Handi Cap Evasion - La Grande Traversée des Volcan d'Auvergne en joëlette

Pages: ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |...

La GTV 3 brave les intempéries

Après un passage de relais à Salers, sous le soleil, les choses vont se gâter du coté du ciel. Le moral de l’équipe ne sera pas pas atteint et c’est une équipe triomphante et bien fleurie qui traverse Condat sous les applaudissements, comme prévu, le 15 Août. Ils doivent avoir un secret pour être dans une telle forme : peut-être la bonne cuisine de Stéphane ? les liqueurs étranges de Lucien et de François ? l’humour de Luc ? les délicieux fromages locaux ?

Dès la découverte de la bombe volcanique servant de relais, Luc et Stéphane se mettent au travail pour peaufiner l’itinéraire.

Comme annoncé dans le programme, le Cézallier cantalien va nous offrir toute la majesté des espaces d’estive. Il faudra très souvent ouvrir et fermer les barrières à vaches. Le franchissement de barbelés va devenir un exercice bien rôdé. Pour faire reculer les impressionnantes vaches salers, à chacun sa technique, mais je ne vous recommande pas trop de copier celle de Luc...

Il ne faudrait pas croire que nous avons randonné uniquement sur terrain plat car de belles montées et des sentiers caillouteux nous attendaient près du Suc Gros et pour rejoindre le puy de Niermont. De quoi apprécier les pauses sur les sommets.

La demie journée la plus difficile sera finalement celle de la traversée du plateau du Limon, sous la pluie, avec du brouillard et un vent à décorner les salers. Heureusement, nous serons accueillis par les rares personnes qui s’occupent des vaches. Celles-ci nous ouvrent leur buron et nous abreuvent de vin chaud.

Après quelques échanges sur leurs conditions de travail, nous nous installons bien à l’abri dans un buron inoccupé, vite transformé en salle de jeu, de cuisine, mais aussi de spectacle avant de laisser la place à la salle à manger puis au dortoir... sur palettes.

Nous quittons le plateau et notre abri si apprécié, dans une ambiance un peu fraîche. Le beau temps ne reviendra pas vraiment et la cape de pluie devra rester à portée de main pour le reste du séjour.

Les rencontres sympathiques, les instants musicaux et festifs ne manqueront pas et feront oublier les caprices de la météo.

C’est à Condat, à la confluence des rivières de la Grande Rhue descendue des Monts Dore, du Bonjon venu du Cézallier et de la Santoire issue du volcan cantalien que s’achève la première partie de notre Grande Traversée des Volcans d’Auvergne à joëlette. Les joëlettes et Karak seront décorés pour l’occasion.

Après le défilé dans les rues de Condat avec monsieur le maire, en tête du cortège, nous sommes chaleureusement invités à partager le pot de l’amitié.

Les passagers joëlette : Yolande, François, Yves et Adeline ont été bien secoués et bien mouillés, mais ils nous ont promis de revenir. Quand à Hervé, rien ne lui a fait ralentir son rythme. Il ne reste plus qu’à se dire : à l’année prochaine, pour la suite de l’aventure.

Simone

Partager

GTV 2 : immersion au coeur du volcan cantalien

Après l’accueil très chaleureux de l’équipe GTV 1 et le passage de relais au camping de Murat, tout va se dérouler très vite pour la semaine la plus sportive de notre édition 2008 de la traversée des volcans d’Auvergne.

Pas facile la recherche de la bombe volcanique servant de relais, mais Frédéric aidé par une partie de son équipe est revenu avec le précieux trophée dans les temps impartis après une traversée de ruisseau et une course d’orientation qui donnent le ton pour la semaine qui commence. Il est temps de passer au pique nique avec les participants des 2 équipes.

C’est ensuite la visite guidée et commentée de Murat qui précède la réception à l’hôtel de ville en présence du maire de Murat et d’Eve Alcaïde, représentante du Parc naturel régional des volcans d’Auvergne.

Après toutes ces festivités et dégustations des spécialités locales, il faut passer aux chose sérieuses avec la montée vers la madone qui domine la ville de Murat et les premières grimpettes en direction de Laveyssière

La nuit en bivouac qui va suivre la montée vers le Puy Seycheuse restera un moment fort du séjour avec une très belle vue sur les sommets environnants dont le Plomb du Cantal. Jean Paul, notre intendant, réussira même à transformer une banale purée mousseline en délicieux aligot avant que tout le groupe s’endorme sous les étoiles.

La quatrième journée avait été annoncée comme rude... ce fut le cas, mais quelle belle randonnée sous le soleil, en plein coeur du massif ! Après une alternance de forêts et de zones à découvert, l’ascension vers le Bec de l’Aigle (1700 m) est facilitée par l’aide précieuse de Roger, notre trésorier, et de son complice Isidore, venus en renfort. Roger ne pourra pas s’empêcher de caresser le "Téton de Vénus" au passage !

Encore quelques passages aériens et une descente un peu cahotique en dessous de la Brêche de Roland, avant de pouvoir apprécier le confort sommaire du buron d’Eylac.

Au programme des jours suivants : l’observation de la faune locale avec l’aide de techniciens du Parc Naturel des Volcans d’Auvergne, une rude montée vers la Roche Taillade près du Puy Mary, des descentes pas toujours faciles...

Les passages en crête permettent d’apprécier pleinement la beauté du massif cantalien. Frédéric et Aurélien en profitent pour nous donner de savantes explications des paysages. On est tout de même rassurés : il paraît qu’il y a peu de chances pour que le volcan cantalien se réveille !

Quand aux pauses et soirées, elles seront riches en fous-rires mais aussi en amitiés et complicités partagées.

La semaine se termine tranquillement avec la visite guidée de la belle ville de Salers et la préparation de l’accueil de l’équipe GTV 3. Et, on a faillit oublier la photo de groupe au milieu des vaches salers !

Un grand merci à Frédéric notre accompagnateur, à Jean Paul notre intendant et aux personnes à mobilité réduite (Jérôme, Yolande, Franceline, Paul, Brigitte et Eric) grâce à qui nous avons pu partager cette belle semaine de randonnée. Et : une mention spéciale pour l’aide des membres de l’antenne du Puy de Dôme, présents lors des relais et passages difficiles, mais aussi bien actifs pour assurer les acheminements des participants.

Simone

Partager

Pages: ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |...
Page 7
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

7 octobre 2017

Retrouvez le bulletin d’inscription à notre AG et son programme !

>> Convocation AG 2017

30 juillet 2017

A la recherche de (bonnes) photos !

L’association a un grand besoin de bonnes photos pour illustrer nos documents de communication mais aussi pour transmettre à nos partenaires et aux journaux qui veulent bien faire la promotion de nos activités.

Les photos devront être transmises avant le 13 octobre, par mail : hce@free.fr ou la.creuzette@free.fr.
Le résultat sera donné lors de l’AG. Il y aura une belle surprise pour les 3 meilleures photos !

Pour en savoir plus, c’est ici !

>> Concours Photos

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017