Mont Saint Michel – Week-end de l’Ascension 2017

Pour cette 2ème édition de la Traversée de la Baie du Mont Saint Michel en joëlette, Handi Cap Evasion a réuni 120 personnes pour permettre à 19 équipages joëlette de rallier le Bec d‘Andaine au Mont Saint Michel.

Rendez-vous était fixé depuis belle lurette au Camping des Couenons à Roz Sur Couesnon pour ce week-end prolongé de l’Ascension qui allait réunir pas moins de 120 personnes.

A notre arrivée, les barnums sont déjà installés et 3 « pôles intendance » s’affairent. En effet, les 3 antennes locales organisatrices (l’Anjou, Nantes-Atlantique et la Lorraine) se partagent le couvert des participants.

Il y a vraiment de quoi faire avec toutes les courses achetées au Super U de Nort sur Erdre, bénéficiant d’une substantielle remise !

Plusieurs participants vont découvrir la joëlette lors de ce week-end, belle mise en bouche pour un futur séjour d’été !

Patrick, instigateur de ce projet, lance les 1ères consignes :
-  Pas de bruit après 22 h. Eh non, on n’est pas tout seul dans ce camping ! Il y a notamment des marathoniens qui vont participer dimanche au Marathon du MSM.
-  Programme du lendemain : départ à 9 h en voiture du camping vers le Bec d’Andaine. Traversée à partir de 11 h pour une arrivée au Mont vers 14 h. Retour du Mont après 21 h.
Monsieur Chut

Madame Chut

Pour ce 1er soir, un apéro dînatoire nous permettra de faire connaissance avec des nouveaux et de retrouver des têtes plus connues. Les participants viennent des 10 coins de la France, et même de Belgique. Nous bénéficierons également chaque soir de la présence d’hôtes moins bienveillants, les moustiques, qui s’acharneront sur le cuir si tendre de nos épidermes.

Vendredi matin, pas trop de rouspétance pour se lever tôt, tout le monde a hâte de se lancer dans cette aventure ! La météo est au beau fixe, tout comme les esprits !

Une fois les joëlettes montées et tous les participants présents, on distribue des cuissardes de pêcheurs aux passagers joëlette pour se protéger pendant la traversée.
Défilé de mode aux Genêts

Quant aux accompagnateurs, c’est pieds nus et en short qu’ils traverseront. On comprendra plus tard pourquoi…

Allez, on y va !

Il ne reste plus qu’à attendre Sylvère et Sébastien qui seront nos guides, l’un à l’avant, l’autre à l’arrière.

Notre objectif est le Mont, à 7 km devant nous : 7 km de sable, d’eau, de vase, de rivières.

Surtout ne pas rouler dans les traces de ceux qui nous précèdent pour ne pas trop s’enfoncer. Respecter les passages indiqués par nos guides sous peine d’être engloutis par les sables mouvants !

Si les 1er pas et tours de roues sont freinés par le sable fin, dès que nous atteignons le sable humide, un peu tassé, nous retrouvons un sol roulant, mais pas pour longtemps…

La vase colle aux roues et aux pieds, il faut tant que possible ne pas s’arrêter pour ne pas s’enfoncer… Et hop, une rivière à traverser nous nettoiera… ben non…

Nous laissons l’ilôt de Tombelaine, réserve ornithologique, sur notre droite pour nous consacrer à notre point de mire : le Mont et son abbaye !

3 heures d’efforts, de plaisir et de sensations diverses : plaisir régressif de patauger dans la vase, sensation d’avancer à contre-courant, glissade des pieds et des roues sur ce sol fuyant…

Enfin, le Mont s’offre à nous ! Nous abordons une plage aux cailloux parfois tranchants (aïe les pieds).

Surprise, les pompiers sont là avec leur lance à eau pour nous laver ! Les joëlettes n’aiment que très moyennement le sel sur leur châssis de métal. Et les humains aiment bien être présentables, surtout en société. En effet, si la Baie n’était pratiquement qu’à nous, le Mont est noir de monde en ce week-end ensoleillé de l’Ascension. Pour le coup, nous faisons sensation auprès des touristes.

Nos toilettes terminées, nous nous regroupons sur une terrasse pour pique-niquer. Les chauffeurs nous quittent pour récupérer les voitures au Bec d’Andaine et les ramener au Mont. Nous les retrouverons en fin d’après-midi pour la visite de l’abbaye.

