Rencontre avec Ferriol-Matrat

Notre association s’intéresse de près à l’évolution du modèle industriel de joëlette et le récent changement de fabricant a été pour nous l’occasion d’une rencontre très intéressante dans les locaux de l’entreprise Ferriol-Matrat à Saint Etienne.

Tout commence par une présentation mutuelle et par une visite des ateliers. Joël se dit qu’avec les mêmes moyens techniques il y a 15 ans en arrière, tout aurait pu aller beaucoup plus vite.

L’équipe technique d’Handi Cap Evasion composée de Joël Claudel, Eric Oriol et Jean Yves Beau ne tarit pas de questions sur les choix techniques faits par Ferriol- Matrat. De leurs côtés, les responsables de Ferriol-Matrat (Pierre Ferriol et Jean Christophe Bouvier) sont très intéressés par l’origine de la joëlette, l’histoire d’Handi Cap Evasion et toute l’expérience accumulée depuis presque 20 ans. Les dernières évolutions du modèle HCE avec pédalier et frein à disque suscitent aussi des questions.

Joël et Eric n’hésitent pas à tester le dernier modèle de bolide, même à la place du passager. Les remarques des uns et des autres devraient être bénéfiques pour faire évoluer encore la joëlette, même si le chemin parcouru depuis les premiers modèles industriels est immense.

Cette journée a permis une meilleure connaissance mutuelle et a posé les bases d’une future collaboration.

Simone Vincent

Partager

Il cammino possibile

La joëlette a bien franchi les Alpes : Leonardo, adhérent italien nous annonce la création d’une association "Il cammino possibile".

Un premier week-end de formation à la conduite des joëlettes aura lieu les 17 et 18 mars avec la participation d’une coopérative d’aide aux personnes handicapées.

Partager

Formations joëlettes

Une initiative intéressante : par le biais et sous l’impulsion de Jeunesse et Sports Vendée (subvention importante à la clé), le Comité départemental de la Randonnée Pédestre de Vendée, s’est lancé dans l’acquisition de 5 joëlettes.

Plusieurs adhérents Handi Cap Evasion de Vendée et même Leonardo, adhérent italien, ont participé les 20 et 21 janvier à un week-end de formation.Voici le compte rendu de ces journées par Dominique Quétier :

« Pour faire fonctionner ce bel outil dans de bonnes conditions et pour sensibiliser les responsables de clubs de rando du 85, le Comité a organisé un week-end de formation à la pratique de la joëlette en commençant par une approche à la notion de handicap. En fin de matinée, la projection du film "les chemins du possible" a permis de mieux cerner l’esprit d’un groupe entourant les personnes en joëlette et à faciliter de nombreux échanges.
Christian et Marie Claude de Carquefou (près de Nantes) nous ont rejoint en début d’après-midi car, pour compléter le nombre de joëlettes livrées (2), le Comité 85 avait fait appel à l’antenne d’Anjou pour le prêt de 2 joëlettes artisanales. Nous étions donc 4 "formateurs" pour une vingtaine de personnes qui se sont relayées entre les diverses positions (à l’avant, à l’arrière et sur la joëlette).

Le dimanche matin a été consacré à la mise en situation réelle avec la présence de 4 personnes handicapées entourées des bonnes volontés de la veille. Et pendant 2 heures, tout ce petit monde a découvert les joies et les possibilités de la joëlette. Bien sûr, j’ai évoqué les séjours organisés ( illustrés avec mes albums photos des Alpes et de la Turquie) en conseillant de continuer la pratique sur une ou plusieurs journées et en donnant aussi les coordonnées de l’antenne d’Anjou toute proche.

Dès que les 5 joëlettes seront livrées, le Comité va s’employer à les rendre disponibles dans l’ensemble du département sur le principe ( dans un premier temps) de l’intégration d’une personne handicapée par randonnée organisée (selon la demande exprimée par les clubs) et en présence obligatoire de plusieurs personnes présentes à la formation qui vient de se dispenser.
 »

photos et texte : Dominique Quétier

Partager

Rencontre inter antennes et associations locales le 20 janvier 07

Une vingtaine de représentants de toutes les antennes et associations locales Handi Cap Evasion se sont retrouvés à Neuville sur Saône...

L’ambiance était studieuse mais chaleureuse :

Il s’agissait d’échanger les expériences et les bonnes recettes pour intéresser de nouveaux participants à nos activités mais également rechercher les financements nécessaires.

