passadoux peu Joëlette friendly. Karine prend une dernière photo, au cas où, ...

Mais après, c’était bien plus simple,

légère crispation de Franck,

mais parmi tous ces sourires, rien de grave.
Et contrairement aux prévisions, toujours pas d’Orage. On dit à Brest qu’il ne pleut que sur les cons. Quelle troupe merveilleuse !

Merci à HCE, merci à tous pour votre bonne humeur, et pour ce moment très chouette.
Il manque une personne sur toutes ces belles photos. Merci à Gérard pour avoir emprisonné ces instants.
A la prochaine.

Jean-Luc