Découverte de Pérouges

Le 16 septembre 2007, Andrée DUNAND et Daniel THISSE organisaient une sortie au départ de Pérouges vers St Eloi, un circuit de 12 km, sans grandes difficultés, malgré quelques montées intéressantes, surtout pour la majorité des accompagnateurs qui n’avaient jamais approché une joëlette.

Pérouges cité médiévale juchée sur un mamelon de la Côtière dominant la plaine de l’Ain, au bord du plateau de la Dombes est l’objectif à atteindre pour l’après midi.
De nombreux jeunes sont venus pour l’occasion s’initier à la conduite de ce drôle d’engin appelé joëlette.

Après la pause repas à la ferme Vernaie, les joëlettes s’offrent un joli parcours valonné au milieu des champs et des étangs de la Dombes.

Le clou de la journée, c’est la visite guidée de Pérouges, offerte par l’Office du Tourisme. Notre guide Alexandra est en costume médiéval, journée du Patrimoine oblige. Tous les participants son ravis de ses explications sur ce village classé parmi les plus beaux villages de France et au passé historique si riche.

Les pavés inégaux des ruelles n’arrêtent pas nos joëlettes et c’est toujours un vrai plaisir de découvrir les ruelles étroites entourées de maisons en encorbellement de cette cité bien entretenue et la belle place de la halle où règne un magnifique tilleul bicentenaire.

La journée s’est terminée par le pot de l’amitié avec Cerdon et galettes de Pérouges, dans la salle municipale mise à disposition par Madame le Maire.
Journée particulièrement bien remplie et très chaleureuse grâce à un temps magnifique et surtout à l’état d’esprit des 35 participants, tous prêts à renouveler l’expérience.

Photos et texte Daniel Thisse

Partager

Découverte de la "morelette"

Le 06 octobre, une petite équipe avec deux Joëlettes et un drôle d’engin baptisé "morelette" a parcouru le vignoble du Beaujolais près de Ternand...

La randonnée débute à 13h30 après un pique nique. Le départ a lieu de la forêt de la
Brou avec comme objectif : le tour du mont Chatard.
Après la levée des brumes matinales, les éclaircies nous font profiter de
cette journée aux couleurs d’automne avec de belles vues sur les villages perchés du Beaujolais : Oingt, Létra et Saint Véran.

Attraction de la journée, un nouveau bolide de conception Beaujolaise la
"morelette" montée et conçue par Alain Morel, tétraplégique, prend le départ aux côtés des
joëlettes d’hce dans lesquelles se trouvent un invité d’Alain : Bernard,
pour un baptême de joëlette et Marie déjà habituée des sorties locales.

C’est donc une randonnée test pour ce prototype à 2 roues, sans
brancard arrière. Tout se déroule sans embûche, la morelette roule
bien.Elle est adaptée à des chemins plutôt larges sans trop de
dévers,mais fait face facilement à des terrains variés plus accidentés.
Le concepteur est satisfait et heureux de prendre un grand bol d’air.

Si Bernard appréhende un peu cette première sortie, Marie est aux anges
comme d’habitude,et apprécie l’ escapade.
Les enfants sont aux rendez vous pour donner la main. La relève d’hce est
assurée.

Voilà une bonne journée de plus pour de belles rencontres émouvantes
entre randonneurs valides et handicapés.

Yannick

Partager

Le Mont Brouilly : 30 septembre 2007

La vigne n’avait pas encore tout à fait revêtu ses couleurs d’automne et il restait de belles grappes de raisins pour réconforter les randonneurs...

Les dernières brumes matinales s’étirent encore sur la vallée de la Saône, mais le soleil et le ciel bleu vont être au rendez-vous pour cette traversée du vignoble beaujolais. Cette fois-ci : ce sont des crus renommés qui ont été choisis : Brouilly et Côte de Brouilly, à la limite de la Saône et Loire. Un petit rappel nostalgique : il y a 12 ans, Handi Cap Evasion organisait son assemblée générale ici même dans le petit village de Saint Lager et une vingtaine de joëlettes avaient gravi les pentes du Mont Brouilly...

Aujourd’hui, nous sommes moins nombreux, mais l’objectif est le même : ascension du Mont Brouilly (583m) par la face nord et descente par la face sud.

Pierre nous fait louvoyer entre les vignobles : ça monte, ça descend, mais finalement nous atteignons notre objectif vers 13 H, pour un pique-nique au pied de la chapelle. Notre Dame du Raisin encore appelée la Madone de Brouilly veille sur la vigne qu’elle protège de toutes les calamités et tend une oreille attentive à nos discussions : "alors, c’était comment la Corse cette année ?" "quels vont être les séjours programmés en 2008 ?" "le vingtième anniversaire où ça se passe ?"

