Handi Cap Evasion

Raid O’Bivwak, édition 2016

Rubrique: Antenne du Rhône 19 mai 2016

Partenariat renouvelé en 2016 entre L’AS Lyon 1 Solidaire et HCE pour une équipée en joëlette sur la 35ème édition de la course d’orientation « Raid O’Bivwak » qui cette année avait pour terrain de jeu le Pays du Bugey : http://www.obivwak.net/.

Hassen, passager joëlette, avait pour équipiers cette année : Manon, Brieux, Charlie, Stéphane, Jean-Pierre, et en renfort le 2ème jour les grands (1,95m + 1,98m) frères Rémi et Paul.

Après une semaine météo capricieuse, Grand Beau Temps s’est invité pour ce dimanche et ce lundi de Pentecôte. AIN’croyable !

Après étape à Hauteville-Lompnes pour retirer les dossards, le car emmène les 14 équipes de Lyon 1 à Brénod où après un pique-nique au soleil, la joëlette d’Hassen retrouve celle d’Alex avec l’équipe « HCE AIN » et celle d’Ancelin avec l’équipe « COURIR POUR TOI » : (https://www.facebook.com/pages/Cour...)

Sous une ovation de tous les participants, bénévoles et spectateurs, les 3 joëlettes s’élancent en petites foulées à 12h15, bientôt rejointes par les 1435 coureurs répartis en 692 équipes de 2 ou 3. Après récupération de notre feuille de route et reports sur la carte, la chasse aux balises est lancée.

Après les premiers km, notre trop fière joëlette orange se rebelle jetant son bras droit au sol. Diagnostic : fracture ouverte au ras de l’accoudoir.

Quelques instants de consternation, puis l’équipe reprend courage et la course avec un brancard en corde, innovation à étudier pour les futures joëlettes HCE.

Après une petite erreur d’orientation, les balises suivantes sont enfilées comme des perles et c’est sous les applaudissements des centaines de tentes déjà montées, grand moment d’émotion, que nous traversons le bivouac pour aller monter les nôtres tout au fond du bivouac.

C’est alors que nous découvrons qu’une des deux béquilles, sans doute attirée par l’herbe douce d’une clairière, nous a faussé compagnie. Avec un bras et une jambe en moins, notre joëlette avait bien besoin d’une bonne nuit réparatrice !

Thé, séance d’ostéo, apéro, repas lyophilisé agrémenté de quelques délices à manger et à boire, et, cerise sur le saucisson, le son de la clarinette de Thomas en harmonie avec celui du youkoulélé d’Antton qui ne quittent jamais leurs sacs à dos.

Avant d’aller dormir sous les étoiles, Brieux nous annonce que cette 1ère journée lui a volé un genou et qu’il prendra l’« ambulance » des éclopés le lendemain. Par chance Rémi et Paul, nos chasseurs de rennes du Bugey, se proposent de quitter leur course pour entrer dans la nôtre qui aura bien besoin de leurs forces pour cette 2ème journée.

Lundi 5h, la sonnerie du réveil est assurée par deux percussions qui arpentent le bivouac. C’est en découvrant les glaçons sur les tentes que nous comprenons pourquoi la nuit a été très fraiche : -4°. Rapide petit déjeuner lyophilisé, pliage des tentes et sacs. Le départ des 3 joëlettes est donné à 6h15, histoire de prendre un peu d’avance pour éviter de se faire piétiner par la meute des coureurs poursuivants.

Cinq heures de courses nous permettent de profiter de cette belle nature, accompagnés par Serge Gainsbourg venu spécialement en Bugey pour nous encourager dans nos passages les plus amusants :

« J’passe des troncs des p’tits troncs encore des p’tits troncs

« J’passe des troncs des p’tits troncs toujours des p’tits troncs

« Des troncs de seconde classe

« Des troncs d’première classe…

Ou bien encore :

« Au mois de mai dans le Bugey

« Les joëlettes prenaient plaisir

« A patauger dans la gadoue,

« la gadoue, la gadoue, la gadoue

« hou la gadoue, la gadoue…

Surprise ! Quelques encablures avant l’arrivée, nos joyeux coureurs-musiciens Antton et Thomas, au risque de perdre quelques places au classement, nous attendent en embuscade pour une arrivée en fanfare où c’est Hassen qui, descendu de sa joëlette, s’installe debout entre les brancards droits et gauches à nouveaux réunis grâce à un prêt d’HCE AIN.

Ne restait plus qu’à profiter d’un repas composé autour de la star locale, la Quenelle sauce Nantua, pour attendre les discours, les podiums, les photos de groupes, puis rejoindre le car de retour pour un petit somme mérité jusqu’à La Doua.

Hassen et Alex ont déjà noté le rendez-vous de la 36ème édition les 3 et 4 juin 2017 à la Toussuire en Savoie avec bivouac à 1300m où la neige risque de s’inviter à la fête !

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

30 juillet 2017

A la recherche de (bonnes) photos !

L’association a un grand besoin de bonnes photos pour illustrer nos documents de communication mais aussi pour transmettre à nos partenaires et aux journaux qui veulent bien faire la promotion de nos activités.

Les photos devront être transmises avant le 13 octobre, par mail : hce@free.fr ou la.creuzette@free.fr.
Le résultat sera donné lors de l’AG. Il y aura une belle surprise pour les 3 meilleures photos !

Pour en savoir plus, c’est ici !

>> Concours Photos

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séours 2017