Handi Cap Evasion

Pages: ... | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135

GTA 2005

Les Aiguilles rouges-Chamonix : étape mythique !

De la vallée de Sixt Fer à Cheval à Chamonix, en passant par le Collet d’Anterne, le col d’Anterne et le terrible col du Brévent. Cette étape fait partie des plus difficiles, mais si belle...

Samedi 23 juillet 05 : Après un sympathique voyage en voiture jusqu’à Cluses, nos amis du secteur nous transportent en voiture pour rejoindre Sixt, départ de la randonnée (800 m). Le passage de relais (ainsi que la gourde remplie de l’eau du léman qui sera versée dans la Méditerranée) se fait d’une manière très sympathique, en camping sauvage, avec l’équipe précédente. Une partie de celle-ci campe avec nous et nous quittera le lendemain matin.

JPEG - 38.9 ko
passage de relai avec l’équipe GTA 2

Dimanche 24 juillet 05 : Mise en train par une petite journée de randonnée à la découverte du site de Sixt-Fer-à-Cheval. Très sympathique promenade le long du torrent jusqu’à la belle cascade du "voile de la mariée". Tartare me fait prendre des bains de pieds plusieurs fois car il refuse de traverser le torrent.

Lundi 25 juillet 05 : Du vallon du cirque des Fonts, balade forestière jusqu’aux chalets du même nom. L’orage qui menace éclate de manière violente juste après notre arrivée au refuge des Fonts. Juste avant : nous avons découvert les chalets des Fonts. Ils sont encore habités l’été par des gens de la vallée. L’architecture, est très particulière. Nuit chez Alfred Wills qui perpétue l’accueil franc et sympathique de la haute montagne. Chalet modeste, mais chaude ambiance. Alt. : 1368 m

JPEG - 31.3 ko
Les chalets des Fonts

Mardi 26 juillet 05 : réveil de bonne heure car à partir de maintenant les choses sérieuses commencent. Nous partons "la fleur au fusil" à l’assaut de la montagne d’Anterne. Après une "chauffe" d’une petite demi-heure, la première difficulté arrive. Quelle mise en jambes ! Terrible arrivée à 2038 m (700m de dénivelée tout de même !) pour le déjeuner bienvenu. Quelle vue de ce petit plateau ! Rencontre avec un groupe de randonneurs. Devant leurs interrogations, je leur explique qui nous sommes et ce que nous faisons. Traversée dans les vertes prairies jusqu’au refuge d’Anterne(1810 m). La descente vers ce refuge est très technique, mais quelle récompense : le plateau sur lequel il se trouve est d’une beauté à couper le souffle ! Les gypaètes volent au-dessus de nos têtes. la fatigue est vite oubliée, d’autant plus qu’une surprise nous attend : une excellente fondue savoyarde ! Le pied ! Inutile de dire que l’ambiance est à la hauteur !

JPEG - 40.2 ko
Une fondue bien méritée

Mercredi 27 juillet 05 : Nous reprenons le chemin de la veille mais en le remontant. Très belle traversée sur le plateau en côtoyant les falaises d’Anterne. Le lac d’Anterne nous donne le bonjour. Certains d’entre nous ne résistent pas et plongent une tête. Durant cette journée et la suivante, deux sympathiques gardes de l’association ASTERS nous aident et proposent des animations. Ils veillent sur la réserve naturelle d’Anterne. L’un d’eux, géologue, nous dévoile les mystères de la géologie du secteur. L’autre, nous ouvre les yeux sur tout ce qui nous entoure, mais se montre inquiet sur l’avenir des parcs naturels qui risquent d’être sacrifiés, rentabilité oblige... Encore un effort pour la grimpette jusqu’au col d’Anterne (2257 m). Descente au refuge de Moëde et camping sauvage auprès du refuge.

JPEG - 31.4 ko
Sous les falaises d’Anterne

Jeudi 28 juillet 05 : Toute la matinée : descente bienvenue, pour préparer le bivouac. Nous partons pour l’approche du Brévent. Quelle chaleur : Tartare nous fait une crise et refuse de traverser le pont du torrent. Il faudra littéralement le soulever et le propulser sur le pont (une demi-heure d’efforts !). Il fallait voir la tête de ce dernier transformé en danseuse sur ses pattes avant... Montée très raide jusqu’aux ruines des chalets d’Arlevé (1825 m). Soirée magnifique dans la nature, au milieu de nulle part avec un très beau coucher de soleil. Recherche de sources car il n’y a que très peu d’eau, échanges d’éclats de lampes avec nos voisins du refuge de Moëde qui nous souhaitent une bonne nuit.

