Handi Cap Evasion

Balcons de la Meije du 22 au 29 août

Rubrique: Reportages 12 septembre 2015

L’Oisans, paradis de la randonnée et de l’alpinisme sera le terrain de jeu d’une joyeuse bande venue partager les joies de la randonnée pendant une semaine. Le séjour ne débute pas à Besses en Oisans comme prévu initialement, mais à Villar d’Arène en raison de la fermeture d’un tunnel pour cause d’éboulement.

Samedi 22 août 2015 « Et toi, tu viens d’où ? »

Arrivée progressive de la joyeuse troupe au camping de Villar d’Arêne, à 1650 m. d’altitude. Peu à peu chacun(e) prend ses marques. Les marabouts sont montés au pied des montagnes. Les tables en place, les bières sont alors de sortie. Un pti’ tour des prénoms et des régions d’origine s’amorce alors. Peu à peu, ça finit par rentrer dans les mémoires, enfin ça dépend pour qui… Certain(e)s mettront quand même plusieurs jours à retenir le prénom des autres (hein Anne.. :))

Cette semaine nous pourrons compter sur Luc (notre accompagnateur montagne), Bernadette (notre intendante), Anaïs, Timothée, Sébastien, Sabine, Moktaria, Laurent Stéphane, Anne, Frédéric, Maxime, Anne-Cécile, Mathieu, Jérémy, Anne, Martine, Pierre, Laurène, Juliette, François, Véronique et Vincent.

Une « caisse-cadeaux » (gâteaux bretons, cake maison, confitures maison, etc.) se remplit bien vite !

Ce soir, Bernadette nous a concocté une délicieuse ratatouille. Luc nous annonce le programme modifié de la semaine et l’heure de lever demain… la négociation se met en place ;-)

Chacun(e) part se coucher, sous les marabouts, sous les tentes, sous les étoiles (puis la pluie, Anaïs et Timothée s’en souviennent…).

La phrase du jour : “ Ce qui est important c’est que ce soit court et un gros diamètre. ” (Laurène)

Dimanche 23 août 2015 « Vous reprendrez bien un peu de pain ? »

Réveil humide… Cela n’a pas empêché notre athlète de partir faire son footing quasi quotidien aux aurores (n’est-ce pas Vincent ?) !

A cause de la pluie, la journée est modifiée. Nous nous ferons la main sur les joëlettes en allant jusqu’au village de Villar d’Arène où Luc nous a préparé une p’tite visite très complète du four à pain grâce à Henri, ancien maire du village.

Nous apprenons que les habitants d’ici s’appellent les Faranchins car… Vous en souvenez-vous ?... ces habitants ne payaient pas d’impôts donc étaient “affranchis”, traduit en patois par “Faranchins”. Les estomacs gargouillant de plus en plus fort, la pause pique-nique s’impose, heureusement et grâce à Henri, à l’abri dans une salle de la mairie.

Retour au camping, séance épluchage de légumes, scrabble, lecture de journal, etc...

Ce soir, les moins étanches à la pluie pourront dormir au sec et au chaud dans le bâtiment du camping.

La phrase du jour : “ Faire gauchette » c’est à dire tremper son bout de pain dans de la gnôle, le faire flamber puis l’avaler. ” (Henri)

Lundi 24 août 2015 « Entre Orient et Occident… »

Transfert en véhicule jusqu’au village du Chazelet et c’est parti pour 3 jours d’itinérance ! Le temps est toujours humide.

Une belle rencontre sur notre chemin s’avèrera alors plus que bienvenue. En effet, dans le hameau où nous faisons notre pique-nique, un couple de Lillois nous ouvre sa grange et nous prépare un délicieux bouillon bien chaud.

Les 4 enfants viennent partager ce moment avec nous, les pieds dans la paille. Comme pour parfaire ce bel instant, le soleil pointe finalement le bout de ses rayons.

Pour le couchage, Luc nous a réservé une surprise : ce soir, nous dormirons en yourtes, au milieu de la montagne. Les yourtes sont gérées par Pascaline et Fabrice grâce à qui nous disposerons d’une guitare ce soir !

