Séjour Col de Vars du 27 juin au 04 juillet 2020

Rubrique: Reportages 8 juillet 2020

Beaucoup d’incertitudes sur la reprise tant attendue de nos semaines de randonnée en montagne. En juin, nous prenons le pari que la limite fixée à 10 personnes pour les groupes de randonneurs sera levée. Les inscriptions reprennent, le matériel contenu dans les camions est contrôlé, remis en état, les bénévoles se remettent au travail pour que tout soit prêt pour le 27 juin.

Allions-nous en finir avec le confinement imposé à l’ensemble du pays ? Depuis deux mois, les personnes handicapées et les accompagnateurs n’en pouvaient plus de supporter la limitation de déplacements imposée par la situation sanitaire.

Pas facile pour les personnes à mobilité réduite de rejoindre la gare SNCF du Queyras le service Accès Plus ne fonctionnant pas encore normalement.

Max et Henri se retrouvaient en gare de Valence accompagnés de Dominique, Flore et Bernard ; Thierry (Team Lyon 1) se rendait sur place avec Lucie, Mélanie et Flora ; Sophie et Pierre-Yves se rendaient directement sur place ; Dominique nous rejoignait en moto. En gare de Mondauphin-Guillestre nous attendaient Patrick et Flora. Aurélien venait nous chercher ; Isidore, notre intendant était déjà au Chalet Spoutnik à Vars. Dès le premier soir, on fait connaissance, on se familiarise.

Le matin est très agréable. Une joëlette ? la monter, l’équilibrer, faire quelques tours sous l’œil de Charlot notre fidèle porteur qui se révèlera solide et sûr. L’initiation ne manquera pas d’énergie vers les crêtes de Mayt. Marcher dans l’herbe haute, franchir des ruisseaux, recevoir l’aide qui permettra de poursuivre notre route. Pique-nique à l’abri du vent, photo magnifique vers les crêtes. Passage de Lydie et René à la cabane du Berger.




Le jour suivant, descente jusqu’à la station puis sentier très agréable à travers hautes herbes, fleurs, genêts, bruyères. Montée en sous bois et en zigzag. Il faut être nombreux et bien organisés, savoir s’y prendre dans les virages pour qu’il n’y ait aucune perte d’énergie.

Après un pique nique réparateur, nous reprenons notre marche dans les prés et les herbes hautes pour arriver au Col de Vars. Courte mais raide montée parmi les blocs et les rocks nécessitant de nombreuses personnes de part et d’autres de la joëlette. Beaucoup de raides passages parmi les arbres et les buissons pour arriver au lac pour une petite baignade.




Départ en direction du Col de Vars puis de la Tête de Panneyron. Journée ludique et secouante. Danse au son de l’accordéon de Flore (Souviens-toi Dominique…), chants ou plus simplement parties de ping-pong, jeux de cartes autour d’une table.
Mathieu rejoint ses pénates.



Journée ludique. Tournée en direction de la cabane des Prise. Rencontre avec Ana, bergère qui attentivement garde son troupeau. C’est un plaisir de l’écouter parler aussi de son travail et, en autres, d’apprendre qu’elle a passé un séjour en 2011, non pas à la garde des brebis mais à la participation à un séjour à Handi Cap Evasion
Départ pour deux jours de randonnée.



Montée au vallon du Crachet à 2350m. Lydie nous accompagne jusque vers midi. Après le repas, nous montons les dernières centaines de mètres pour accéder au replat à côté de la cabane où nous poserons nos bagages. Le soleil brille, le vent commence à se lever.







A peine la tente est-elle montée que l’orage s’abat sur notre campement. Quelques uns des nôtres se réfugient sous la tente, d’autres sont accolés au refuge des bergers et c…Enfin la pluie se tasse et les personnes commencent à mettre le nez dehors. Soupe, pâtes trouvent leur place sur le feu.






Matin lumineux. Départ jusqu’au camion. Piste forestière puis sentier aux nombreux virages aux lacets très serrés. On continue sur St-Paul-sur-Ubaye…sous une pluie battante. Retour en véhicules au Chalet Spoutnik à Vars.


Ramenés au bercail, on se sent un peu désemparés. Après une semaine passée ensemble à échanger, nous voila prêts à repartir. La semaine a été belle, joyeuse, sous la pluie ou dans le soleil, à la cuisine ou ailleurs. Samedi matin, chacun range doucement ses affaires comme pour retarder l’échéance de la séparation.

Les prochains séjours seront différents mais tous aussi chaleureux.
A Isidore, notre intendant aux mille fleurs,

A Aurélien, notre guide infatigable,
A vous tous, en particulier Team Lyon 1, aux jeunes qui envisagent d’accompagner des groupes, Merci et Bravo pour votre comportement généreux dans ce séjour.

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2020