Séjour neige du 27 au 28 janvier 2018

Retour sur ce super week-end à Noirétable. Normalement c’était le "week-end Neige". De neige, point. De la bouillasse, plein.

Nous sommes arrivés vers 12h30/13h00. Tout le monde était en train de manger son pique-nique - sorti du sac. Nous les avons rejoints.

Puis sommes partis pour une randonnée avec une étape au village de Cervières : il y a là un musée parfaitement inconnu, sauf des connaisseurs et amateurs très spécialisés… Le musée de la Grenadière https://www.grenadieres.com/

Nos organisateurs, Krystina et Isidore, nous y rejoignent avec une précision à faire pâlir un horloger.

Nous avons pu voir et converser avec la dernière "Grenadière" de France et (probablement) du monde. Une jeune femme qui a un métier en or... Elle travaille des fils d’or.

Pourquoi ce nom de "La Grenadière" : initialement, les brodeuses travaillaient essentiellement sur le motif de la grenade. Rapidement, d’autres dessins vinrent illustrer divers thèmes ; il s’agit de broder des parements sur des uniformes officiels (capes, manteaux, gilets, les célèbres costumes des Académiciens brodés de vert, ornements sur couvre-chef…).

Le métier est exercé quasiment exclusivement par des femmes. La couturière qui exerce encore nous fait remarquer la différence avec les travaux d’aujourd’hui réalisés à la machine.
Puis le métier s’est éteint peu à peu… Pour les touristes, il y a encore des pièces, adaptées à nos habitudes actuelles (casquettes marquées à leur sceau professionnel ou à des marques de loisirs, marque-pages, bijoux…).

Puis nous repartîmes pour finir la randonnée. Nous étant pommés, nous sommes rentrés pile poil au crépuscule et pu nous réchauffer avec un excellent vin chaud.
Nous avons pu apprécier les talents de fins cuisiniers de Kristina et d’Isidore.

Après un délicieux repas, copieusement arrosé, Manu a pris sa guitare.

De son côté, Daniel, conteur et poète a également pris la sienne - une guitare classique - puis "déclamé" La Fontaine. Deux autres guitaristes Gérard et Romain se sont rejoints, tandis que Valérie se mettait à chanter de sa belle voix de soprano. L’assemblée était sous le charme.

La veillée s’est prolongée assez tard : cela, je ne l’ai pas vécu car trop fatigué par la balade en joëlette.

Après une bonne nuit réparatrice et un petit déjeuner nous sommes repartis vers de nouvelles aventures. Nous avons traversé Noirétable et longé le plan d’eau, puis nous reprîmes les chemins vicinaux.

Nous sommes allés dans les bois pour voir une grande statue de la Vierge, et de là nous avions, paraît-il un magnifique point de vue … En s’enfonçant un peu plus, le site de "La Roche Branlante", mais là encore, je ne l’ai pas vue branler...

Enfin nous sommes rentrés pour un repas bien mérité et pour la joie de toute l’assistance.

Nous avons poussé un grand "hip hip hourra" et un tonnerre d’applaudissements pour nos organisateurs et cuisiniers - Krystina et Isidore - avant de se faire la bise et de regagner nos pénates.

Merci à tous et à toutes.

Olivier

Partager

Programme de décembre 2017 à avril 2018 en Auvergne

Retrouvez le programme de décembre 2017 à avril 2018 en Auvergne

Vous trouverez notamment dans notre programme les sorties du mercredi après-midi avec le Centre Médical Infantile de Romagnat et 1 week-end.

Alors, tous à vos calendriers !

Partager

Programme de mai 2017 à novembre 2017 en Auvergne

Retrouvez le programme de mai à novembre 2017 en Auvergne

Vous trouverez notamment dans notre programme les sorties du mercredi après-midi avec le Centre Médical Infantile de Romagnat et 2 week-end.

Alors, tous à vos calendriers !