Après un bon couscous préparé par notre super intendante, Luc nous présente un live des fameux (mais encore trop méconnus) « Culs trempés » : Sébastien, Anaïs et Timothée ! Ils seront suivis de superbes chants du monde (Balkans, etc.) a capella par Véronique. Entre Orient et Occident, nous nous laissons porter avec plaisir. Le style de soirée à vous donner des frissons…

Les phrases du jour : “Si quelqu’un se sent de me mettre un doigt afin que je fasse un barré ” (Timothée, en parlant de sa guitare)

“Quand il fait beau, on joue à se pendre ” (L’un des enfants de la grange, comprendre en fait ; à se suspendre en baudrier à une corde…)

Mardi 25 août 2015 « Ménon ! Reviens ! »

Lever de soleil sur la Meije ! Petit déjeuner dehors, sous un grand ciel bleu et avec un panorama à couper le souffle ! Nous quittons finalement ces yourtes hors du temps.

Luc nous a dégoté un pti’ endroit 4 étoiles pour notre pique-nique avec piscine intégrée, cf. une rivière avec une vasque magnifique à l’eau presque chaude où plusieurs se baigneront un bon moment.

Laurent, Stéphane et Vincent se feront un aller-retour sportif jusqu’aux yourtes pour récupérer la chaine de Ménon, merci les gars ! Ménon qui d’ailleurs, choisit de continuer sa route en indépendant… il sera finalement rattrapé !

A la joëlette à pédalier, Fred est la « dynamo des blagues » ! Dès que la joëlette est en marche, c’est un véritable moulin à blagues mais si la joëlette s’arrête, il s’arrête aussi !

Arrivée en fin d’après-midi au refuge du Fay à 2250 m d’alt. On s’attable tous pour une bière fraîche bien méritée ! Mathieu en profite pour acheter de « magnifiques » cartes postales pour ses sœurs. Repas servi au chaud par Bernadette.

Le bivouac a été monté (deux bâches, des pierres et quelques piquets, ça c’est HCE !) et s’annonce bien frais. Certain(e)s dormiront sous la bâche, d’autres dans leurs tentes et les plus vaillants à la belle étoile !

La phrase du jour : Bah, y en a pas…

Mercredi 26 août 2015 « Mais freine ! »

Lever de soleil sur les massifs alentours qui se teintent de couleurs orangées.

Parcours sur le plateau d’Emparis et pique-nique au lac noir où certains courageux se sont baignés…

Dure montée en joëlette une par une. Ce premier passage vraiment technique et physique du séjour se fait ressentir ! Mais la bonne humeur généralisée reste de mise ! Et ça n’empêchera certains équipages de se faire des courses de vitesse.

Laurent continue de semer ses affaires et repart chercher sa frontale aux yourtes…

Pique-nique sur les bords du lac noir dans lequel certain(e)s tenteront une baignade bien fraîche.

La journée finit sur une grande descente technique bien fatigante ! Une joëlette n’a plus de frein mais grâce à l’innovation technique de Luc (une corde est mise à l’arrière afin de freiner la descente de la joëlette), aucun accident n’est à déplorer !

Ménon tape du pied et écrase un orteil à Sébastien au passage… Retour au camping où le passage sous la douche est le bienvenu ! Bernadette revient des courses : ce soir, ce sera poulet rôti pantagruélique !

La phrase du jour : “ La montagne c’est passer du souffle brisé par l’effort au soufflé coupé par la vue ” (Sabine)

Jeudi 27 août 2015 « des Diots ! »

Direction le refuge de l’Alpe de Villar d’Arêne à 2080 m d’altitude. Belle montée technique pour arriver à un pique-nique sur un beau promontoire. L’arrivée au refuge s’accompagne très vite d’une bonne bière fraiche ! Vincent, notre M. Sport, part sur la montagne d’en face regarder le coucher de soleil. Il réalise tout de même 800 m. de dénivelé positif pour cela… Pierre, M. Sport n°2, fait un aller-retour express jusqu’à un autre refuge. 1h30 au lieu des 3h données…

Le repas débute par une bataille de boulettes de papier au repas, les fous rires sont de mise.

Diner gargantuesque de Diots (inconnus pour plusieurs d’entre nous) et polenta.

