Handi Cap Evasion

Vercors Sud - 11 au 18 juin

Rubrique: Reportages 3 juillet 2016

Vercors Sud : le séjour de tous les plans !

Samedi après-midi, certains avaient rendez-vous en gare de Valence TGV, d’autres se rendaient directement au camping municipal de Choranche.

C’est en voyant le camion HCE qu’on sait qu’on est arrivé. Monter les marabouts va constituer un excellent moyen de faire connaissance.

On boit un coup, on commence les pluches et la préparation du repas du soir et du pique-nique du lendemain, on installe Charlot, l’âne qui nous accompagnera pendant toute cette semaine. Pas le temps de s’ennuyer, ça commence toujours très fort les séjours, difficile donc de ne pas être dans le bain !

Yannick, dont c’est le 1er séjour en tant qu’Accompagnateur en Montagne, nous invite à nous présenter. Nous sortons presque indemnes de la terrible épreuve des prénoms de tous dont il faut se souvenir.

Cette première nuit nous laissera tranquilles.

Le dimanche voit la traditionnelle initiation joëlette pour les nouveaux (et rappel pour les plus anciens). Aussitôt initiés, aussitôt partis ! Nous nous dirigeons vers Pont en Royans.

1ère difficulté : l’étroite passerelle de la Bourne. Le tangage de la passerelle impressionne, mais même si certains ont les jambes qui flageolent, nous avons tous réussi à traverser.

Instant dépannage : la roue de la joëlette de Daniel est sortie de son axe. Maisons suspendues de Pont en Royans … Devinez où sont les latrines ?

Retour au camping.

La nuit sera interrompue par la pluie pour ceux qui dormaient "à la belle étoile" : rapatriement vers les marabouts.

Ce matin, Patrick s’est levé avec 2 chaussures de pied gauche, il va falloir abandonner les chaussures de rando pour avoir une paire complète. Il randonnera avec ses baskets toute la semaine.

Le programme du jour est régulièrement actualisé. Heure par heure, il connaît des aménagements.

Plan A : Après 2 nuits au camping, il est temps de partir et de nous diriger vers notre bivouac. Lever à 6h30 pour un départ à 7h45 afin de pouvoir emprunter une route qui sera barrée à partir de 8h30.

Plan B : en raison de la météo, modification du programme, nous gagnons quelques précieuses minutes de sommeil et nous changeons de destination.

Plan C : Une route barrée nous obligera à un détour de 40 mn, mais… nous parviendrons finalement au lieu de notre pique-nique.

Repas au refuge du Serre du Sâtre (1354m)

Test du port d’un bœuf : Sœur Audrey fait des démonstrations.

Arrivée au refuge : l’abri de la Goulandière.

Pendant que certains se relaxent, d’autres s’activent...

Mardi : Après les plans D, E et F, toujours à cause de la météo incertaine, nous prenons la direction du refuge du Serre du Sâtre pour avoir l’assurance d’une pause méridienne à l’abri (au cas où…)

C’est sous une pluie continue que nous prenons le chemin. Le sol glissant et boueux, le tapis de feuilles sont autant de pièges pour les roues de nos joëlettes.

Les corps fatigués sont heureux de l’heure du pique-nique. Après cette pause, on repart pour rejoindre les voitures laissées la veille. L’équipe est désormais aguerrie aux montées et descentes sur sol glissant.

Retour au camping. Quel sera le plan G du lendemain ?

Mercredi : Visite de la grotte de Choranche à partir du camping. Grosse montée jusqu’à la grotte puis pique-nique juste avant la visite. Cette grotte est réputée pour ses stalactites fistuleuses, remarquables par leur extrême finesse, et donc leur fragilité, vieilles de plusieurs millions d’années.

Rencontre avec les protées, petits « dragons » cavernicoles (famille des salamandres).

Puis festival de sons et lumières qui mettent en valeur les différentes concrétions de la grotte.

Retour au camping. On annonce pour la nuit de la pluie et des orages, ce qui s’avérera exact.

Le marabout cuisine sera le 1er touché par le ruissellement boueux. Notre intendante favorite a bien du mal à réveiller ses hôtes, qui finalement se repositionnent au sec.