JPEG - 51 ko
Bivouac auc chalets d’Arlevé

Vendredi 29 juillet 05 : Très beau lever de soleil ! Nous sommes toujours en compagnie d’un garde d’ASTERS. Un peu d’inquiétude car le Brévent nous attend... Il ne nous décevra pas ! Nous partons avec un handicap car un de nos compagnons s’est abimé le genou la veille et un autre souffre de la cheville... Heureusement que des renforts doivent arriver avec la première benne de Chamonix. Nous les attendons avec impatience car : ce qu’il est rude ce Brévent !! Après de gros efforts sur un chemin très aérien, le col nous ouvre la porte de la vallée de Chamonix, en nous présentant toute la chaîne du Mont Blanc. Mais il faut se presser car l’orage menace. Il nous rattrapera dans la descente vertigineuse sur la piste de Chamonix : la grosse douche ! Arrivée à Chamonix et réception par des représentants de la municipalité, en présence du directeur de l’ENSA, de la presse locale, des responsables d’ASTERS, avec Tartare qui aurait bien voulu entrer et goûter aux petits fours, mais qui est obligé de rester sur la place.

JPEG - 33.8 ko
Montée au col du Brévent

Une belle aventure humaine et sportive : c’est bien vrai. Il faut avoir une pensée spéciale pour Tartare qui lui fera toute la traversée de Saint-Gingolf à Briançon cette année et toujours en pleine forme. Je rentre avec plein de souvenirs et d’amitiés glanés tout au long de cette étape. Quelle belle récompense que de recevoir un grand merci de Patrick qui ne s’exprime qu’avec le regard et les doigts ! Que du bonheur ! Je vous encourage à faire la même chose en 2006.

Claude dit Sassouanah

Partager

La Joëlette hors des frontières.

Les retombées du film, réalisé par Guillaume CARON et Grégory ADOIR, « Les chemins du possible », continuent d’être très importantes. Guillaume habite maintenant dans la banlieue de Barcelone en Espagne. Il a sous-titré le film en espagnol et le propose très largement, autour de lui. ( une télévision l’a même diffusé )

Il y a quelques mois ce film a attiré l’attention de l’Alliance Française à Sabadell, qui a vivement souhaité connaître Handi Cap Evasion.

Mon grand souhait, à moi, depuis très longtemps, était que les handicapés hors de nos frontières, puissent eux aussi avoir accès à la nature. L’occasion était trop belle ! En partenariat avec l’Alliance Française, la UES (Association de randonneurs) et l’AVAN (association dirigée par un médecin qui a pour but l’intégration des personnes handicapées), une semaine de promotion Joëlette s’est mise en place.

Lionel NGUYEN VAN THE, Grégory ADOIR et moi-même, sommes partis du premier au huit mai pour rejoindre Guillaume. Des contacts très positifs se sont noués par l’intermédiaire d’une conférence de presse ( Handi Cap Evasion a eu les honneurs de la presse et de la télévision trois jours de suite), d’une exposition photos à l’Alliance Française et une autre à la UES, de trois projections du film avec débat et pour finir d’une très belle rando avec trois Joëlettes. Cette dernière a enthousiasmé les Catalans, et les personnes handicapées auraient souhaité un plus grand nombre de Joëlette tellement les amateurs étaient nombreux.

Cette rencontre Franco-Espagnole va certainement permettre le démarrage d’une activité de pleine nature au-delà des Pyrénées.

A ce jour, il semble que les îles Canaries vont se doter, elles aussi, de Joëlettes et nous pouvons nous en réjouir. Vive la Joëlette espagnole !

En 2007, pourquoi pas un séjour H.C.E de part et d’autre des Pyrénées ? On y pense !

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur cette rencontre, vous pouvez me joindre en écrivant à : rolande.matile@free.fr

Rolande MATILE

Partager

Pages: ... | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135
Page 135
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

7 octobre 2017

Retrouvez le bulletin d’inscription à notre AG et son programme !

>> Convocation AG 2017

30 juillet 2017

A la recherche de (bonnes) photos !

L’association a un grand besoin de bonnes photos pour illustrer nos documents de communication mais aussi pour transmettre à nos partenaires et aux journaux qui veulent bien faire la promotion de nos activités.

Les photos devront être transmises avant le 13 octobre, par mail : hce@free.fr ou la.creuzette@free.fr.
Le résultat sera donné lors de l’AG. Il y aura une belle surprise pour les 3 meilleures photos !

Pour en savoir plus, c’est ici !

>> Concours Photos

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017