Mais le temps passe vite et il faut redescendre vers Saint Lager.Petite traversée en forêt avant de retrouver le vignoble :

Et voici la photo de groupe au pied du Mont Brouilly. La légende veut qu’un géant en creusant le lit de la Saône et en déversant là ses bottées de terre aurait façonné la colline de Brouilly. Il a drôlement bien façonné le paysage ce géant !

Simone

Partager

rando challenge à joëlette

La rando challenge, c’est simple et c’est intéressant. Nous avons testé la rando challenge du Rhône organisée par le CDRP 69, dans les Monts de Tarare le 09 septembre 2007.

De quoi s’agit-il ? chaque équipe doit parcourir un itinéraire donné, à une vitesse fixée par l’organisateur (entre 3 et 5 km/heure), en s’approchant le plus possible du temps de référence tenu secret. Tout au long du parcours sont disposées des bornes "rando challenge" qui doivent être positionnées correctement sur une carte. Sur chaque borne figure une question avec 3 réponse possibles.

Notre équipe avec joëlette s’est inscrite sur la rando challenge "expert" : itinéraire non balisé sur le terrain, mais tracé sur une carte au 1 : 25000 ; Distance annoncée : entre 12 et 21 km. Bien entendu, il a d’abord fallut s’orienter correctement et trouver toutes les balises. Pour les réponses aux questions : pas de soucis, Rolande a emporté la documentation dans son sac !

Et puis, il a fallut calculer correctement la distance à parcourir et le dénivelé pour évaluer la durée de notre randonnée en respectant la vitesse imposée (4km/heure). La pause est mise à profit pour les calculs nécessaires et Rolande, notre passagère joëlette est mise à contribution pour une scéance mesure.

Notre circuit en boucle au départ du village des Sauvages nous permet d’apprécier ces paysages vallonnés qui se prêtent bien à la pratique de la joëlette avec des alternances de forêts et de passages en crête.

Notre équipe trop rapide (et oui !) va être pénalisée, à cause d’une différence importante sur l’évaluation du dénivelé. Mais on se console en se disant que si on a fait 17km et 800 m de dénivelé à plus de 4km/heure de moyenne, on est très forts ! Et surtout, le principal objectif de cette journée était atteint puisque nous avons démontré que l’on pouvait faire de la randonnée d’orientation avec une joëlette, à égalité avec les autres équipes de randonneurs. C’était aussi une manière sympathique et intelligente de randonner et de partager cette journée découverte des richesses et particularités des Monts de Tarare, mais aussi de la FFR avec d’autres associations de randonneurs du Rhône. Et puis : on s’est entraînés pour notre rencontre interjoëlettes du 2Oème anniversaire ! Merci donc aux organisateurs.

Simone

Partager

Circuit des cadoles, le 24 juin 2007

Cadoles, bories, cabornes... ces abris en pierre dont les noms changent selon la région sont souvent la trace d’anciennes cultures. Dans le beaujolais, elles sont toujours situées au coin des vignobles et il faut grimper pour les apercevoir. Mais rien n’arrête les joëlettes en cette belle journée d’été ensoleillée.

Il s’agit donc d’une escapade dans les côteaux du Beaujolais pour une jolie troupe de randonneurs.Côté passagers Martine Robin invite à la découverte Maryse, Mr et mme CARASCO. Côté handicapés marchants, l’infatigable Brigitte donne le pas à Latifa, Anne-Marie, Géraldine et Patrick.

Après une premiére montée bien raide,qu’il fait bon se promener sur les
crêtes et pique niquer à 750 m d’altitude avec une vue sur le Mont
Blanc . C’est un jour de chance !

Après le repas, rien n’empèchera Brigitte de dévaler 100m de
dénivelée. Martine n’attendait que cet élan pour laisser la joëlette et se lancer à son tour. Latifa, Anne- Marie et Géraldine emboîtent le pas.

Même si Patrick en a les pieds tout retournés, à en perdre ses jeux de
mots. La troupe dévalera les vignes, longera les ruisseaux et profitera
d’une dernière pause à la Madone, vue imprenable sur le village du
Perréon.
Frédérique, Latifa, Anne-Marie et Patrick avaient bien mérité la pause sur
ce banc pour un brin de causette.

Merci à tous

Yannick

Partager

Page 11.9
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

22 août 2018

A l’occasion de nos 30 ans, une cuvée spéciale est mise en vente au profit de HCE.

>> Cuvée 30 ans

27 mai 2018

Notez bien les dates de l’AG 2018 : elle aura lieu les samedi 24 et dimanche 25 novembre à Vénissieux.

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2018