Le 2ème marabout subit le même sort. On évacue Ludo chez les garçons dans l’autre marabout. Martine, pour un court instant partagera la chambre de Daniel avec Patrick, juste le temps d’installer la chambre individuelle, où elle s’installera avec Michèle. Isolés de l’eau boueuse grâce aux 2 chambres, nos 4 « compères à roulettes » pourront poursuivre leur repos réparateur.

Certains occuperont l’accueil du camping, d’autres les toilettes. L’important est de se préserver au maximum de l’humidité persistante car le séjour n’est pas terminé !

Le programme de la journée suivante est bien évidemment modifié.

Le petit déjeuner prévu initialement à 8h est repoussé.

La matinée sera consacrée au nettoyage de la bâche et à la bonne réaffectation des affaires de chacun, ramassés en toute hâte dans la nuit.

Par rapport à la veille, la Bourne a vu son niveau et son débit augmenter.

Nos amis du séjour Vercors Nord sont également obligés de modifier leur programme suite aux intempéries. Ils nous rejoignent en fin de matinée. Ils ont décidé d’aller visiter la grotte de Choranche.

Nous allons manger ensemble et nous sommes nombreux à être contents de retrouver des amis rencontrés lors de séjours précédents.

Le groupe Vercors Nord parti, il est temps pour nous de terminer le pliage du camp car nous partons pour 2 jours de bivouac.

Après une heure de transfert, nous laissons nos véhicules au parking de la Gardiol. Petit tour au Saut de la Truite et vue sur la vallée de la Lyonne.

Montée au refuge de la ferme d’Ambel sous l’orage.

Un arc en ciel et des vaches nous accueillent au refuge. Superbe vue.

Repas ambiance romantique avec les frontales tamisées par les gobelets. Heureux d’être à l’abri tandis qu’un orage gronde et que la grêle tombe.

Yannick ne sachant plus à quelles prévisions météo se vouer, décide de maintenir le lendemain le tour sur le Plateau d’Ambel. Les roues des joëlettes vont nous mener sur les crêtes où nous avons une vue magnifique.

Nous rencontrons un randonneur solitaire, Thierry, qui connaît HCE suite à l’opération « paquets cadeaux Décathlon » à Lyon. Il partagera nos pas un petit moment.

Pour cette dernière journée de marche, le soleil sera de la partie, parfois hésitant, mais suffisant pour pouvoir nous découvrir.

Nous renonçons à notre repas dehors au coucher du soleil, en raison d’un ciel menaçant. De retour au refuge, nous laissons la place à d’autres randonneurs (ou fêtards, c’est selon…).

Nous dormirons tous dans la remise. Le traditionnel tour de table sera un tour au sol où chacun pourra s’exprimer.

En conclusion, nous avons tous apprécié l’adaptabilité de Yannick face aux événements changeants de Dame Nature, la nourriture roborative et délicieuse de Domi, le bon esprit des 4 jeunes, du lycée de la Montagne de Saint Michel de Maurienne, (et aussi leurs capacités physiques !), le savant équilibre entre débutants et expérimentés, jeunes et moins jeunes, valides et moins valides.

Comme d’habitude la mayonnaise a pris ! On vous livre ici quelques ingrédients (non exhaustifs) de la recette :
- des jeunes

- des marmitons et des plongeurs (sans scaphandre !)
- des cailloux

- des fleurs

Une mention spéciale est attribuée à Patrick qui a randonné toute la semaine en baskets. Ça n’a pas été facile mais il y est parvenu !

Nous passerons notre dernière nuit rangés comme des sardines ! C’est la 1ère fois qu’un séjour ne se termine pas dans un camping avec une bonne douche. Mais la fiche technique nous l’avait bien précisé : « …dernier bivouac qui permettra d’affûter les sens olfactifs de vos voisins de TGV. »

Après un petit déjeuner rapide, un dernier bâtage de Charlot, nous retrouvons après ¼ d’heure de marche nos véhicules. Les plus pressés partent rapidement vers TGV Valence. La troupe se sépare progressivement. Charlot, comme d’habitude, prendra son temps pour grimper dans le camion.

Et déjà, la question nous taraude : c’est quand qu’on repart ?

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séours 2017