Des réflexions fructueuses autour des valeurs d’Handi Cap Evasion et sur le thème de "comment marcher sur ses 2 jambes" c’est à dire : comment développer des activités locales sans se désintéresser de l’activité "séjours" .


Trois membres du Conseil d’Administration (Régis, Aimé et Roger) ont participé à cette rencontre pour répondre aux questions des uns et des autres mais aussi pour mieux identifier les besoins locaux.
Cette réunion a montré l’attachement de tous les participants aux valeurs d’Handi Cap Evasion et a permis d’officialiser la naissance d’une nouvelle antenne proche des Pyrénées : l’antenne du Languedoc !
bienvenue donc à cette nouvelle antenne qui reflète bien le dynamisme de notre association alors que nous approchons... du vingtième anniversaire de sa création.

Simone Vincent

Partager

Compte rendu de l’AG 2006

308 adhérents présents ou représentés pour cette Assemblée Générale qui se déroulait dans de nouveaux locaux, au Centre International de Lyon. Le beau temps en région lyonnaise a contribué à la bonne ambiance de ce week-end placé sous le signe de la convivialité et des échanges entre les adhérents venus des différentes régions de France où notre association est implantée.

RAPPORT MORAL ET BILAN D’ACTIVITE

présenté par Simone Vincent, et Aimé Béneito

Le nombre d’adhérents est en légère augmentation (750 adhérents) avec toujours une forte implantation en Rhône- Alpes. Le département du Rhône reste en tête pour le nombre d’adhérents (140) suivi du Puy de Dôme (89), de l’Isère (76), de la Moselle (65).

Cette année, 21 semaines de randonnées ont été réalisées, dont 3 nouveaux séjours (Massifs Provençaux, Hauts Plateaux d’Ardèche, Vanoise Grande Casse) et 1 reprise d’un très beau séjour à l’étranger (Cappadoce Monts du Taurus).

En parallèle des séjours plus classiques, les 8 semaines GTA ont cette année encore, mobilisé beaucoup d’énergie : organisation logistique, recherche de partenaires, gestion des « journées relais », des « journées sportives », rencontre avec d’autres associations (ex : animations réalisées par des techniciens du Parc Naturel du Queyras, de l’Office du Tourisme d’Arvieux, du Parc National du Mercantour, de la Maison des loups, de « Destination Merveilles », etc…).

Des accueils chaleureux ont été organisés par des municipalités, et par des habitants de petits hameaux. La seconde partie de notre grande chaîne de solidarité à travers les Alpes a été marquée par beaucoup d’enthousiasme et n’a pas laissé indifférents tous ceux que nous avons rencontrés sur les sentiers.

Au delà des « retombées » intéressantes pour notre association (nouveaux participants à nos activités, partenaires financiers, possibilité de renouveler et d’améliorer notre matériel de randonnée et d’acheter un nouveau véhicule utilitaire), nous apportons aussi une modeste contribution au changement d’image des personnes handicapées à travers la médiatisation de ce qui peut être considéré comme un défit sportif. Cette deuxième partie de notre GTA a fait l’objet de plusieurs articles élogieux dans la presse locale et d’un reportage sur France 3 Côte d’Azur.

L’ensemble de l’activité séjours représente plus de 800 journées de randonnée pour des personnes à mobilité réduite (21 semaines de randonnée pour 5 personnes handicapées) et près de 2650 journées de randonnée pour des valides.

Activités locales

Les antennes de Lorraine, Anjou, Picardie, Bretagne, Auvergne, Loire et Rhône ont également organisé de nombreuses randonnées locales qui représentent environ 350 journées de randonnée pour des personnes à mobilité réduite et plus de 1000 journées pour des accompagnateurs. Des randonnées à la journée ont été organisées dans l’Hérault, le Gard, l’Ardèche, à l’initiative de groupes locaux ou d’adhérents isolés. Ces activités sont importantes pour des personnes handicapées ne pouvant venir en séjour, mais aussi pour faire découvrir la pratique de la Joëlette à un nouveau public. Une part importante des adhérents participe aux activités des antennes locales (60 %) et 30 % des participants aux séjours sont rattachés à une antenne. Les antennes locales sont aujourd’hui le « moteur » de l’association. Les adhérents qui ne participent pas aux séjours sont très souvent impliqués dans la promotion de l’association, la recherche de partenaires, le développement des activités locales.

Actions de formation et diffusion de la Joëlette :

Des actions de formation à la pratique de la Joëlette ont été réalisées en partenariat avec la DDJS de l’Isère, dans le cadre du cursus de formation au BE d’AMM. Partout où nous sommes implantés, nous restons une référence pour la pratique de la randonnée partagée : des associations et des familles s’adressent à nous pour les aider à utiliser les fauteuils de randonnée.

A l’initiative d’adhérents : une expo photo, des projections du film « Les chemins du possible » et une randonnée ont été réalisées en Catalogne avec des associations espagnoles. Cela devrait déboucher sur la réalisation d’un séjour franco-espagnol dans les Pyrénées en 2007. Des Joëlettes ont été achetées aux Canaries et des actions de formation débutent avec un AMM travaillant avec notre association. Un adhérent italien a également débuté une activité « randonnées partagées » avec son club de randonnée près de Rome. Après la Belgique, et toujours grâce à l’exemple de notre association, la pratique de la Joëlette s’étend en Europe.

Moyens de communication :

Le site internet a été entièrement reconstruit pour faciliter sa mise à jour. Nous disposons maintenant d’un outil performant qui facilite la gestion des inscriptions aux séjours et qui a permis de pouvoir suivre les étapes de la GTA et les autres séjours de l’été. Les activités des différentes antennes locales ont désormais leur place sur le site.

Deux numéros du Trait d’Union ont été adressés aux adhérents de même qu’un document « spécial GTA ». Notre petit journal reste un moyen de transmission d’informations indispensable et complémentaire des gazettes locales diffusées en Auvergne et Lorraine.

Le CD « séjours 2005 » a été un bon moyen de promotion de nos activités, à l’occasion de tenues de stands. Notre film « les chemins du possible » a été primé dans le cadre du festival « montagne et handicap » à Lyon. Plusieurs projections publiques ont eu lieu.

L’exposition « Les nouveaux voyages extraordinaires de Jules Verne » (qui reprend la présentation du séjour réalisé en 99 au Népal), poursuit son périple à travers la France : Pont Saint Maxence, Rimoges, Digne, Manosque, Lens, Dannemarie sur Crête. C’est un bon moyen original pour faire connaître nos activités. De plus, cette exposition souvent présentée à des scolaires permet d’aborder avec eux le thème du handicap sous une forme originale.
Une plaquette en couleur de présentation de la GTA a été diffusée pour rechercher des partenaires et des soutiens.
Notre association a été présente à plusieurs salons, manifestations sur le thème de la montagne, de la randonnée ou du handicap, dans les différents départements où sont implanté nos antennes locales.

Organisation administrative :

Notre association fonctionne sans salarié permanent. Toutes les tâches administratives (tenue des comptes, gestion des inscriptions aux séjours, suivi des chèques emploi associatifs, réservations, rédaction de documents…) ont été réalisées par des bénévoles. Plusieurs poste d’intendants ont été tenus lors des séjours, par des bénévoles, ce qui allège nos charges salariales. Cela représente plusieurs emplois à temps plein de bénévoles sur l’année et va nous permettre de baisser nos tarifs séjours pour les personnes handicapées. Dès la saison prochaine, le prix d’une semaine de randonnée en France est baissé de 100 € pour un utilisateur de Joëlette et de 50 € pour une personne handicapée n’utilisant pas le fauteuil de randonnée.

Rapport moral et bilan d’activité approuvés à l’unanimité.

BILAN FINANCIER 2006

Présenté par Roger Bayle, trésorier

Nos comptes ont été certifiés par un cabinet comptable (cabinet LBIIM). La présentation du résultat 2006 confirme la bonne santé financière de l’association. Le résultat net comptable est de 32 486 Euros. Cela s’explique par une augmentation du mécénat et des subventions (augmentation liée à notre projet de GTA) et par une bonne maîtrise des dépenses.

Pour 2006, le mécénat représente 35 234 Euros. Les subventions représentent : 23 500 Euros. Une importante subvention (26 000 €) de l’Agence Nationale des Chèques Vacances, destinée à des investissements liés à la GTA, a été répartie sur 4 années.

Notre association a très peu de frais fixes et les frais variables sont directement liés à l’organisation de séjours en montagne (salaire des accompagnateurs montagne, hébergements, nourriture, prestations de service). Les origines des financements sont diversifiées. Les Caisses d’Epargne de Lorraine, de Marseille, de Rhône-Alpes Isère nous ont soutenues financièrement. La Région Rhône-Alpes et l’ANCV sont les principaux partenaires de notre GTA.

Les bons résultats de cet exercice nous permettent d’envisager l’avenir de nos activités un peu plus sereinement et vont nous permettre de remplacer le deuxième véhicule utilitaire. Nous disposerons donc de deux véhicules en bon état dès la saison 2007.