Peu avant le dessert, Séb’ nous a concocté un « Burger Quizz » spécial HCE dont voici la dernière question (rédigé par ses soins) :

« Si je suis prévenant comme une éducatrice spécialisée, gaulé comme un niçois, drôle comme une archéologue, tenace comme une prof de sport, dynamique comme un Mr Energy, fort comme un chercheur du CNRS, fin comme un archiviste, expérimentée comme une vieille campeuse, dépendant à l’adrénaline comme un futur médecin ou calme comme un lyonnais. Si j’ai la voix d’une chanteuse des Balkans, le rire d’une intendante ou encore l’accent et la pêche du Sud. Si j’ai des blagues en réserve pour 15 jours, même si ma femme m’en pique quelques-unes (c’est pas grave, je la kiffe trop), si j’ai la sérénité du sud-ouest, la tendresse mancelle d’un bol de rillettes aux framboises dans sa boule de pâte à pizza (arrêtez-moi si j’ai pas bien compris la recette, non ?, c’est bon ?), si j’ai le "oh putain, bande de petites bites" breton (peut-être remplaçable par "oh punaise" breton pour le compte-rendu public...), et que j’ai l’humour au ras des pâquerettes, est-ce que HCE va me prendre pour un séjour estival ? »

Luc, Séb’ a rajouté ce petit texte juste pour toi :
« Avec ce que tu as su tirer de chacun d’entre nous
Les choix de parcours, les surprises comme la nuit en yourte
Les paysages, l’ambiance aussi font que nous te remercions
Et que dire des fous rire, des efforts et des émotions, on s’en rappellera tous.

Zou, si tu nous demandes de re-signer, on est tous pour
Pour retrouver ces moments, ces valeurs, ce qui nous ressource
Ou ces nuits à la belle étoile sous un ciel merveilleux
Une flopée de souvenirs pour ce séjour
Le retour à la civilisation n’a pas été si facile que ça
En espérant que se retrouvera tous bientôt
Tout ça pour finir avec une double acrostiche pour Luc »

Une séance de lavage de sol finira en fou rire notamment entre Laurène et Anne qui nous improvisera un superbe pas de danse !

La phrase du jour : “ Il faut se méfier de l’eau qui dort ” (Martine et sa sagesse agenaise à propos du groupe lors de la désormais fameuse « bataille de boulettes »)

Vendredi 28 août 2015 « Nous reviendrons ! »

Petit déjeuner au chaud dans le refuge. Aujourd’hui, Nils, gardien dans le Parc des Ecrins nous accompagnera. Il nous apporte plein d’explications sur le Parc, la faune, la flore, l’histoire, etc... Et il nous donne un bon coup de mains aux joëlettes !

En fin d’après-midi, nous arrivons à temps au camping pour prendre notre bière au soleil ! Bernadette nous prépare un superbe apéritif. Juliette nous ramène de Clairette de Die pour fêter son anniversaire. Maxime devant partir rapidement, le tour de table-bilan s’engage. Les beaux souvenirs s’accumulent, l’émotion est au rendez-vous… Un bilan très très positif donc pour un groupe composé de nombreuses nouvelles recrues et dont la mayonnaise a très bien pris !

Durant le dîner, un lever de lune sur notre belle tablée vient ajouter cette petite touche qui rend les séjours HCE si magiques… ! Il est tard, petit à petit, tout le monde va se coucher. Tout le monde ? Non ! Car un petit groupe d’irréductibles résiste encore et toujours au sommeil en formant un joli cercle sous les étoiles…

La phrase du jour : “Merci de m’aider à me faire aimer la vie de nouveau.” (Sabine)

Samedi 29 août 2015 « Des Diots - bis »

Dernier petit déjeuner tous ensemble, rangement, pliage des marabouts, etc... Pendant le petit déj’, Ménon s’est fait la malle, lui non plus ne voulait pas quitter les montagnes ! Heureusement, il n’est pas allé bien loin ! Peu à peu, les voitures d’en vont… Des retrouvailles se font en gare de Grenoble pour en déposer plusieurs. Un pti’ groupe de 7 s’offre un petit resto’ grenoblois (encore des diots ;-), histoire de prolonger encore un peu cette superbe semaine HCE !!!

Un grand MERCI à tout-te-s !!!

Juliette, Maxime et Sébastien.

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

16 janvier 2017

Il manque encore 6 accompagnateurs (bénévoles) pour compléter les équipages qui participeront à la traversée de la Baie du Mont Saint-Michel.

Inscrivez-vous vite !

>> Traversée de la Baie du Mont Saint Michel

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires