LE MOIS DE LA RANDO EN ARDECHE MERIDIONALE

La mairie de Saint André de Cruzières partie prenante dans l’organisation de cette journée nous accueille avec un petit déjeuner café-brioches. Le soleil tarde à venir après les grosses pluies de la veille mais fini par arriver.
9 H départ des 3 randos prévues par les organisateurs.

Celle réservée aux joëlettes le circuit du "Chadouillet"(chapeau du lit de la rivière) se déroulera sur 5.3 kms, 57 m de dénivelé... facile.
15 participants dont 3 passagers joëlettes : Pascal, Serge et Marie-Hélène.


Nous prenons au départ une partie sur la route puis nous retrouvons un chemin de terre bordé de murs de pierres calcaires, beaucoup de genévriers et de mûriers témoins d’une ancienne activité prospère à l’époque dans cette partie de l’Ardèche méridionale, l’élevage de vers à soie.

Nous passons devant un "pierrement", tas de pierres, méthode utilisée sur les grads pour gagner de la terre vouée à la culture et pouvant servir d’enclos naturel "claou" aux troupeaux, grâce à la largeur de ses murs.

Une halte sur la belle place du village...


... puis retour sur le site où un apéro nous est offert par la mairie sur un fond musical, déjeuner sur l’herbe, il est déjà 14 H, départ pour la rando "du chemin de Peyrille" 5.5 Kms, 85 m de dénivelé, moyen.

3 joëlettes ont pris le départ, suivies d’un groupe de jeunes handicapés marchants et même un enfant dans sa poussette, il y a de l’ambiance surtout à l’approche d’un pont recouvert par les eaux, bien 10 cm ! On y va.. on n’y va pas ??? Les joëlettes passent à l’aise, les jeunes un peu moins, un vent de panique souffle sur le groupe, ça restera un souvenir fort pour eux, les pluies de la veille ont laissé des traces... nos nouveaux accompagnateurs (trices) soufflent dans la montée, merci à eux d’avoir tenté l’expérience.

Fin de cette journée riche de rencontres et d’échanges autour des stands en dehors du nôtre, stand d’essai de vélo électrique et collectif .

Les ânes aussi rentrent au bercail.

Le mois de la rando continue dans différents villages ardéchois, Sablières, Vinezac et Joannas comme tous les ans et c’est un succès à chaque fois.

MH

Partager

Saint André Lachamp - 6 avril 2017

Ludovic avait émis le désir d’essayer des parcours en joëlette sur la commune de saint André Lachamp, cela, afin de se rassurer sur la praticabilité de ces sentiers, cette commune ayant fait l’acquisition d’une joëlette. HCE07 a donc proposé une reconnaissance du terrain, avant d’éventuellement d’inscrire un de ces parcours à son calendrier.

Nous nous sommes retrouvés au lieu dit « la croix de fer » 818m sur la commune de Saint André Lachamp, avec Ludovic accompagnateur, baliseur pour la FFR de nos merveilleux chemins, prêt à débroussailler la montagne pour faire passer nos joëlettes, Corentin du comité d’animation de la commune, Luc le maire, Patricia sa compagne, Clément et Jean, accompagnateurs, Marie-Hélène handicapée marchant et Pascal en joëlette.


Nous avons emprunté la piste puis rapidement un sentier « le cévenol », direction « le pont de la brousse » à 313m. 500m de descente dans un univers très cévenol, pierres et forêt avec des trouées dévoilant un paysage à couper le souffle, tout cela ponctué des explications de notre accompagnatrice et de nos accompagnateurs qui connaissent parfaitement la région.

Yannick Noah avait bien raison quand il dit, dans une de ses chansons : « ambiance de la brousse, attention les secousses ».


Après une halte pour admirer la cascade du saut de la Dame au détour d’un virage, nous laisserons le Pont Rouge pour cette fois...

... et arriverons au pont de la Brousse : pont en pierres magnifique qui enjambe la rivière « La Drobie ».


mg17160|center>

Là nous faisons une halte pique-nique sur un tapis d’herbe moelleux à souhait..


... puis nous remontons vers le village de « Charrus » (à environ 600m d’altitude), où Luc et Patricia, dont c’est le lieu de résidence, nous offrent un verre sur leur terrasse.

Ensuite, retour vers le lieu de départ, en voiture cette fois. Une piste existe, mais nous l’emprunterons une prochaine fois.

Merci à tous pour cette journée découverte qui rejoindra notre programme.

Pascal M. et Marie-Hélène R.

Partager

Découverte de l’Ardèche à travers randonnées et visites

Commençons par le samedi 1er avril où chacun des 40 participants avait le choix entre une visite spéléologique de la Grotte Saint Marcel d’Ardèche et la découverte du village du même nom.

