Pyrénées Catalanes 2022

16 octobre Reportages

Jour 1 : Dimanche 21 août

L’arrivée des participants

Arrivée des participants au camping du Pla de Barres. Grande surprise : le camping que l’on pensait fermé est finalement ouvert et cerise sur le gâteau : nous pouvons prendre des douches chaudes ! Ce séjour commence sur les chapeaux de roue.
Il est temps d’apprendre à se connaître : Jean pleure déjà quand il passe dernier au tour des prénoms…
Surprise au menu : des spécialité catalanes préparées avec amour par Marie-Sylvie.

Jour 2 : lundi 22 août

Réveil +/- difficile pour les participants (on n’en sait rien, le petit-déj était déjà entamé).
Le Steph nous a (ré)appris à monter et faire rouler les joëlettes. Pas de chute pour le moment !

Nous commençons une balade de mise en jambe le long de la Têt. Première pause pour découvrir la flore locale. Stéphane nous interroge, c’est alors que Franck se lance courageusement dans une réponse, mais coup dur quand il est repris par notre druide expérimenté de la montagne, aka THE Steph.

Tom et Léa ont fait une partie du parcours à l’aveugle, pas de bobo c’est mission accomplie pour les deux benjamins.
Avant la pause déjeuner, Paul déconcentré par son estomac criant famine et la fatigue de la longue balade d’1h30 ce matin, en oublie ses freins et chute, entrainant avec lui sa pauvre cheville droite et Damien.
Nous avons ensuite fait le tour du lac de Calvet et escaladé quelques tables.

A notre retour au camping, certains courageux se baignent dans la rivière, tandis que d’autres profitent encore des douches chaudes.

Jour 3 : mardi 23 août

Bivouac

Départ 9h15 (9h16 selon Christian) pour longer la Têt sans perdre la tête. Après quelques racines, le cerveau de Yolande un peu secoué pense que Nassim est en train de pêcher dans la rivière, il s’agissait en réalité d’un homme de deux fois son âge.
Première pause déjeuner avec vue dégagée depuis notre arrivée ! On a appris que Madeleine emmènera son chien avec des lunettes de piscine à l’enterrement de Marie-Sylvie (intéressant…).

Après-midi à rallonge car toutes les demi-heures il restait une nouvelle demi-heure (technique de Stéphane pour nous faire avancer).
Installation du bivouac en forêt, petit apéro en deux groupes avant un repas bien chaud pour réchauffer les plus frileux ! Veillée au coin du feu sans feu mais avec génépi et rhum arrangé, quelques étoiles, un train de satellites (quelques centaines, du jamais vu !) et 3 grandes stars de la musique (merci Jean, Madeleine et Sabine).

Jour 4 : mercredi 24 août

Petit réveil bucolique grâce à une sonnerie tout droit venue de la forêt après 30 minutes de sonnerie, nous retrouvons le téléphone perdu de Frank.
Après 15 minutes de marche, Nassim fait demi-tour pour retrouver ses lunettes et nous permet alors de faire une pause avant la montée. Pause graine devant le plateau de la Cerdagne avec vue sur les grands sommets des Pyrénées Orientales. Nous profitons de cette belle vue avec soleil au rendez-vous pour faire la photo de groupe.

Petit détour pour voir le lac de Bouillouses : The lac selon The Steph.
Descente technique à travers les rochers pour rejoindre le camping avant que l’orage n’éclate…

Le camion tant attendu arrive sur le camping, la troupe se dépêche de monter marabout et tipi avant la pluie !
Après de bonnes douches chaudes, Marie-Sylvie nous réserve un repas digne d’un HCE 5 étoiles, au menu : apéro avec houmous, charcuterie et pâté au foie gras accompagné de sangria puis barbecue avant de finir par des glaces ! Pour clore la soirée, petits et grands enfants se réunissent autour du feu pour faire griller des chamallow.