Partager

Programme d’octobre 2016 à mars 2017 en Auvergne

Retrouvez le programme d’octobre 2016 à mars 2017 en Auvergne

Vous trouverez notamment dans notre programme les sorties du mercredi après-midi avec le Centre Médical Infantile de Romagnat et 1 week-end.

Alors, tous à vos calendriers !

Partager

Week-end à Lamourette les 17 et 18 septembre

Une belle idée de Véronique, fille de Jean et de Jacqueline Ménard... et nous voici une belle bande d’anciens et de plus jeunes pour des retrouvailles au gîte de Lamourette.

Tout commence le vendredi après midi par un petit jeu de piste. Il faut trouver le gîte de Lamourette, caché au creux d’un vallon. Le poème écrit par la maman de Jean me trotte dans la tête :


"Sur le versant d’un côteau,
S’abrite Lamourette.
Auprès d’anciennes demeures
Il faut découvrir, discrètement blottie,
Une attrayante fermette
Que l’amour et l’ardeur
Font renaître à la vie !"

Il n’y a pas que le poème, il y a aussi une photo transmise par Manu, l’organisateur du week-end :

Quelques indications complémentaires de Philippine nous seront bien utiles et nous voici réunis pour deux journées de randonnée et de convivialité dans les Combrailles.

Quelques repères pour les plus jeunes qui ne connaissent pas Jean Ménard : il a été l’un des créateurs de l’antenne d’Auvergne mais aussi administrateur et trésorier de notre association pendant de nombreuses années. Jean nous a quittés en octobre 2013 et sa femme Jacqueline, six mois plus tard, mais nous avons eu l’impression qu’ils étaient avec nous tout au long de ces deux journées.

Après avoir goûté au confort du gîte (aménagé en grande partie par Jean), nous voici partis pour une boucle d’une quinzaine de km à travers les collines et les bois qui entourent le hameau de Lamourette. La petite pluie matinale n’arrête pas les joëlettes et d’ailleurs le ciel va s’éclaircir au cours de la journée.



Départ en fin de matinée pour le Bois de la Garde, en direction des Egalennes. Nous pique niquons au bord du bois, à 767 m d’altitude. La vue est un peu bouchée, mais la petite pause est bien appréciée, d’autant plus qu’une petite équipe nous rejoint avec chocolat et café.




Retour par Pingrole et le viaduc de la Cellette, qui n’est plus emprunté par les trains mais par les randonneurs.




Une petite pause bière ou thé, selon les envies, un petit intermède musical au piano (bravo Renaud !), la préparation des grillades.... la soirée s’annonce bien chaleureuse.



Place maintenant à la soirée conviviale avec la famille de Jean et de Jacqueline qui nous offre un somptueux repas avec couscous, gâteaux maison, fromages locaux... C’est que nous sommes 26 convives et il faut se serrer un peu autour des tables.



L’après repas sera animée par notre troubadour Manu à la guitare.

la journée du dimanche s’annonce encore plus humide que celle du samedi, mais nos organisatrices (Philippine et Laure) nous proposent une nouvelle boucle de 10 km, histoire de se mettre en appétit avant de revenir au gîte partager le repas. Alors, c’est parti pour une sympathique balade, avec visibilité proche de zéro, mais l’essentiel c’est d’être ensemble et de se bouger.
Nos joêlettes vont se balader près de la Moulière et du Bois de la Prise avec au passage, quelques souvenirs de la résistance. Cette fois, le point culminant sera à 762 m.





Merci à la famille de Jean mais aussi à ceux qui ont fait de ce week-end une belle réussite malgré une météo maussade et qui se font bien discrets comme Christina qui nous a préparé les pique-niques, Laure et Philippine les itinéraires de randonnée.

Partager

Page 1.1
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

15 novembre 2018

Comment adhérer ?

Propulsé par HelloAsso

>> Adhérer à l’association

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2018