Muni de capes de pluie indispensables en ce jour chargée d’humidité, le petit groupe va découvrir le patrimoine bâti de ce charmant village. Carole, la guide conférencière a su agrémenter la visite en accédant à des lieux chargés d’histoire. L’après-midi sera consacré en une petite randonnée sur le chemin de la Grosse Pierre autour de la grotte.

Pendant ce temps, le reste de la troupe s’est équipée de casques avant d’amorcer sa descente sous les conseils avisés de Gérard.

C’est pour éviter un escalier trop étroit que les passagers vont troquer leur joëlette pour un harnais qui les mènera 10 mètres plus bas.



Le groupe se retrouve ainsi au coeur de la partie non aménagée de la grotte pour y découvrir les traces d’argile, en témoignage du passage d’une rivière. Stalagmites et stalactites ponctueront cette randonnée sur un terrain glissant, chaotique et loin d’être roulant !



C’est dans ce lieu insolite que le groupe va se poser pour y sortir son pique-nique durant lequel il entonnera un fameux "joyeux anniversaire" à l’occasion des 30 ans de Julie, une locale de l’étape impliquée dans l’organisation de ce week-end.

Une petite escapade vers la grotte aménagée permettra d’accéder aux premiers gours (bassins de calcite) qui caractérise cette grotte.

Retour à la surface pour rejoindre notre lieu d’hébergement et se réchauffer autour d’un goûter et d’un chocolat chaud. Et comme pendant les séjours mais un avec un groupe deux fois plus important, une équipe va s’activer pour aider à la préparation du repas.



Nous voici arrivés au dimanche 2 avril avec une météo guère plus clémente que celle de la veille. Léger flottement dans les décisions, maintien de l’activité ? Il faut dire que l’activité proposée se passe à l’extérieur car il s’agit d’une balade en barque. Les groupes sont établis et les plus courageux s’équipent pour les premiers départs.





Et c’est parti pour un aller-retour sur cette Ardèche plutôt paisible. Cette découverte fut appréciée à sa juste valeur malgré une pluie fine en début de matinée.

Retour à l’abri pour partager un pique-nique avant de s’organiser pour deux destinations différentes. Tout près, le village d’Aiguèze campé sur les bords de l’Ardèche, méritait bien le détour.




Pendant ce temps, un autre groupe se dirigeait vers la réplique de la grotte Chauvet découverte en 1994, à savoir la Caverne du Pont d’Arc ouverte au public en 2015. C’est par le biais d’une visite quasi privée que les participants vont découvrir la qualité des travaux de reconstitution et vont vite oublier qu’ils ne sont pas dans la "vraie" grotte". Au fil des salles, le parcours mène à de fabuleuses peintures rupestres dont des chevaux, des mammouths ou encore des lions.





Ce week-end au programme bien rempli, se termine en cette fin d’après-midi. Les locaux vont alors regagner leur domicile tandis que les autres vont jouer aux prolongations en restant une nuit supplémentaire.

N’oublions pas de remercier l’engagement de Jean-Paul le stéphanois, qui a su restaurer le groupe constitué à "géométrie variable".
Et pour orchestrer l’ensemble de ce week-end, soulignons et félicitons la présence active de Monique l’ardéchoise.

L’équipe de la jeune antenne HCE Ardèche est fière d’avoir su mobiliser, convaincre, organiser et animer ce grand week-end de découverte.

Domi

Partager

Week-end en Ardèche, du 31 mars au 2 avril 2017 - 1ère partie

Grand en effet par la qualité et la diversité du programme proposé : cross solidaire, visites de grottes, de villages et balades en barque sur l’Ardèche.
Dès le jeudi après-midi, les participants venus en voisins mais aussi de la Loire, de l’Auvergne, de Bretagne, de Lyon ou d’Amiens, s’installent au camping de St Martin d’Ardèche ouvert pour l’occasion.

Les retrouvailles mais aussi de nouvelles rencontres se seront faites autour des apéritifs ardéchois à base de sirop de châtaignes ou angevin avec le fameux rosé pamplemousse. Malgré un programme bien rempli dans la journée, le déroulement du week-end aura permis de ne pas négliger ces temps d’échanges et de convivialité.



Le vendredi fut consacré à l’organisation d’un cross solidaire avec les 350 élèves du collège Notre Dame de Pont Saint Esprit. Il se sont mobilisés depuis plusieurs mois pour rechercher de parrains devant s’engager financièrement en fonction des kilomètres parcourus. Les dons collectés seront ensuite répartis entre les projets scolaires et HCE. Chacun se verra remettre un tee-shirt avec dossard pour permettre de comptabiliser le nombre de tours effectués.