Jour 5 : jeudi 25 août

Réveil très difficile après une nuit mouvementée : spectacle arrosé son et lumière offert par la nature, certains avaient réservé leur place au 1er rang en dormant à la belle étoile. Vers 2h du matin, transport en urgence de Sophie par 12 bras costauds mais endormis sur un tapis volant ( gonflable) jusqu’au tipi. Le reste de la troupe rejoint le marabout qui se transforme en boîte à sardine / piscine.
Le matin, changement de plan pour aller dans les chaos de Targasonne afin de profiter de l’accalmie entre 10h et 13h.

Nous avons pu admirer un MA-GNI-FI-QUE four solaire, s’intégrant très bien au paysage... Nous avons ensuite fait quelques pauses pour laisser Stéphane se promener et débroussailler le chemin ! Toutes ces pauses nous ont permis de trouver des cèpes qui régaleront le dîner du soir.

Après-midi inédite pour HCE avec déjeuner au camping et activités en attendant que la pluie se calme. Au programme : jeu de société, babyfoot, pétanque et de nouveau ramassage de cèpes par Gérard et Stéphane.

Pendant que Jean dormait, Christian l’a remplacé pour écrire ces quelques mots.

Après avoir mangé ces champignons peut être hallucinogènes, vaisselle rythmée par des danses sénégalaises menées par Christian et sa célèbre danse du ventilateur.

Jour 6 : vendredi 26 août

Nous quittons avec tristesse le camping tant apprécié de la grande équipe en direction d’Estavar terminus du périple.
Départ en chanson, Paul fait une erreur, il faudra 30 minutes à Damien pour s’en remettre, un fou rire qui lui a bien musclé ses abdos ! Gérard guide Sabine et hop le pied dans la flaque d’eau, bravo Gérard ! Pause graine avec vue dégagée sur les villages de l’enclave Espagnole ainsi que sur les montagnes Catalanes, accompagnée des explications fortement appréciées par le groupe.

La météo s’annonçant meilleure que prévue nous décidons de continuer à marcher et nous pouvons découvrir sous un nouvel angle ce merveilleux four solaire… Quelques gouttes de sueurs versées afin de parvenir au bout de la montée et apprécier la vue. Nous arrivons au camping d’Estavar où Jean s’amuse bien avec Pauline !

Après un bon repas végétarien, la troupe réunie discute autour d’un bon verre.

Jour 7 : samedi 27 août

La matinée commence en douceur avec les bains d’eau chaude de Dorres offrant une vue splendide sur les Pyrénées. 3 bains de température différente avec de la lave tout autour de nous selon les explications de Paul à Sabine…

Départ difficile avec des jambes bien trop détendues. Après des bains fatigants, nous faisons une pause graine avant de reprendre la randonnée.
Suite à une descente offrant une vue splendide, nous déjeunons au bord d’une rivière où certains se baignent, d’autres profitent du beau temps pour mettre les pieds dans l’eau et où Tom essaye de pêcher quelques poissons avec une canne à pêche improvisée.

Puis direction Liviia afin de faire le plein de bonnes choses…
Retour au camp à temps avant les premières gouttes et dernier repas sous le marabout. Nous fêtons l’anniversaire de Tom, Audrey et Michelle, tous nés le 3 septembre ! Belle surprise avec une immense fougasse qui ravira petits et grands. Le champagne coule à flots puis nous entamons des chants avec un accompagnement guitare par Jean puis Christian ainsi que Madeleine au ukulélé. Il est temps de dire au revoir à Solène, Sabine, Yolande, Madeleine et Sophie qui partiront à 4h du matin (aïe, aïe, aïe).

Jour 8 : dimanche 28 août

Nous prenons un dernier petit déjeuner avant de ranger le campement et se dire au revoir.

Nous espérons tous vous retrouver l’année prochaine.
Jean (Christian), Léa, Caroline ❤️