Nous passerons l’après-midi sur cette terrasse, un moment de repos avant le 2ème objectif de la journée : la visite de l’abbaye. Pour ceux qui ne connaissent pas la topographie du Mont, qu’ils sachent qu’on n’y trouve que des rues étroites et pentues et des marches du même acabit. Donc, on reste concentrés.

Nous commençons notre ascension vers l’entrée de l’abbaye. La visite se fera par groupe de 5 joëlettes avec un départ toutes les 15 minutes.

La visite commentée nous relate l’histoire de cette abbaye au fil des siècles et des architectures. L’archange Saint Michel aurait donné l’ordre par 3 fois à l’évêque Saint-Aubert d’Avranches de lui construire un oratoire sur le Mont Tombe. L’évêque n’obtempéra qu’à la 3ème requête, lorsque Saint Michel lui enfonça le doigt dans le crâne ! C’était dans les années 700. L’édifice n’a eu de cesse d’évoluer, au gré de ses occupants (congrégations religieuses ou prisonniers), de l’Histoire, des fonds plus ou moins mobilisables…
C’est tous ces témoignages laissés dans la pierre que nous avons pu observer !

Le réfectoire

Mais le sport n’est jamais loin de la culture avec HCE : passages techniques (ou ludiques selon l’expression consacrée) nous mèneront de haut en bas, puis de bas en haut. Les joëlettes passent à grand renfort d’huile de coude !

La visite terminée, nous nous retrouvons sur l’esplanade pour pique-niquer chaud. Un bon plat de lentilles pour recouvrer ses forces.

Vers 21 heures, nous quittons le Mont, direction les parkings pour retrouver les voitures. Certains tenteront les navettes, d’autres les dédaigneront pour profiter d’un coucher de soleil magnifique et des premières illuminations du Mont qui lui donnent un air encore plus féerique.

Le retour au camping voit un défilé ininterrompu de prétendants à la douche dans le bloc sanitaire, mais rapidement chacun regagne sa tente avec des étoiles plein les yeux.

Samedi matin, nous prenons tous la direction de Saint-Malo. C’est à nouveau un défilé de joëlettes sur les remparts. La météo est toujours au beau fixe. La cité corsaire est magnifique de l’extérieur comme de l’intérieur !

Le repos avant l’effort !
Le petit Bé
La piscine Bonsecours

Ca bouchonne sur les remparts de Saint Malo

Le repas était prévu dans une salle en dehors du centre. Changement de programme : on mangera Intra Muros pour éviter les transferts.

L’après-midi, c’est temps libre, chacun profite de Saint-Malo comme il l’entend : déambulation dans la ville, visite de monuments historiques ou bien musée de la crêpe et de la bière (y’en a plein dans cette ville !). Les joëlettes attirent l’attention des touristes et plusieurs s’informent sur ce drôle d’engin.
Blason de Saint-Malo

Les joëlettes se replient une dernière fois ce week-end et nous regagnons le camping.

Un apéro festif se prépare. On échange sur les impressions de ces 2 jours mémorables. Les liens noués dans l’effort se développent autour d’un verre.

Demain, ce sera le retour vers nos bercails, les covoiturages vont prolonger le week-end et les souvenirs.

Merci à Patrick, Christian et Dominique d’avoir porté ce beau projet et d’avoir gardé leur sang froid, notamment au cours des transferts. Non, nous n’avons perdu personne (enfin… pas longtemps !)

Un grand merci aussi aux intendants (Jean-Pierre et Dominique pour Nantes-Atlantique, Monique et Eric pour l’Anjou et Marie-Anne pour la Lorraine) et leur équipe qui nous ont régalés.

Ce week-end a fait l’objet de manifestations pour récolter des fonds et de demandes de subvention. Merci aux lycéens et collégiens des Ponts de Cé et aux élèves des écoles de Nueil sur Layon et Montreuil-Bellay d’avoir couru pour nous ! Merci également aux pompiers du CODIS 44 et à la Régie électrique de Metz de nous avoir soutenus !

Enfin, tous ceux qui connaissaient François ont eu une pensée émue. Toujours partant pour les défis impossibles, il a veillé sur nous pendant ces 2 jours.

Partager

La saison 2017 sur les rails - 8 avril 2017

Tout d’abord, commençons par un petit tour de table pour une prise de contact entre les habitués et les nouveaux parmi les intendants. Le programme de la journée est dense et rapidement des équipes se forment.