La préparation et le pilotage de cette journée a reposé sur les épaules de Denis, professeur d’éducation physique, qui a su s’entourer de l’ensemble de l’équipe enseignante. Il a été aidé par une équipe de parents d’élèves investie pour cette journée qui s’est déroulée au complexe sportif du Clos Bon Aure de Pont St Esprit.
Les festivités ont commencé à 9h avec les filles de 4ème et 3ème lancées pour une heure de course autour du stade et en sous bois, sous les applaudissements des camarades en place dans les tribunes.



Tels de grands sportifs, les élèves pouvaient s’alimenter et s’abreuver à chaque passage. En fin de course, ils ne se faisaient pas prier pour aller au stand dédié à leur ravitaillement.


Durant la matinée, outre la course, les élèves étaient sollicités pour participer à différents ateliers ; à commencer par l’initiation à la joëlette à travers un espace boisé situé dans l’enceinte du complexe sportif. Les plus hardis se sont laissés tentés par l’expérience et la plupart ont vite saisi le principe de l’équilibre.



Ce fut ensuite à travers la projection de différentes vidéos que les élèves ont été sensibilisés au fonctionnement de notre association ainsi qu’au déroulement des séjours.
Questionnement d’une assistance curieuse et intéressée !



Et pour terminer, Renaud membre de l’association Handis’Aubenas, saura captiver son auditoire lors de l’animation de son atelier "braille".


En dehors de cette ambiance studieuse, des équipages s’activent à l’extérieur. En effet, des membres de HCE se sont vus confier une joëlette et ont participé à chaque course organisée. La plupart d’entre eux sont parvenus à effectuer une dizaine de tours sous les applaudissements des jeunes.




Le début d’après-midi se poursuivra avec la participation d’enfants de CM2 encouragés par leurs parents. Pendant ce temps, une équipe s’active pour permettre de donner le classement en fonction du nombre de kilomètres parcourus. Sagement assis dans le gymnase, les élèves resteront attentifs durant les discours de la Directrice de l’établissement et de la représentante de HCE.




A noter, le record battu par un élève de 4ème qui a détrôné celui détenu et remis en jeu chaque année depuis 15 ans, soit 15km parcourus en une heure !

La rencontre sportive est terminée. Chaque classe va rejoindre le collège et pouvoir partir en vacances bien méritées ! Il faut dire que nombreux élèves ont donné le maximum pour réaliser des records personnels. Sans aucun doute, cette journée restera marquée dans leur mémoire et permettra d’avoir apprivoiser le handicap.

La suite du programme du samedi et du dimanche avec visites et animations diverses, fera l’objet d’un nouvel article.

Photos et textes de Domi

Partager

Sortie du 26 février 2017 au "PETIT ANE BLEU"

Nous nous sommes retrouvés à 10 h chez Hind et Denis à la ferme du « petit âne bleu ». Installation des passagers joëlette, sous les consignes d’Yves et Monique pour les nouveaux accompagnateurs (trices), Isabelle, Valéry, Jean et Georges.

Denis nous a présenté leurs activités sur ce lieu qu’ils ont complètement réhabilité. Nous partons visiter la ferme après un petit déjeuner offert par nos hôtes avec les bons gâteaux de Hind. Le chien Coco nous accompagne, les chats aussi.

Il est déjà l’heure du pique-nique et nous chaussons nos godillots de marche, Denis bâte les ânes où les enfants ravis prennent place. 3 équipages sont formés. Pascale Florent et Guy sont confiés aux mains et bras de Béa, Monique, Anne-Marie, Joelle, Yves, Lionel, Marc et les tout nouveaux arrivants. La caravane se met en route entourée des enfants sous un beau soleil en direction de « la garde de Giral ».

La montée de la crête est un bon test pour les nouveaux, 4 kms de piste, dénivelé d’environ 200 m, 2 heures de belle promenade avec un panorama sur Brahic, Le Frontal, Malbosc et même le Tanargue enneigé.

rando petit ane bleu

Retour à la ferme, bilan de la journée. Ce fut une belle journée chaude ensoleillée sous les cris des coqs, des poules, des chèvres, des ânes et des jeux des enfants.

Merci à Monique, Gilbert et Yves pour la préparation de cette randonnée, à Patrick notre chauffeur, et à Hind et Denis pour la générosité de leur accueil.

Marie Hélène

Partager

Page 1.4
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

22 août 2018

A l’occasion de nos 30 ans, une cuvée spéciale est mise en vente au profit de HCE.

>> Cuvée 30 ans

27 mai 2018

Notez bien les dates de l’AG 2018 : elle aura lieu les samedi 24 et dimanche 25 novembre à Vénissieux.

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2018