Bilan financier 2006 approuvé à l’unanimité, de même que l’assemblée approuve l’affectation aux fonds propres de l’association des résultats 2005 et 2006.

PROGRAMME DES SEJOURS ET ORGANISATION 2007

présentés par Eric Oriol

Le nombre de séjours passe de 18 à 20 en 2007, ce qui va représenter 23 semaines de randonnée. Plusieurs nouveaux séjours : Calanques et Sainte Victoire, Les Pas de Lure, le Haut Verdon, Ecrins-Meije, Les Monts du Forez, La Palma (Canaries), Pyrénées-Canigou (séjour franco-espagnol). Des séjours déjà « rodés » sont reprogrammés, ce qui permet de varier les destinations et les niveaux de difficultés. Il y en aura donc pour tous les goûts, entre le confort du Jas des bailles et la rudesse des nuits en bivouac ou en camping sauvage dans les Pyrénées et les Alpes.

L’encadrement des séjours 2007 sera réalisé par : Joël Claudel (2 séjours) Stéphane Brangoleau (4 séjours), Eric Guérin (1 séjour), Elsa Rieussec (1 séjour), Franck Perrin (2 séjours), Luc Bahurel (1 séjour), Frédéric Béal (1 séjour), Marti Castellano (3 séjours), Nathalie Portaz (2 séjours), Blaise Boulin (1 séjour) Stéphan Bonelli (1 séjour) et Olivier Tanga (1 séjour).

Toutes les inscriptions aux séjours seront gérées au siège de l’association. Des adhérents seront chargés de centraliser les informations concernant l’organisation des voyages jusqu’au lieu de départ de la randonnée et d’organiser les co-voiturages nécessaires. Attention : pour les séjours en altitude, un certificat médical est exigé pour les personnes handicapées à l’inscription.

COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

En application des statuts, 4 postes vacants sont à pourvoir et 3 postes sont à renouveler. Les membres sortants sont : Perrine Laisney, Michèle Margeri, et Simone Vincent. Les nouveaux candidats : Chantal Brac de la Perrière, Félix Gravrand, Denis Flaven et Marti Castellano. Après la présentation des nouveaux candidats, il est procédé à un vote à bulletin secret qui confirme l’élection de tous les candidats à la quasi-totalité des voix. Le conseil d’administration est donc composé de Roger Bayle, Aimé Béneito, Chantal Brac de la Perrière, Marti Castellano, Régis Delaittre, Denis Flaven, Félix Gravrand, Perrine Laisney, Michèle Margeri, Rolande Matile, Eric Oriol, et Simone Vincent.

Simone Vincent remercie les membres du CA démissionnaires (Gilles Vincent, Jean Paul Leclère, Nicole Dagallier et Benoît Lebrun) pour le travail réalisé et pour leur démarche qui permet un renouvellement important du conseil d’administration.

Avant le traditionnel apéritif festif, un superbe diaporama animé, rétrospective des séjours 2006, réalisé et présenté par Denis Flaven permet à tous d’apprécier la diversité des paysages parcourus et aussi la chaleur humaine et l’esprit sportif qui ont animé les différents groupes même lorsque la neige était au rendez-vous comme pour le séjour au Jas des Bailles et en Vanoise.

L’évocation de la GTA (en intégralité) est réservée à la soirée avec un superbe diaporama de 55 minutes, la lecture de témoignages de participants à cette grande aventure humaine et sportive qui va marquer l’histoire de notre association. Tout se termine non sans émotion, en chansons grâce à la chorale « Spéciale GTA 10 » qui a fait vibrer le Val Maïra cet été !

La matinée du dimanche est réservée aux échanges autour des activités locales, la plupart des antennes et associations locales ayant organisé un stand de présentation de leurs activités. La qualité des stands et leur diversité témoigne de la richesse de la dynamique locale. La convivialité est aussi de rigueur avec la dégustation de produits locaux.

Une randonnée est organisée dans le quartier des Etats-Unis, pour découvrir les très beaux murs peints du Musée urbain Tony Garnier.

Le rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain les 01 et 02 décembre 2007, dans les locaux du CISL à Lyon 8ème, ceux-ci s’étant révélés adaptés à nos besoins.

Partager

Page 4.4
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

27 mai 2018

Notez bien les dates de l’AG 2018 : elle aura lieu les samedi 24 et dimanche 25 novembre à Vénissieux.

20 janvier 2018

Désormais, si vous le souhaitez, il est possible d’adhérer en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Adhérer en ligne

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2018