Handi Cap Evasion

Mini séjour à Ranchal les 26, 27 et 28 mai

Rubrique: Antenne du Rhône 31 mai 2012

Le dépaysement peut se trouver sans quitter le Rhône. Entre les forêts du nord du département et les paysages de vignobles façonnés par la main de l’homme, le terrain de jeu pour les roues de joëlettes est varié. Ces trois journées de randonnée entre la haute vallée de l’Azergues et le pays des pierres dorées vont le démontrer.

Tout commence le samedi matin avec le petit jeu de piste pour trouver Ranchal, tout près du col des Echarmeaux puis un étang de pêche au milieu de la forêt. Les deux participants auvergnats, seront les perdants, et les derniers à découvrir ce merveilleux coin de nature en pleine forêt. Les tentes sont vite installées au bord de l’étang. Les oies serviront de réveil matin.

Tout le confort nécessaire est là pour nous permettre de passer un excellent week-end et la tablée "hcéenne" est vite mise en place pour un premier pique nique partagé.

Jean Yves, Bernard et Anne voudraient bien aller pêcher la carpe et le brochet mais Yannick a prévu un autre programme et les joëlettes sont vite montées. Anne Sophie et Corinne qui ne connaissent pas encore la joëlette vont la découvrir avec un petit galop d’essai autour de l’étang.

Nous voici partis pour la première randonnée en boucle à travers la forêt de Ranchal. Le terrain n’est pas trop difficile et cela va permettre aux débutants de se familiariser avec la conduite des bolides. Les enfants vont être mis à contribution et seront d’une aide précieuse pendant les deux premières journées de randonnée. Un grand bravo à Thomas, Axel, Antoine, Clément et Pierre !

Nous traversons des lieux aux noms bizarres et les pancartes, joliment décorées, vont toutes dans le même sens... Heureusement, Yannick connaît bien les lieux et nous ramène à bon port juste pour l’heure de l’apéro. Cette fois, nous ne perdrons personne, pas même Patrick !

Il faut aussi complèter la salade de lentilles du lendemain. Les conseils de Corinne et de Yannick seront précieux pour la découpe des légumes "à la chinoise". Franceline et Jean Yves sont particulièrement appliqués car ils s’entraînent pour le séjour Vercors !

Comme pour les séjours d’été il y a les bons petits plats du soir préparés par Corinne, notre intendante. Les futurs intendants présents sur le week-end, ont unanimement déclaré qu’ils ne pourraient pas rivaliser lors des séjours, car ici, il s’agit d’une cuisine faite par une vraie "pro". Bravo Corinne pour tout ce travail qui a bien régalé nos papilles ! Les fins d’après midi passent vite : pendant que certains discutent ou jouent à la pétanque, Kévin se lance dans une marche au pas de course. Evidemment, il a choisi ses accompagnatrices !

Il y a aussi les soirées endiablées durant lesquelles Kevin, Franceline, Isabelle, Aurélie et Nadège mènent la danse.

Pour la suite des festivités en matière de randonnée, le plat de résistance arrive le dimanche. Après un petit transfert au col des Echarmeaux, nous voici partis en direction de notre premier sommet de la journée : la Roche d’Ajoux à 970 m d’altitude. La brume matinale qui s’élève doucement donne des airs mystérieux à la forêt.

Il paraît que nous aurons une très belle vue depuis le sommet, si l’on en croit les panneaux. Petite hésitation sur le meilleur moyen d’arriver au sommet pour les passagers joëlette. Franceline et Kevin ont décidé de faire l’escalade sur leurs pieds.

Nous voici tous au sommet. L’absence de panorama n’empêche pas la photo de groupe et la pause "graines" pour reprendre des forces. Nous sommes même heureux d’avoir réussi notre première ascension du jour !

Yannick nous promet aussitôt un autre sommet. C’est du sérieux puisqu’il s’agit du mont Saint- Rigaud, point culminant du Rhône à 1009 m d’altitude. Il va falloir enchaîner descentes et montées caillouteuses pour s’approcher de ce sommet. heureusement aujourd’hui nous avons du renfort avec deux amis de Yannick. L’équipe de Nadège est "boostée" par l’efficacité du pédalage. Super Nadège ! C’est pas étonnant qu’ elle ait des ampoules aux mains !

Nous arrivons vers 14H00. Il était temps car les estomacs criaient famine.

Après la pause, les forces sont revenues et quelques courageux n’hésitent pas à faire l’ascension du mirador pour admirer le noir manteau des sapins Douglas qui ont colonisé la région jusqu’à la tour Matagrin, au- delà de laquelle se situent les monts du Lyonnais.

Il faut maintenant boucler la boucle et revenir au col des Echarmeaux, non sans avoir résolu l’énigme des deux morceaux de bois et de la ficelle qu’il fallait découvrir avant d’arriver à un lieu mystérieux : la source du saint Rigaud, hermite qui aurait habité cette forêt, il y a fort longtemps. Les enfants ont vite compris. Il s’agit de fabriquer une croix et de la déposer près de la source comme les nombreux pèlerins qui ont passé par là. On boit l’eau de la source, on s’arrose et nous voici protégés des rhumatismes, maux de gorge et autres maladies.

Les sentiers du retour permettent des coups d’œil sur la vallée. Nous pouvons aussi admirer de près d’énormes sapins Douglas abattus par les forestiers. Yannick nous inquiète un peu lorsqu’il regarde la carte. Mais non, tout va bien, nous sommes sur le bon chemin. Quelques passages boueux pour tester l’équilibre et nous voici de retour vers les véhicules. Une mention spéciale pour le petit Thomas qui a conduit la joëlette de Kévin pendant tout le retour ! Finalement on pourrait abaisser l’âge de recrutement des accompagnateurs...

Voici déjà le dernier jour. Après les rangements, nous quittons Ranchal pour un transfert à Moiré. Changement de décor : nous sommes au pays des vignobles et des villages en pierres dorées. Tout commence doucement, mais on s’échauffe vite avec quelques montées d’escaliers et chemins pentus.

Une montée inoubliable : le raidillon avant d’arriver à Oingt ! Il faut dire que c’est l’heure du repas, qu’il fait chaud et que les équipages joëlettes ont été réduits par le départ des enfants. La pause à l’entrée du village est donc bienvenue.

Une visite des ruelles d’Oingt avant d’emprunter les sentiers qui vont nous ramener à Moiré. On devait passer par le col du Bancillon et Taizé, mais ce sera pour une autre fois !

Un grand merci à tous les participants à ce week-end prolongé de Pentecôte bien sympathique et surtout aux organisateurs ! Et pour l’année prochaine : réservez déjà ces trois journées toujours pleines de surprises.

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

19 novembre 2017

Quelqu’un a oublié à l’Assemblée Générale un boîtier Cobolt Speechmaster. C’est un appareil qui parle... ça doit servir aux personnes non voyantes... Si cette personne se reconnait, qu’elle contacte Simone à la Creuzette : 04 78 22 71 02 ou la.creuzette@free.fr

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017