Dans les gorges et sur le Causse...

Week-end HCE Montpellier-Nîmes du 23 et 24 mai 2009

Nous n’avons eu tous qu’un seul mot pour décrire notre dernier week-end dans les Causses : FA-BU-LEUX !

Et pourtant, Kat et Gilles avaient mis le paquet comme ils savent si bien faire... “Vous verrez, c’est facile !” nous avaient-ils dit. Ouais, ouais, c’est toujours ce qu’ils disent de toute façon !

Et leur rengaine préférée de toute la journée du samedi, vous vous en souvenez ? Moi, oui : “C’est plus très loin, juste encore cinq minutes.” Et nous voilà repartis les 3 passagers en joëlettes et les 15 accompagnateurs pour une demi-heure de grimpette supplémentaire, bavant, haletant, suffoquant.

En résumé, 11 heures de ballade sur le Causse Méjean en partant du Rozier, montant droit vers le Pic..., et rejoignant le col... par un sentier en balcon sur le Tarn.

Là où ne poussent à travers chemin que cailloux impossibles et méchantes racines. Là où notre passage a nécessité des ouvertures de voies spéciales HCE grâce à la nouvelle scie égoïne portable acquise si judicieusement par Kat et Gilles.

Là où nous sommes passés de la joëlette rando sportive, à la joëlette escalade et à la joëlette spéléo.

Vous avez dit limite ? A HCE 30-34, on connaît pas !

Et le pire dans tout ça, c’est que Kat et Gilles nous ont rendu heureux ! Tous nous avions le sourire aux lèvres et les yeux pétillants, à admirer ces paysages grandioses des Causses, à scruter les vautours planant au-dessous de nos têtes, à cheminer à travers des parterres d’orchidées en fleur. La liberté d’être là, à cet instant, tous ensemble, était venue nous habiter, un moment unique et inoubliable.

Alors, à l’arrivée, peu importe les corps et visages marqués. Le camping et ses douches chaudes nous attendaient. Notre meilleure intendante, Corinne, nous avait concocté un menu comme dans un resto 3 étoiles,
de quoi se remonter efficacement. Et quand le ciel s’est recouvert d’étoiles, Kat s’est faite diseuse de conte. Mon esprit s’est vu partir dans de lointaines contrées en compagnie de nos ancêtres entrés en transe autour d’une joëlette géante en os et peau d’ours, décorée de crânes humains et de plumes de vautour.

Les rando HCE 30-34, j’en reprends quand vous voulez.

Florence

Partager

Remise de chèque aux établissements Fouque & Fils

En Arles. Le 11 avril 2009.

Remise de chèque de la vente du calendrier 2009 des établissements Fouque & Fils au bénéfice de Handi Cap Evasion et Martin Courtas, petit garçon atteint d’une maladie génétique.

Remise de chèque autour d'un buffet offert par un chef étoilé Arlésien !

Quelques membres de HCE 30/34 étaient présents à la réception donnée dans l’atelier de la menuiserie où l’équipe Fouque nous accueillit très chaleureusement malgré le mauvais temps.

Présentation de la joëlette

Un chèque de plus de 10000 € va permettre à HCE de financer une partie des séjours de cet été et d’autres manifestations prévues au cours de l’année 2009.

Un grand merci à Daniel Fouque, le Saint Patron, et à Mireille, sa secrétaire, et à tous les salariés de l’entreprise pour leur ouverture d’esprit.

Un très beau moment !

Marie-Pierre Blanchet

Partager

Après les festins et les galettes… le décrassage !

Catherine et Gilles nous ont concocté une séance de ré-entraînement pour éliminer les toxines accumulées pendant les fêtes :

LA TRAVERSÉE DU CAROUX,
UNE MAGNIFIQUE RANDONNÉE PRÈS DU LAC DU SALAGOU

Au départ du village du Puech, nous avons traversé l’étonnant paysage des « ruffes », ces roches sédimentaires composées de sédiments argileux et d’oxydes de fer.

Également au programme : une séance d’hydrothérapie !!

En prime, nous avons pu découvrir des dolmens….

… une magnifique Capitelle (cabane construite en pierre sèche)….

… et une chapelle en ruine (Saint-Agricol)

Bref, cette superbe journée nous aurait PRESQUE remis en forme… si Corinne n’avait pas anéanti tous nos efforts avec son délicieux gâteaux aux noisettes !!! :-)

Partager

Un week-end surprise aux Baumes de Venise

Samedi matin nous partîmes avec un grand soleil et un froid sec. Le week-end se présentait bien. Le programme était concocté par Alain et moi. Beaucoup de surprises attendaient les 19 participants.

Onze heure, arrivée au gite de Notre Dame d’Aubune. A la sortie de la voiture, Vincent, notre Stéphanois, nous dit bonjour avec une boule de neige à la main. Le gite était attenant à une église, le cadre était joli et chaleureux.

Après la visite du gite, la faim commençait à se faire sentir. Déjà, dans la voiture, Gilles et moi, comme à notre habitude, on a parlé de bouffe et on avait l’eau à la bouche.

Et hop ! Nous voilà partis pour une petite balade dans le village de Vacqueyras suivie par une visite d’une cave et enfin par une dégustation.
Après le huitième vin dégusté nous revîmes au gite tous guillerets et les coffres remplis de bouteilles.

Apéro oblige, la table se remplit de bouteilles. Ca allait être l’orgie ! Il fallait bien ça pour combattre le froid ! Après deux heures d’apéro, on s’attabla devant une bonne tartiflette préparée par chef Pascal Blanchet. Comme c’était bon !

Merci à lui et ses talents de cuisinier ! Et le dessert, il ne faut pas oublier le dessert ! La farandole était une réussite, bravo aux participants !

Pour digérer, rien de tel qu’une petite soirée dansante, n’est ce pas Cathy ?

Les charmants messieurs aidaient les charmantes dames à monter dans leurs chambres pour une nuit réparatrice. La randonnée du lendemain allait être technique et de beaux paysages nous attendaient.

Ben raté ! Le déluge était au rendez-vous et la rando annulée.
Un petit tour en voiture pour montrer ce qu’on allait louper, zut ! On s’est promis qu’on reviendrait au printemps.

Alain, j’ai beaucoup aimé préparer ce week-end avec toi. On recommence quand tu veux !
Merci à tout le monde pour votre bonne humeur et à la prochaine !

MARIE

Partager

Debout les gars réveillez-vous...

Rando dans les Cévennes, dimanche 26 octobre 2008

"Debout les gars réveillez-vous, Il va falloir en mettre un coup, Debout les gars réveillez-vous, On va au bout du mode..."

... et hop !

On était 15 à suivre cet appel de Catherine et Gilles pour aller dans le Pays Viganais ce week-end.

Menhir cévenol

Au programme : le rocher d’Esparon, la route d’étape de la marine royale au temps de Colbert et les menhirs du col de Mouzoulès.

Malheureusement, nous avons loupé les explications historiques car après quelques bonnes montées, clapas (tas de pierres) et autres rochers, la sieste était prioritaire !!!

Enfin la sieste !!!
Couleurs d’automne

C’était une superbe journée avec un temps magnifique, une équipe efficace, plein de bonne humeur… et des courbatures assurées le lendemain !!

Andrea

Partager

Page 2.25