Un nouveau bât a été acheté l’an dernier et testé sur Mainon, notre mulet. Plus léger donc plus maniable, il a de suite fait l’unanimité et ainsi, un second bât a été acheté pour Charlot, notre âne. Il devenait indispensable de s’entourer des bons conseils de Pauline (spécialiste en éducation équine) pour les bons gestes à avoir pour le bâtage. A commencer par l’entretien de l’animal pour éviter des blessures. Pour cela, différents instruments sont nécessaires.




Outre la technique des nœuds et de la position des sangles, l’aspect relationnel à l’animal de bât sera traité et suivi avec beaucoup d’attention pour adopter la bonne attitude.


Pendant ce temps, l’équipe des intendants se retrouve pour passer en revue le contenu du Guide de l’intendant, véritable bible. Ce document permet d’aborder et de traiter les nombreux aspects de leur future mission : équilibre des menus, tenue des comptes, poids des sacoches ...



La matinée se termine alors que les AEM, toujours très studieux, vont se rassembler autour d’Olivier qui va leur donner les conseils techniques relatifs à la maintenance des nouvelles joëlettes : réglage de l’amortisseur, changement des freins à disque ...



Et enfin, un autre atelier inscrit au programme, sera animé par Yannick par le biais d’une formation accélérée pour la bonne utilisation des téléphones satellite récemment achetés par l’association.


Les estomacs crient "on a faim" et rapidement la table installée sur la terrasse se remplit de différentes spécialités amenées par les uns et des autres venus de contrées lointaines. Les discussions vont bon train.





La journée va se poursuivre par le temps fort de cette rencontre, à savoir la préparation de chaque séjour par le binôme AEM-intendant. Fiches techniques et cartes IGN vont servir de support pour permettre à l’intendant de prendre connaissance avec le parcours, les lieux d’hébergement et les possibilités de ravitaillement pendant le séjour.






En parallèle, Cécile va enregistrer les arrangements possibles pour l’enchainement de nos deux véhicules durant la saison, en début et en fin de chaque séjour, sans oublier nos animaux de bât. Véritable casse-tête mais une solution finit toujours par être trouvée !

Et pour terminer le chapitre "intendance", l’intérieur du véhicule est passé en revue. L’accent portera sur le rangement et l’inventaire des malles réservées au matériel de cuisine et à la vaisselle laquelle s’est renouvelée avec une nouvelle série d’assiettes venues tout droit d’Inde !



C’est en toute simplicité mais avec beaucoup de chaleur que ce groupe d’une trentaine de personnes fut accueilli par Colette et Jean-Marie. La soirée va se terminer autour d’un bon repas et des conversations animées.

Le lendemain matin sera consacré à une réflexion "active" menée par l’équipe des AEM autour des préparatifs des 30 ans de HCE qui auront lieu en 2018. Reste à respecter le slogan retenu l’an dernier :"30 ans, 30 sommets". Le fruit de ce travail sera ensuite présenté aux membres du CA présents pour la journée à l’occasion de leur 2ème réunion annuelle.

Petit concours de chapeaux en cette journée printanière !



Le week-end se termine et chaque participant se quitte en se souhaitant "bon séjour" ! Ce rendez-vous représente dans la vie de l’association, un moment incontournable et c’est toujours avec une belle assiduité qu’il est suivi chaque année. Merci à tous !

Texte : Domi
Photos : Simone, Jean-Pierre, Luc et Edith

Partager

Entretien du matériel pour la saison 2017

Une équipe maintenant bien rodée, s’est affairée une semaine durant, pour rendre opérationnel le matériel indispensable au bon fonctionnement de la saison. Cette opération "entretien du matériel" se déroule pour la 2ème année consécutive, chez Alain Ladet, un adhérent qui met à disposition son hangar équipé "grand luxe" ainsi que sa maison.

Commençons par un de nos véhicule qui, ayant subi des impacts sur sa carrosserie, a été entièrement repeint. De ce fait, une première équipe s’est attachée à remettre des autocollants pour l’identifier et le rendre "présentable". Une petite révision technique a permis de le sécuriser.





Suite à cela, les 2 véhicules seront entièrement vidés de leur contenu et il faut dire qu’il y en a du matériel !

