Week-end des 25 et 26 septembre 2021

Notre week-end de l’année s’est déroulé les 25 et 26 septembre, à Barbechat pour le samedi et à La Chapelle-Basse-Mer pour le dimanche. Ces deux communes sont situées de part et d’autre de la "Divatte", affluent (petit !) de la Loire, en rive gauche en amont de Nantes.

Ce samedi 25 septembre 2021, à la base de Loisirs du Perthuis-Churin, nous étions 13 au départ, 3 passagers ou passagères, Chantal, Claudine et Damien, et 10 accompagnateurs ou accompagnatrices, dont 7 nouveaux sur les deux jours.

La séance de présentation fut donc soignée, d’autant que plusieurs accompagnateurs venaient pour apprendre à monter/démonter et manipuler la joëlette pour une prochaine sortie en autonomie.


La rando du jour tournait autour de la Divatte.
Départ donné pour monter sur le plateau en direction de Saint-Sauveur de Landemont.



Au bout d’un quart d’heure, déjà une première pause pour discuter avec un paysan. Sa vache venait de vêler. Son veau, tout nouveau-né, depuis moins de deux heures, a fait devant le groupe une tentative pour se lever. Un spectacle rarement vu pour nous, plutôt citadins.

Redescente ensuite dans la vallée de la Divatte et visite d’un lieu de pèlerinage, la grotte de l’Ilette.

Ensuite, petit interlude avec le passage dans un labyrinthe avec les joëlettes. Personne ne s’est perdu ou n’est resté coincé.



Après le contournement de l’étang de Rochefort, nous avons traversé Saint-Sauveur de Landemont puis repris les chemins le long de la Divatte. Première montée un peu technique avec des pierres et des trous. Mais chacun s’en est bien sorti.



De retour en direction de Barbechat, encore quelques sentiers techniques et de nouveau la traversée de la Divatte avec des ponts typiques de pierre, très sympa.




Pour éviter un très gros escalier (appelé escalier de la mort !!) qui aurait nécessité de faire marcher les passagers ou de les porter, nous avons fait un bon détour par les hauteurs de Barbechat.


Ce qui nous a permis de discuter avec un ancien vigneron qui nous a donné l’autorisation de traverser son champ. Son épouse avait même acheté de paquets de gâteaux en prévision de notre passage. De quoi tenir jusqu’au pique-nique. C’était adorable.
De retour à la la base de loisirs du Perthuis-Churin, bon moment de pique-nique.



L’après-midi fut plus calme malgré une petite pluie fine. Une bonne montée du côté de Barbechat, la visite des ruines d’une chapelle et ensuite un petit circuit sur le plateau avant de revenir aux voitures.



Nous avons clos l’après-midi par un apéro dinatoire sur les bords de l’étang de Rochefort. Un cadre superbe avec le soleil qui était de retour. Chacun avait apporté sa contribution au repas. Entre l’andouille, le saucisson, les cakes, les tartes au saumon, les vins locaux et les desserts, nous n’avons manqué de rien.




Chacun est ensuite rentré chez lui pour une bonne nuit de repos bien méritée.

Le dimanche, c’était une rando autour de La Chapelle-Basse-Mer. Plus roulante et moins technique que la veille, nous avons eu également un meilleur temps avec une grande partie de la journée au soleil.
Nous avons pu faire un petit détour par le bourg de la Chapelle, histoire de voir où réside Chantal, une des passagères.


Ensuite, noius avons pris la direction de la Divatte (toujours et encore !!) par un petit sentier sympathique, dans les bois.



Une petite pause graines ne fait de mal à personne.


De retour sur le plateau, nous avons pique-niqué au bord des vignes. Et petite sieste pour certains...



L’après-midi fut courte mais agréable, avec une pause pour la photo de famille autour d’un pressoir.





Cela nous a laissé le temps d’échanger autour d’un verre de jus de pommes. Valentin et Louis ont alors replié et embarqué une joëlette dans leur voiture. Ils partaient effectivement en rando le mardi suivant avec des amis sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. la joëlette était destiné à un de leurs amis qui marche difficilement.
Voilà un week-end bien actif, particulier car sans couchage comme habituellement, mais néanmoins bien plaisant.
Prochaine rando dans 15 jours, le dimanche 17 octobre avec l’antenne d’Anjou...chic !!

Un grand merci aux nouvelles et nouveaux. En espérant que les courbatures, normales après une première expérience, ne vous empêcheront pas de revenir avec nous sur les sentiers de Loire-Atlantique.

Texte : Philippe
Photos : Dominique , Philippe et Christian

P.S. La joëlette empruntée par Louis et Valentin est revenue vendredi soir chez Christian. Ils ont randonné deux jours et demi en parcourant plus de 25 km par jour. Tout s’est parfaitement bien passé et malgré la distance (Paris pour Valentin et Carhaix dans le fFnistère pour Louis), ils sont prêts à recommencer ce genre d’expérience.