Voyons tout d’abord les marabouts qu’il faut passer en revue pour vérifier les coutures, les piquets, les ressorts ... Bernard et Jean-Paul sont de véritables professionnels en la matière !






Pour continuer sur l’aspect intendance, un état des lieux complet permet de nettoyer, compléter, ajuster, réparer ... tout ce qui est utilisé et très sollicité durant la saison.







En coulisse, les petites mains s’activent en consolidant les coutures des sacoches, housses de duvet, draps polaires, housses de piquets... Pour ce faire, Dominique est toute fière devant sa machine à coudre industrielle récemment acquise. Elle sera secondée par Claire et Monique, adhérentes de HCE venues en voisines.





Et n’oublions pas notre matériel roulant sans quoi nos séjours ne pourraient se dérouler : les joëlettes. Dans les moindres détails, elles vont être revues, une à une, que ce soit au niveau des freins, des soudures, des liens des cales-pieds, des béquilles, des mousses pour les accoudoires ... Et pour cela, Bernard, René et Olivier en véritables techniciens, vont faire preuve de patience, d’attention et de savoir-faire.










Tout est fin prêt ! les camions peuvent se remplir et il ne reste plus qu’à remettre tout le matériel , en appliquant la formule "chaque chose à sa place" !

Et pour alimenter cette belle équipe, Isidore a répondu présent. Il a eu à coeur de faire découvrir ses spécialités auvergnates !


Pouvons-nous demander aux participants aux séjours, de prendre conscience du temps passé à cette opération, en respectant le matériel au quotidien ?

Partager

Traversée de la Baie du Mont Saint-Michel - Week-end de l’Ascension 2017

La traversée de la Baie du Mont Saint-Michel en 2015 a été un succès. C’est pourquoi une 2ème édition s’imposait !

Ce mini-séjour est organisé conjointement par les antennes Anjou, Loire-Atlantique et Lorraine.

Le rendez-vous est fixé le jeudi 25 mai à 17h00 au camping Les Couesnons à L’Hôpital, 35610 Roz-sur-Couesnon.

Grâce aux joëlettes, il comporte la traversée de la Baie du Mont-Saint-Michel, l’escalade des degrés et la visite intégrale de l’Abbaye (le vendredi 26 mai). Les marées à forte amplitude de la saison feront du Mont une île que nous ne pourrons quitter ce jour-là que vers 21h30.

Samedi 27 mai, une visite de Saint-Malo et de ses remparts est inscrite au programme. L’hébergement se fera en camping, accessible mais limité par ses capacités d’accueil des PMR.

Partager

De nouveaux bolides

Un petit village de Lorraine (Dommarie Eulmont) se retrouve en cette fin d’année au centre d’une aventure importante pour notre association : la fabrication de nouvelles joëlettes artisanales pour nos séjours de randonnée en montagne. Il faut préciser que celles utilisées actuellement ont plus de 10 ans et qu’elles ont bien souvent été ressoudées, réparées...

Trois professionnels de l’usinage : Olivier, René et Bernard, se sont attelés à cette lourde tâche depuis le 04 décembre, malgré des conditions bien hivernales dans leur petit atelier.

Joël doit venir en renfort d’ici quelques jours (mais oui le vrai Joël, génial inventeur de la joëlette).

Ils travaillent sans relâche, de longues journées, en musique tout de même. Ils découpent, percent, soudent, meulent... sans se soucier des conditions de travail difficiles.




Les pièces réalisées forment déjà de belles chorégraphies. A vous de reconnaître à quoi elles vont servir.







Lorsqu’ils viennent se mettre au chaud, c’est pour réaliser des paquets cadeaux un peu particuliers.

Tout cela n’est qu’un début car la joëlette artisanale comporte un nombre impressionnant de pièces différentes. Il y aura encore d’autres chantiers avant que 4 nouvelles joëlettes soient prêtes pour la saison 2017.

Handi Cap Evasion, c’est vraiment une affaire de solidarité ! A vous, accompagnateurs, de respecter les consignes d’utilisation et de prendre soin de ce nouveau matériel qui devrait apporter beaucoup de confort et de sécurité pour nos futures randonnées partagées.

Partager

Page 1.4
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

16 octobre 2018

Inscrivez-vous à notre Assemblée Générale des 24 et 25 novembre 2018 à Vénissieux !

>> Convocation AG 2018

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2018